Social

St-Paul: "Nous en avons assez du clientélisme de Joseph Sinimalé"

Expliquant ne pas avoir trouvé d'accord concernant leurs revendications, la CGTR, FO et le SAFPTR de la commune de Saint-Paul indiquent qu'"une forte mobilisation est à prévoir à compter de lundi".


La CGTR, FO et le SAFPTR de la commune ont donné une conférence de presse de jeudi
La CGTR, FO et le SAFPTR de la commune ont donné une conférence de presse de jeudi

La situation reste tendue. Mercredi 17 février dernier, les syndicats CGTR, FO et SAFPTR de la commune de Saint-Paul transmettaient au maire Joseph Sinimalé un préavis de grève à compter du lundi 29 février, pour une durée illimitée. Ce lundi, une rencontre a eu lieu entre les deux parties.

Pour les syndicalistes, les solutions proposées par la municipalité restent clairement insatisfaisantes. Mécontents, ils ont donné une conférence de presse ce jeudi pour expliquer les points de désaccords.


"Depuis deux ans, le maire ne s’occupe pas du personnel en place"

L’une des principales revendications porte sur le plan de titularisation. Si le maire affirme qu’un accord a été trouvé, avec la titularisation de 20 agents par an, de leur côté, les représentants syndicaux déclarent ne pas vouloir de cette proposition, et revendiquent 50 agents à 100 titularisations a minima chaque année. 

"Depuis deux ans, le maire ne s’occupe pas du personnel en place", s'insurge la SAFPTR. "Il n’a rien fait à part embaucher ses militants". Tous reprochent en effet des recrutements "électoralistes" et affirment en avoir assez du "clientélisme" de leur maire. Ils déplorent qu'aucun effort n'ait été pour contenir la masse salariale, comme promis selon eux quelques mois auparavant. "Il y avait environ 2800 employés communaux en 2015, aujourd’hui, on en dénombre 3300", souligne FO. 

"Une forte mobilisation à prévoir dès lundi"

Autre revendication majeure, la revalorisation de bas salaires. Les hausses de 65 à 90 euros proposées par Joseph Sinimalé n’ont pas convaincu les syndicalistes, qui refusent "le recul de la date d’attribution au 1er septembre prochain". Ils lui reprochent de verser par ailleurs des primes au hauts salaires. "Nous en avons marre du copinage", se révoltent-ils.

Alors que des "conditions de travail déplorables" sont pointées du doigt, la mise en place d’un service de médecine préventive est également demandée. "Le service est toujours en attente de recrutement et il n’y aura pas de médecine préventive avant août alors que les agents ont besoin de consulter", s’indigne FO.

Pour les représentants syndicaux, bien que le maire affirme le contraire, aucun accord n'a été trouvé ce lundi. "Il passe dans les services pour casser le mouvement en disant que la grève est terminée", déclare la CGTR, pour qui "le maire utilise de vieilles méthodes de pressions". Et si le premier magistrat s'est dit étonné qu'ils ne soient pas venus signer le protocole d'accord, les trois syndicats rétorquent : "Nous n’allons pas signer un protocole fait par monsieur le maire, alors que les propositions ne nous conviennent pas !" 

Pour ces raisons, les syndicalistes affirment qu’une "forte mobilisation est à prévoir à compter de lundi". Ils sont toutefois conviés à rencontrer le maire ce vendredi matin.






Pour rappel, Joseph Sinimalé avait fait connaître sa position avant la rencontre avec les différents syndicats:

"Depuis mon arrivée à la tête de cette collectivité, j’ai tenu à instaurer un climat social apaisé avec l’ensemble du personnel et de leurs représentants syndicaux. C’était d’ailleurs l’un de mes engagements – le point 29 précisément – pour ma mandature 2014 – 2020.
 
Des paroles aux actes, j’ai signé avec l’ensemble des représentants du personnel un protocole actant notamment des rencontres régulières mais surtout l’octroi de moyens leur permettant d’exercer dans les meilleures conditions possibles leur mandat de délégués syndicaux (locaux, matériels bureautiques…) En 22 mois, nous n’avons pas tout réglé mais c’est en cours. Je rappellerai simplement que ces revendications n’avaient jamais eu d’écho favorable sous l’ancienne mandature.
 
Du côté des personnels, nous avons également négocié de nombreuses avancées avec leurs représentants. Je me suis notamment engagé à donner un coup de pouce aux salaires les plus bas des agents. Des engagements que j’ai rappelés lors de la cérémonie de présentation des vœux au personnel communal à savoir :
  • Organiser les promotions internes dès le 1er semestre pour les agents remplissant les conditions et en fonction aussi des critères retenues en collaboration avec les représentants syndicaux
  • CDiser les agents servant la collectivité depuis plus de 6 ans selon les conditions fixés par le préfet
  • Stagiariser les agents lauréats de concours ou d’examen de la fonction publique
  • Mettre en œuvre des mesures de valorisation des bas salaires pour les agents permanents titulaires de la catégorie C
Une rencontre était programmée au mois de mars avec les délégués syndicaux pour finaliser ces points.  Je ne cache pas mon étonnement en découvrant certaines des revendications des 3 organisations syndicales sur les 6 représentatives de la collectivité et l’appel à une grève illimitée à partir de ce lundi 29 février.

Néanmoins, j’ai tenu à les rencontrer et l’ensemble des points soulevés a été abordé dans un climat apaisé. Les négociations ont été serrées sur 2 des 7 points de revendication : Le plan de titularisation du personnel et La revalorisation des bas salaires
Sur ce dernier premier point, un accord a été trouvé pour relancer la procédure.

Elle concernera 20 agents par an.
Sous réserve néanmoins d’une totale transparence et qu’elle soit équitable. A ce titre, une commission ad hoc regroupant notamment les représentants du personnel sera mise en place. Elle aura la charge d’identifier les agents susceptibles de bénéficier de cette mesure de titularisation selon deux critères définis : l’ancienneté mais aussi la manière de servir la collectivité.
 
Sur l’autre point, j’ai proposé une revalorisation des salaires au profit des agents dont les revenus sont inférieurs à 1500 euros nets par mois. Il a été convenu de la mise en place de trois catégories de bénéficiaires dont le coup de pouce financier varierait en fonction de l’ancienneté.

Ainsi, pour les moins de 10 ans d’ancienneté, la prime accordée sera de 65 euros nets par mois. Pour ceux qui totalisent entre 11 et 20 ans de présence, la prime sera de 75 euros nets. Enfin pour les plus de 20 ans, la prime sera de 90 euros nets.

Dans le contexte budgétaire que traverse l’ensemble des collectivités, il n’échappera à personne qu’il s’agit là d’un effort sans précédent de notre administration. En tant que maire et politique responsable, je trouve normal d’aider les familles qui perçoivent des revenus les plus bas, qui ont du mal à joindre les deux bouts même si ce poste de dépenses sur les finances municipales doit faire l’objet d’une attention particulière.
 
Je tiens également à rassurer. Cette dépense supplémentaire pour la collectivité a été prise en compte dans nos orientations budgétaires qui seront soumises prochainement à l’ensemble des élus du conseil municipal.
 
Pour finir, je dirai que ces propositions ont obtenu l’accord unanime des représentants syndicaux à l’origine de l’appel à la grève. Je devais les rencontrer ce jour pour la signature d’un protocole d’accord. Ils n’ont pas répondu présent. Je ne peux qu’interroger sur les raisons d’un maintien d’un appel à la grève."
Jeudi 25 Février 2016 - 16:54
MA
Lu 7072 fois




1.Posté par kld le 25/02/2016 17:15
ha , bon , comme je vous comprends , sincèrement ! mais que faire ? la "démocratie" , pov démocratie, a parlé .

2.Posté par Laissez moi rire le 25/02/2016 17:31
Je rigole quand je vois ces syndicats en photo, ceux-là même politisés à fond à droite qui étaient contre Huguette Bello et la rigueur de gestion qu'elle a tenté d'amener pendant ses six années de mandat. Tous ont espéré et voulu le changement de municipalité et le retour au pouvoir de Sinimalé leur "Papa" comme ils l'appelaient et les voilà en grève maintenant.
Je rigole.
Ils n'ont que ce qu'ils méritent.

3.Posté par cram le 25/02/2016 17:34 (depuis mobile)
Sini est menteur actuellement il gonfle la masse salariales avec les embauche massives encore quelques mois le conseil municipal vont tous démissionnées iis auraient des élections partiel a saint Paul courage saint Paullois et saint paulloises

4.Posté par st paulois le 25/02/2016 18:06
Monsieur le maire quand BELLO té la , té i entend un mouche volé.
Fé out travail et envoye toutes chier.

5.Posté par kersauson de (p) le 25/02/2016 15:13
soutenu par la droite.. donc a ne pas critiquer ici. ici ca ne tire que sur la gauche. et sans "remuer l autre en en bougeant une".. dixit pierrot.

6.Posté par Eno2016 le 25/02/2016 18:13
Cessons de critiquer mon ami Sini qui se dévoue à développer sa commune ... une des plus grandes de France et de Navarre !
Il investit dans tous les domaines ....de St Gilles au Maïdo !

7.Posté par GIRONDIN le 25/02/2016 18:14 (depuis mobile)
MI LIKE JO!👼

8.Posté par piètre gestionnaire le 25/02/2016 18:20
wow...on rase gratis à st paul ! les contribuables vont le sentir passer..

9.Posté par losicré le 25/02/2016 18:36
Problème d'impot,50 titularisations , simple arrète fait des fètes car c'est les associations qui se remplissent les poches de plus la plupart se sont des employés communaux proche du MAIRE avec des subventions ,supprime les voitures a tous les agents qui rentre à domicile , supprime les embauches avec plus de 1800 euros , supprime certains contrat qui ne sert a rien dans les services , o bon dieu qu'il y en a ! A voir un cadre légal hiérarchique de management , arrète avec les salaires de proches de plus de 4000 à 6000 euro en catégorie C .Economie de carburant plus d'usure , moins de sortie plus de contrôle moins de travaux en externalisation et la chose est régler.

10.Posté par ben oui le 25/02/2016 18:42
Avec toutes les promesses électorales qu'il a fait, Sinimalé est bien obligé de recruter !
Il peut compter pour cela sur la complicité de sa fameuse drh reconnue pour ses hautes compétences et son amabilité sans limite. Sans compter que celle-ci est en conflit avec son dga, ex-directeur de l'AMDR, qui lui reproche d'obéir au doigt et à l'oeil à Sandra Sinimalé sans tenir compte du budget.

11.Posté par Bien fait pour le personnel communal le 25/02/2016 18:47
euh … au cas où vous l'auriez oublié, les Cdi après 6 ans de contrat, c'était déjà en place sous l'ère d'Huguette Bello.
La commission ad hoc pour les titularisations sur critères objectifs aussi.
C'est Bello qui a mis en place les chèques déjeuner, la participation à la mutuelle, les primes aux médaillés d'honneur, la prime de responsabilité et j'en passe.
Bref, SINIMALE = un vrai recul pour le personnel communal.
Mais c'est bien le personnel qui a déchu HB jugée trop sévère pour remettre en place le papa Sini.
Bien fait pou sot ! Zot la rodé !

12.Posté par réponse à losicré le 25/02/2016 18:50
vous avez raison losicré. Le problème c'est que toutes les mesures que vous préconisez avaient été mises en place par Bello …. et elle a perdu les élections … en partie pour ce motif.
Le personnel n'a que ce qu'il mérite. Politisé à fond, une grande majorité a voté contre Bello en 2014.
Ben voilà le résultat. On sait ce qu'on perd, on ne sait jamais ce qu'on gagne.

13.Posté par KLD le 25/02/2016 19:04
fectivement post 11 , entre les foncts politisés et la propagande "des vagues.............."allé st Paul , gout la "démocratie" .

14.Posté par Electeur le 25/02/2016 19:52
Dur d'admettre qu'on est un imbécile

15.Posté par militant le 25/02/2016 21:57 (depuis mobile)
rien ne va plus sini!!! votre gendre vous l''avez titularise en 2 mois et maintenant il est votre collaborateur avec un salaire de 3800€. Les syndicats devraient demander la demission de ta fille sini qui veut controler la mairie avec votre gendre.

16.Posté par surcouf le 26/02/2016 03:28
De gauche, de droite, quand on élit des personnes avec un passé comme le sien, on ne peut pas attendre grand chose au niveau de la grandeur de l'action politique. La Reunion à une gouvernance à l'africaine dans ses collectivités et ça continue à chaque élection.

17.Posté par trop fort le 26/02/2016 06:35
En 2014 li gagne st Paul haut la main
En 2015 st Paul i vote Didier haut la main.
Les habitants de St Paul i voit son travail .
Mr le Maire reste dans out couloir et c la c bon.
GIRONDIN Gout à nou

18.Posté par administration complice le 26/02/2016 06:57
Si le DGS de St-Paul était plus investit, si le DGA en charge des Rh et du budget était plus courageux et si la DRH faisait son boulot au lieu d'agrandir son bureau et de jouer à la cheftaine, peut-être n'en serions nous pas là ? Le Problème est que l'administration de Sini obéit au doigt et à l'oeil de ce dernier. Sandra et Joseph disent "recrutez untel", l'administration recrute.

19.Posté par Jojo le 26/02/2016 07:34
Il faudra faire payer l augmentation des impots à ceux qui ont voté pour ce sinistre personnage. Un peu de responsabilité individuelle ne ferait pas de mal dans notre société d irresponsables!!!!

20.Posté par GIRONDIN le 26/02/2016 09:07 (depuis mobile)
16trop fort
MI LIKE JO
Gagner haut les mains👮
Couloir exagére pas💀

Celui qui va goûter c''est toi,la TEOM pour commencer.

MI LIKE fort TROP FORT(avrel pour les intimes)
Un puit sans fond de franche rigolade,ne change rien😁

21.Posté par @16. par trop fort le 26/02/2016 09:16
i voi ou habite pas St Paul!

22.Posté par @post14 le 26/02/2016 10:00
Les erreurs du passé se répètent on dirait, n'est ce pas son ex gendre (époux de Sandra de l'époque) qui lui avait valu la prison autrefois? Monsieur le maire n'a pas de mémoire semble t'il...

23.Posté par mama le 26/02/2016 10:38
Au moins lui il essaye, je suis un agent de mairie et toujours non titularisé et plus de 35 ans.

24.Posté par MDR le 26/02/2016 10:41
on se demande qui pousse ces syndicalistes, tellement de rancune face au maire.

25.Posté par Pro No Stick le 26/02/2016 13:53
Ben..on lui reproche quoi à la drh???

26.Posté par Cervelle ? le 26/02/2016 14:20
Ces personnes qui ont manifesté durant le règne de Mme Bello voulaient que la commune revienne à droite et maintenant que veulent-elles ? Mr Sinimalé est un Maire qui en plus a de l'expérience dans les collectivités, il faut laisser le temps faire et non pas faire un carnaval coloré avec des écervelés qui n'ont aucune revendication bien fondée ! Nous on aime Sini en tout cas car on n'a plus les arrogants et dictateurs communistes à Saint-Paul pour nous commander !

27.Posté par Aux amateurs le 26/02/2016 14:23
Les quelques élus amateurs de l'équipe du Maire actuel qui incitent les employés à faire la grève, ne pensent-ils pas à la population ni au personnel de la commune ? Ils ne pensent qu'aux prochaines échéances pour être Maires à la place de Sini c'est tout. Mais n'est pas calife qui veut car si Sinimalé a gagné Saint-Paul c'est qu'il était le seule capable et ses adjoints amateurs et business ne gagneront rien en tout cas, cela est sûr, zot i rêve un peu trop là même pour Députés zot i gagnera point, gaspille zot argent....

28.Posté par Logique le 26/02/2016 14:35
Heureusement que l'administration obéit à son Maire. Et puis Sandra c'est l'élue Déléguée au Personnel, elle a toutes les raisons de se faire obéir, bien sûr. Vous voulez que l'administration obéisse à quelques businessman qui n'ont aucune connaissance de la politique et des collectivtés ? La population voit tout ce qui se passe et même en ville où l'élu de la ville ne fonctionne qu'avec son business mais pas en tant qu'élu qui doit servir la population et les militants, na point rien dans la tête, demandez aux associations, ils vous le confirmeront.

29.Posté par Merci Monsieur le MAire le 26/02/2016 16:34
Merci de penser à nous et merci aux syndicats de penser aux militants de Madame Huguette Bello pour nous CDiser car nous avons plus de 6 ans à la commune. Bravo à vous. Une très bonne actions pour les grands militants communistes de la Députée-Maire. Nous voterons toujours pour vous bien sûr.

30.Posté par KLD le 26/02/2016 17:59
c'est comique la peau litique ................ sauf pour ceux qui subissent les iniquités , le non respect de la réglementation .............. la loi , est pas trop mal faite pour les foncts pourtant , encore faut il l'appliquer .

31.Posté par Pro No Stick le 28/02/2016 18:43
30.
L agent maltraité n est que le soutien d une ancienne couleur en place ..ou qqn qui a refusé de soutenir la couleur en place.. La PIL (pas la plate) a décidément de belles journées devant elle..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales