Politique

St-Paul: Bejisa laisse une ardoise de 3 millions d'euros


St-Paul: Bejisa laisse une ardoise de 3 millions d'euros
Une semaine après la levée de l'alerte rouge, le temps est au bilan, certes que provisoire, du passage de Bejisa.

La ville de Saint-Paul évalue à 3 millions d'euros les pertes subies sur ses équipements publics. Cela va des dégâts occasionnés sur les écoles de Villèle (toiture) et du Guillaume, l'éclairage public, la base nautique, le débarcadère, le mobilier urbain ou encore le port de Saint-Gilles. Pour ce dernier site, il est bon de rappeler que la mairie est propriétaire des lieux mais la concession est gérée par la CCIR, tant la confusion est récurrente.

Cette évaluation n'est que "provisoire", s'empresse d'ajouter la députée-maire, Huguette Bello. Au titre de son assurance "risque cyclonique", la collectivité peut d'ores et déjà espérer être indemnisée à hauteur d'un million. Les balafres sur la nature font aussi mal au coeur. 3.310 arbres pliés ou déracinés dont 1.500 rien que sur le secteur des plages. La remise en état en coûtera 50.000 euros. "C'est aussi notre patrimoine", ajoute Huguette Bello, qui pense par exemple à ce tamarinier centenaire du square de Gabriel Martin.

L'immensité du territoire multiplie les situations à risques. Le territoire communal est traversé par 55 ravines et un étang dont le marécage, avant que le centre-ville ne se développe, épousait le littoral. "Nous avons un port dans la gueule d'une ravine (celle de Saint-Gilles)". Ce sont enfin des habitations que l'on trouve dans des postures "improbables, suspendues au-dessus d'une ravine", exemplifie Huguette Bello.

Une salle de l'école de Villèle ne sera pas rendue aux élèves dès le 20 janvier et la rentrée
Une salle de l'école de Villèle ne sera pas rendue aux élèves dès le 20 janvier et la rentrée
Au regard de la trajectoire du cyclone, dont l'oeil est passé à 10km des côtes, le bilan reste modéré. 121 dossiers sollicitant les fonds d'urgence d'Etat ont été déposés. La mairie joue les facilitateurs en mettant à disposition des écrivains publics. "De nombreux foyers ne sont pas assurés", regrette Huguette Bello, même si elle dit comprendre que le poids d'une assurance pèse parfois "lourdement" sur les ménages qui font une croix sur cette dépense.

Eau: 10 millions d'euros à trouver pour éviter les pannes sèches

Saint-Paul c'est aussi, à l'instar de beaucoup d'autres communes, des abonnés privés d'eau. 75% des 32.000 clients ont dû faire sans eau courante le 2 janvier, au pic de la crise. L'équation est simple : la régie des eaux, La Créole, gère 27 stations de pompage mais seulement 10 ouvrages sont munis de groupes électrogènes, dont cinq sont mobiles. D'autant, concède Patrick Pellegrini, directeur délégué de la Créole, que "pour déplacer ces groupes électrogènes il faut des grues de levage". Bref, on est loin du groupe qui peut dépanner une habitation. En fonction de la puissance délivrée, un groupe électrogène coûte entre 200 à 500.000 euros. Il faudrait 10 millions d'euros pour combler le delta des stations non équipées. "L'Europe intervient peu sur ce genre de questions", rappelle la députée-maire.

S'il reste à faire, les adjoints d'Huguette Bello invitent à regarder ce qui a été réalisé depuis 2008. A commencer par "l'élagage préventif, le curage des caniveaux ou encore la progression du réseau d'évacuation des eaux pluviales", rappellent Emmanuel Séraphin et Jean-Marc Gamarus.

Bejisa restera également comme le cyclone qui aura vu 110 personnes hébergées en centre d'urgence et des colis alimentaires distribués (via les associations) aux habitants sinistrés de Mafate. La liste des dépenses de réparation ne serait pas exhaustive si l'on omettait d'évoquer l'ardoise qui incombera à d'autres partenaires institutionnels comme le TCO (2 millions d'euros) et la CCIR (6 millions).

Vendredi 10 Janvier 2014 - 17:41
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1125 fois




1.Posté par Thierry le 10/01/2014 20:28 (depuis mobile)
Y a qu'à lui demander de payer... celui qui casse qui répare. Je n'ai jamais aimé les ardoises... la craie. Ça fait grincer les dents... et ça n'a pas changé...

2.Posté par lol le 10/01/2014 20:31
fort pour faire du cinéma, la Huguette, combien de St Paulois comme moi étaient privé de courant de puis 8 jours et pas l'ombre d'un Maire ou d'un adjoint, (on va leur faire baver en mars, avec notre vote, nous qui étaiet réunit avant hier sans courant) , on va l'envoyer la Bello la ou elle était pendant le cyclone à Boeuf mort

3.Posté par Kapok le 10/01/2014 21:14
LA FUTURE EX-MAIRE DE SAINT PAUL

4.Posté par jean le 11/01/2014 10:32
mi prefere in maire ek son bann adjoint i travay su le tairin plito ki pass son temp si la radio
la zalouzi mé zamis la zalouzi

5.Posté par RBJEDI le 11/01/2014 11:31
3 petits millions d'euros sur le budget de la commune de Saint-Paul?
Quelle perte énorme ................
Moins de voyages aux frais du contribuable, moins de réceptions dispendieuses, moins de véhicules de fonctions, de téléphones de fonctions et de PC portables de fonctions.

QUESTIONS : Est-ce qu'il y aura plus d'intelligence pour la gestion de l'eau? de l'électricité (des fils partout) du téléphone (même chose que l'électricité)? de l'élagage des arbres et du nettoyage des ravines?

Certes, cela demande de prévoir sur une longue période (et pas le temps d'un mandat pour se faire réélire) et surtout cela demande de faire bosser les employés communaux et ça, ça va être très dure.

On peut être communiste à la Réunion, socialiste à Paris, mais on peut être incompétent partout, et ce n'est pas seulement Mme Bello, c'est tous nos députés chargeur D'LO qui ne pensent qu'à leurs petits mandats en nous promettant du social alors que eux sont pétés de tunes.

Mme Bello, T. Robert et consorts: Sortez de votre bureau des ors de la république, et regardez ce que votre politique et ceux de vos prédécesseurs ont fait de la Réunion : Une île MOCHE, BETONNEE et SALE :

Je n'aurais qu'un mot :FELICITATIONS

6.Posté par Moin mi di le 12/01/2014 08:12
Moi mi di @ lol et kapok,
Zot foie va jaunir ... de jalousie.
Moi mi di @5 -Rbjedi,
Ne pas prêter aux autres ses propres incompétences ou faiblesses.
Quel cynisme grossier de clamer que 3millions c'est rien, pas assez ...
Avant de critiquer, aller renseigne un peu sur le montant des investissements faits dans le domaine de l'eau.

7.Posté par ? le 12/01/2014 16:18
Quelle ardoise va laisser Mme BELLO aux Saint Paulois cette année lorsqu'elle ne sera plus maire?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales