Faits-divers

St-Paul: Quatre bateaux engagés dans la pêche aux requins


St-Paul: Quatre bateaux engagés dans la pêche aux requins
C'est la première fois que le dispositif post-attaque de pêche de requins est mis en place. Une mesure actée par le préfet en Comité opérationnel réunionnais de réduction du risque requin (CO4R) le 13 mai dernier. Une première que les pêcheurs mandatés auraient bien voulu ne jamais avoir à mettre en place.

Quatre bateaux sont mandatés pour tenter de pêcher le requin à l'origine de l'attaque mortelle du lundi 15 juillet en baie de Saint-Paul. "Le Wayan est un mini long-liner pouvant effectuer de la palangre de fond. Il est accompagné du Rapace, du Cocha Cossa et du Pacifique", liste Ludovic Courtois, secrétaire général du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM).

A 16h ce mardi après-midi, c'est Le Pacifique qui a lancé ses lignes en baie de Saint-Paul. "Les bateaux ne pêchent pas réellement à tour de rôle. Hier après-midi, trois ont été mobilisés dès 16h15 sur zone pour maximiser les chances de retrouver le requin à l'origine de la mort de cette baigneuse", explique Ludovic Courtois. "Lors du CO4R, nous avions demandé au préfet de porter à 72 heures l'autorisation de pêche car nous imaginions qu'il nous faudrait au moins 24 heures pour mobiliser l'ensemble du matériel nécessaire", précise-t-il. La première expérience "malheureuse" de ce lundi  est venue contredire cette prévision. "Les bateaux étaient opérationnels une heure après l'attaque", ajoute-t-il.

"Jusqu'à ce soir, nous allons continuer avec un bateau avant de passer à deux bateaux dans la nuit. Demain matin, c'est à nouveau un seul bateau qui sera mobilisé. Avoir trop de bateaux, de jour, aura pour effet d'effrayer les requins", précise-t-il.

Ce matin, le patron du Wayan a remonté une raie guitare dont la tête était partiellement touchée par des morsures, mais toujours pas de requin au bout du fil. Toutes les touches remontées par ces bateaux mandatés par la Préfecture doivent être traitées par le Cross, dont "nous sommes les prestataires de services", tient à préciser le comité régional des pêches.

Le préfet a autorisé cette chasse dans une fenêtre de 72 heures après attaque. "C'est un délai maximum qui sera peut-être réévalué dans les prochaines heures", estime le représentant du CRPM. Si le dispositif est maintenu en l'état, les quatre bateaux peuvent jeter leur ligne jusqu'à jeudi après-midi.
Mardi 16 Juillet 2013 - 16:43
LG
Lu 1641 fois




1.Posté par Fleur de Diamant le 16/07/2013 23:28
Les gens auront beau vouloir chasser le requin pour faire en sorte qu'il y en ait moins, il y en aura toujours. Et malheureusement, des humains seront toujours attaqués. C'est de l'argent gaspillé que de vouloir à tout prix retrouver le requin qui a attaqué cette malheureuse adolescente, et de vouloir à tout prix chasser les requins. Ca ne résoudra pas le vrai problème de fond qui est d'apprendre à tout un chacun ce qu'est la sécurité. Et surtout que tout un chacun en tienne compte. Il faut apprendre à connaître la nature et non vouloir à tout prix la maîtriser. Egalement, pourquoi la mairie n'a pas renouvelé les panneaux signalant la baignade interdite, panneaux qui avaient été volés ? Il y a un manque de respect de la part des voleurs de panneaux, manque de respect de la vie d'autrui. Si j'avais la possibilité de faire une suggestion à madame Bello, il serait sympa de coller une puce à l'intérieur des piliers des panneaux, de manière à pouvoir retrouver par les personnes qui les ont volé. Une puce qui serait en permanence connectée et reliée à la police municipale par exemple. Je pense que ce ne doit pas être difficile à faire. Et les voleurs seraient vite trouvés.

2.Posté par JMR974 le 17/07/2013 10:41
Ça y est, le massacre a commencé. Le pire des prédateurs reste quand même l'homme.

3.Posté par jam le 17/07/2013 11:57
a post 1 vous ne savais vraiment pas de quoi vous parler comme tout les pseudos défenseur de la cause requin .
Il n'y a jamais eu de panneaux a cette endroit .
il y a une invasion et c 'est flagrant je suis réunionnais j'ai grandi sur ces plages boucan st pierre les roches noir on ce baigner mm souvent dans la bai de saint Paul on y surfer juste avant les cyclones ....
Quand jetai jeune on passez des heures dans l'eau à boucan on s'amuser a passez sous les grotte que ce situe a 50 mètres du bord et à 4 mètres de fond .
ce qui pense que ce qui ce passe aujourd’hui et normale sont vraiment des inconscient inculte qui pense sauver la planète en étant contre la pèche de ces requin qui on envahi l'ile .

4.Posté par shagma le 17/07/2013 13:31
Oui il y a une recrudescence des requins mais pourquoi ? Lisez les analyses des spécialistes ( à moins que vous doutiez de leur expertises). La dégradation de l'environnement a la Réunion y est pour beaucoup. En 10 ans on a tué 90 % des requins sur la planète, on fait quoi on continue? pourquoi pas tuer aussi tous les chiens quand un enfant se fait mordre? le raisonnement de la vengeance est la marque d'une civilisation peu évolué....

5.Posté par LOL le 17/07/2013 19:26
@ 3 - entre temps, effectivement vous n'avez pas eu l'occasion d'aller à l'école !
LOL !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales