Société

St-Paul : Le puits de la rue Lenormand témoin d'une époque

Les fouilles entreprises au mois de juin à deux pas du mur d'enceinte du cimetière marin de Saint-Paul n'ont pas éclipsé celles qui avaient révélées, par pur hasard, une sorte de puits servant de réseau d'assainissement à deux pas de l'Hôtel de ville saint-paulois en avril 2010. Quelques mois après cette découverte surprise, suite à des travaux de rénovation de la chaussée, le responsable du service culturel de la mairie fait le point.


St-Paul : Le puits de la rue Lenormand témoin d'une époque
 
On creuse à Saint-Paul. En l'espace de quelques mois, la ville a mis au jour deux versants de son histoire et de celle de la Réunion enfouie à 5 mètres sous terre.

Avant même la confirmation d'une vaste sépulture d'esclaves en bordure du cimetière marin de Saint-Paul, la ville s'était retrouvée dans l'obligation d'interrompre des travaux de rénovation urbaine sur la rue Lenormand. Une rue qui jouxte la mairie centrale.

Après l'excitation de la découverte fortuite, suite à des coups de pelle salvateurs d'engins de travaux publics, Eric Kichenapanaïdou, archéologue et responsable du service culturel, de la mairie fait le point sur l'avancée des fragments récoltées en décembre 2010.

Des déchets qui parlent

"Il y a des tessons de verre, des métaux, des morceaux de porcelaine, de la porcelaine peinte ou non, de fabrication manuelle ou industrielle, on a trouvé de tout", évoque-t-il. La raison tient peut-être au lieu très fréquenté de cette portion de ville à une certaine époque, comme aujourd'hui d'ailleurs. "Il devait s'agir d'une zone de circulation importante".  

Pour tout archéologue qui se respecte, même la mise au jour d'éléments qui peuvent s'apparenter à des déchets ont, en fait, une plus grande valeur pour ce qu'ils peuvent délivrer comme message.

"C'est en quelque sorte une certaine idée de la gestion des déchets à cette époque". Une époque qu'il évalue d'ailleurs entre la fin du 18ème siècle et le début du 19ème.

Des centaines de pièces à cataloguer

A l'heure actuelle, le site de fouilles a plus parlé quantitativement que scientifiquement. Le relevé métrique effectué a livré des centaines de pièces dont la classification dévore beaucoup de temps.

"Le classement typologique est encore loin d'être clos. Il s'agit pour moi de donner une sériation à chaque élément". En attendant, les boîtes remplies de fragments n'ont pas encore livré leur secret. Avant qu'une interprétation globale se fasse, les trois boîtes déjà datées et marquées sont loin de faire le compte. Et ce n'est pas l'aide spontanée de quelques étudiants en histoire de l'Université de la Réunion qui sera de trop pour accélérer le travail de l'archéologue.
Mercredi 20 Juillet 2011 - 18:44
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1390 fois




1.Posté par noe10000000000000000000 le 20/07/2011 19:03
On fouille , on farfouille !

Attention aux mauvaises âmes qui vont se réveiller et là , attention "baisement" dans la cour Patel ...


2.Posté par noe333333 le 20/07/2011 19:17
Qu'ont-ils tous à fouiller le passé ? on se le demande ...Il y en a qui n'ont pas grand-chose à faire de leurs 11 doigts ...ils fouillent , ils refouillent ....partout et n'importe où ...ils sont pires que nos douaniers ..

3.Posté par Le Troll velu 974 le 20/07/2011 19:27
Je conseille , dans un premier temps de bien faire la différence entre la jolie merde d'esclave et la merde repoussante d'esclavagiste afin de pouvoir enrichir les connaissances historiques de la kiltir culinaire pays !!

4.Posté par autoécole tueuse ? le 21/07/2011 09:03
tu va comprendre pourquoi il y a doigt dans douane "cavana" lol

5.Posté par Sarko for ever le 21/07/2011 09:55
Du fond ce cette canalisation 4 longs siécles de civilisation vous contemplent !

6.Posté par longanis le 21/07/2011 11:08
fin connaisseur!

Il existe parmi les zinfonautes quelques spécialistes aux qualités méconnues, et le Troll poilu en fait visiblement partie: nous avons à faire à un scatophage émérite qui se délecte de ses connaissances "merdiques" qui nous montrent à quel point il se complait dans un domaine où excelle!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales