Municipales 2014

St-Paul: Cyrille Melchior candidat à la tête de liste de l'Union de la droite


Cyrille Melchior entouré de Davilla Verdun et de Jean-Pierre Giust : une esquisse de la liste de droite pour 2014 ?
Cyrille Melchior entouré de Davilla Verdun et de Jean-Pierre Giust : une esquisse de la liste de droite pour 2014 ?
Les mots d'introduction de Cyrille Melchior donnaient le ton du degré d'enlisement de la droite pour s'unir à Saint-Paul. "Il s'agit d'une clarification dans le cadre des municipales", annonce d'emblée le conseiller municipal d'opposition et conseiller général. Nul doute que la décision tardive de Didier Robert n'a pas aidé la situation à se décanter à Saint-Paul, concèdent les soutiens de Cyrille Melchior.

En lice pour 2014, il a reçu ce matin le soutien de l'UMP locale pour être son candidat à Saint-Paul. A ses côtés, la nouvelle secrétaire départementale en atteste. "Je soutiens Cyrille qui a déjà fait ses preuves et qui a de l'expérience", souligne Davilla Verdun, qui affirme avoir eu la bénédiction de Michel Fontaine pour dévoiler ce matin l'évidence, au moins côté UMP.

Hésitant sur la formule à employer, le principal intéressé clarifie sa logique pour les prochaines semaines. "Je suis candidat à la tête de liste", à comprendre pour l'Union de la droite à Saint-Paul.

Si la concurrence existe, Davilla Verdun apporte la précision utile que des élus pressentis pour représenter l'UMP n'ont pas sollicité, "à ce jour", l'investiture du parti. Elle faisait référence notamment à Sandra Sinimalé et à Yoland Velleyen. Pour ne pas froisser les partenaires de 2014, elle ajoute que la concertation doit se poursuivre avec Nassimah Dindar et Didier Robert afin de savoir lequel des candidats sera le plus apte pour Saint-Paul. "Si Nassimah Dindar ou Didier Robert nous proposent un candidat à la hauteur de cette ville, pourquoi pas ?"

Les déchirures de l'élection municipale rejouée de 2009 a laissé des traces. C'est pour éviter ces "erreurs", comme l'a qualifié lui-même Cyrille Melchior, qu'il joue la prudence. "Je sollicite le soutien de l'UMP nationale. Maintenant, si je venais à ne pas être choisi (pour les communes de plus de 30.000 habitants c'est Paris qui tranchera fin septembre prochain, ndlr), je me plierai à la décision nationale, car, dit-il, je pense que l'Union de la droite est à portée de main. J'ai des éléments qui me permettent de le dire". De l'extérieur, rien ne semble si évident tant Joseph Sinimalé semble déterminé à faire cavalier seul.

Si les Saint-Paulois sont désormais informés du soutien de l'UMP à l'égard de Cyrille Melchior, ce dernier précise que Sandra Sinimalé a été mise au courant bien avant cette conférence de presse.

Huguette Bello : adversaire "redoutable"

"Je pense pouvoir être un bon maire pour Saint-Paul", ajoute Cyrille Melchior qui ne dissimule pas la "très forte popularité" dont bénéficie Huguette Bello, qu'il qualifie de députée-maire sortante "redoutable".

Les louanges s'arrêtent là. L'élu d'opposition, qui est "l'un des seuls à siéger régulièrement", rappelle-t-il, dresse un premier listing qu'il compte bien développer, s'il venait à être désigné tête de liste Union de la droite. "Nous avons des raisons de croire en notre victoire car le changement promis par l'équipe en 2008 n'a pas eu lieu", explique-t-il. Il pointe du doigt "l'absence de réalisations concrètes sur le front de mer, de modernisation de l'éclairage public", pris sous l'angle de la facture énergétique. "La vie rurale dans les hauts souffre, Cambaie n'a pas changé, la zone balnéaire est en perdition", ajoute-t-il. Un constat qu'il alourdit en évoquant "les rivalités internes à la mairie et le conflit larvé au sein du TCO".

Déjà incollable sur son canton, Cyrille Melchior pourra compter sur "la bonne connaissance du terrain" de Davilla Verdun, "saint-pauloise d'origine", et prête à sillonner l'Eperon, son quartier de coeur. "Voilà pour la partie politique", annonce l'élu. Pour la bonne marche administrative et la connaissance technique, Cyrille Melchior s'entoure de l'ancien DGST (jusqu'en 2011) Jean-Pierre Giust. En convoquant dans son speech la mémoire de Paul Julius Bénard, l'ancien fonctionnaire territorial donne la mesure de la campagne qui attend l'équipe Melchior. "Saint-Paul est une commune de longue tradition gaulliste. Cette fibre, elle vibre encore et elle doit être présente en mars 2014", ajoute Cyrille Melchior.
Vendredi 2 Août 2013 - 16:45
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1941 fois




1.Posté par trop fort le 02/08/2013 17:18
Bello la été élue par accident.
Bénard té encore maire si cyril té vient pas maillé.

Moin mi vote sini .

2.Posté par ndldlp le 02/08/2013 17:45
"modernisation de l'éclairage public" ???!!!! oté cyrille...tu crois que la priorité est à l'éclairage public ??!!

3.Posté par JORI le 02/08/2013 18:01
Combien ont ils donné à l'UMP pour pouvoir se considérer comme soutenu par l'UMP?.

4.Posté par JORI le 02/08/2013 18:07
"de longue tradition gaulliste", mais personne ne peut se prétendre gaulliste, le contexte a changé et nul ne sait ce qu'il aurait fait ou pu faire dans ces circonstances. Et pourquoi pas Bonapartiste aussi quand on sait tout ce qu'il a légué à notre démocratie et qui ont toujours cours aujourd'hui!!!.

5.Posté par Débarcadère le 02/08/2013 19:26
Cyril rent' out caz ! 6 mois avant z'élections ou vien ...!!! Domoune vilain i existe enkor , domoune couillon non . Trop tard (dit autrement ou lé paresse!) fait le trouble fete pou gagn' un place su la liste gagnante : celle de Loulou.

6.Posté par Citoyen StPaulois le 02/08/2013 20:24
voilà le bon candidat pour St-Paul. Sini, à la Saline, nous veu pu voir à ou. Melchior, c'est l'expérience et la compétence. Nous vous ferons confiance pour 2014.

7.Posté par Saint paulois 2ème canton le 02/08/2013 21:44
Veilleur la coque...c'est ou même que la apporte la mairie de saint-paul sur un plateau à Bello en jouant le diviseur à st paul et aujourd'hui ou prétend être un bon maire pour saint-paul...allez occupe out canton d'abord que lé délaissé pour que ou reste conseiller général en 2015...lé pas encore gagné...

8.Posté par Juste le 02/08/2013 21:53
Un retraité cadre administratif de la mairie de saint paul qui souhaite devenir adjoint à la mairie en étant sur la liste de melchior; connaissant cet individu déjà lorsqu'il était employé de mairie; cela promet beaucoup de surprise ce n'est pas avec ce genre de personnage que nous aurons une gestion communale saine et des employés communaux qui travailleront sereinement....on a assez d'être dicté et nous saint paulois nous savons déjà pour qui nous ça va voter surement pas pour ces deux bougs là qui prétendent apporter le changement pour saint paul.....vous êtes à côté de la plaque...

9.Posté par zozor le 02/08/2013 22:29 (depuis mobile)
Cyrille confirme son rôle de diviseur. Après avoir annoncé son choix pour des primaires, decide aujourd''hui de faire acte de candidature!
Et de quel droit la future secrétaire de l''UMP dont l''élection n''a pas encore ete entérinée donne l''investiture

10.Posté par Josie le 02/08/2013 23:37
Habitante de la plaine où réside lui aussi M. melchior, je peux dire qu 'il n'est pas Incollable sur son canton mais il est depuis plusieurs mois maintenant voir même deux ou trois ans entrain de décoller de son canton ; Melchior c'est qui ?

11.Posté par Jean-Hugues le 03/08/2013 00:24
Melchior, c'est le conseiller général de la Plaine Bois de Nèfles et qui était également, faut-il le rappeler, 1er adjoint de Alain Bénard, l'ancien maire de St-Paul, qui n'est même pas capable de s'occuper de son canton, alors qu'il avait jusqu'à présent toutes les cartes en main pour régler certains problèmes des habitants du quartier. Allez-y par exemple, faire un tour dans certains lotissements de La Plaine, vous verrez dans quel état se trouvent les voiries: chaussées truffées de nids de poules, rues impraticables à la moindre pluie, comme dans le lotissement "les gréviléas", trottoirs inexistants sur le chemin des Combavas, passage délicat de la ravine Lolotte pour les piétons et surtout dangereux pour les enfants qui vont à l'école. Après ce triste constat d'inefficacité, il veut tout simplement être maire de St-Paul... Laissez-moi rire!!!
Et il n'a pas honte de vouloir briguer la commune de St-Paul

12.Posté par michel le 03/08/2013 07:13 (depuis mobile)
Incollabe laisse a moin rire. ce mr qui a fait perdre notre commune en jouent la division na pas honte de montre son tete . bois de nefles la toujours votre pour sinimalé et mi peu dit a ce mr que li ça gagne un sacs locou.

13.Posté par Saint-Pauloise attentive le 04/08/2013 12:25
4.Posté par JORI

Faut s'étonner de rien... la preuve...

Huguette Bello la démagogue cumularde,... qui a été mise sur son trône de dépitée maire de Saint-Paul grâce aux voix du parti communiste qui prétendait défendre les plus pauvres alors que c'était surtout pour défendre les privilèges de ses caciques,... se comporte comme la Médicis entourée de sa cour et de ses tristes courtisans incapables de régler les vrais problèmes de la ville : EMPLOIS autres que ceux payés par nos impôts; JEUNESSE en déshérence, sans avenir, confrontée aux tentations de l'alcool tant vanté par des grands panneaux près des lieux qu'elle fréquente et de la drogue notamment dont les élu-e-s d' EELV préconisent la libéralisation mais incapables qu'ils sont de régler les VRAIS problèmes environnementaux : PROPRETE dans toute la commune et pas seulement aux abords de la mairie; POLLUTION SONORE ou VISUELLE (panneaux en tous genres- taille des arbres ou des haies qui débordent sur les trottoirs non entretenus ou mal adaptés pour les handicapés), gratuité des transports en commun sur toutes les lignes du TCO pour certaines catégories de retraités ne bénéficiant pas d'avantages comme la sur-rémunération des fonctionnaires par exemple, qui permettra enoutre de consommer moins de CO2 ,etc...etc...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales