Social

St-Paul: Handicapée, sa maison est devenue sa prison


Sa maison est devenue sa prison depuis trois ans. Une personne âgée habitant les hauts de Saint-Paul a besoin de la solidarité des Réunionnais pour s’offrir un confort de vie plus important.
 
C’est sa fille qui nous explique la situation qui touche sa maman Marie-Claire, qui fête ses 70 ans ce jeudi. "Elle est placée dans un fauteuil roulant depuis trois ans et la survenue d’un accident vasculaire cérébrale".
 
Le côté gauche de son corps est resté paralysé. Un temps, cette paralysie touchait également son visage, toujours sur le côté gauche, mais des progrès ont été réalisés. Malgré son AVC, sa maman reconnaît encore ses proches et parle sans difficultés.

Son handicap est donc essentiellement moteur. "J’ai eu une conversation l’an dernier avec un élu mais ça n’a pas porté ses fruits", se remémore sa fille, le chemin étant strictement privé. Peine perdue, elle alerte une radio de la place la semaine dernière. C’est désormais l’association Petit Cœur qui relaye cette demande d’entraide.

SOS d'une gramoune en détresse
 
Marie-Claire habite à environ 300 mètres de la route, dans le quartier du Hangar à Bois de Nèfles. Sa case est séparée par un petit sentier évidemment non aménagé pour y faire rouler un fauteuil. Ces seules sorties sont pour l’heure médicales, lorsque des ambulanciers viennent la soulever pour l’emmener vers des centres médicaux pour des examens. Autrement, elle reste enfermée chez elle. Son médecin a même constaté qu’elle subit une carence en vitamine D, normalement apportée par les rayons du soleil.
 
Marie-Claire bénéficie d’une petite retraite. Sa fille vit encore chez elle. Sa première demande urgente concerne l’aménagement d’un itinéraire accessible de la case jusqu’au bord du chemin. "Une façon pour elle de sortir, même seule, en fauteuil roulant, devant sa maison, pour prendre le soleil". Une meilleure accessibilité dans la maison en elle-même n'est pour l'heure pas évoquée, étant donné que la famille n'est "pas propriétaire", indique Aurélien Centon, le président de l'association.

Toutes les bonnes volontés (bricoleurs, apport de matériaux,…) sont attendues et peuvent naturellement se rapprocher de l’association Petit Cœur (0692 94 39 35). "Nous avons besoin de l'entraide des Réunionnais", lance-t-il pour cette nouvelle opération solidarité.
Mercredi 29 Juillet 2015 - 17:39
LG
Lu 3420 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales