Faits-divers

St-Paul: Battu, ligoté et jeté dans sa salle de bain, il se retrouve enfermé chez lui par ses agresseurs

Hier, en fin de soirée, Jordan A. a été victime d'une agression peu banale à Boucan Canot. Alors qu'il se trouvait dans son appartement, où il vient tout juste d'emménager, plusieurs individus sont entrés chez lui, l'ont ligoté et jeté dans la salle de bain, avant de repartir avec de l'argent et des bijoux. Des agresseurs qui ont même pris le soin de prendre ses clés pour l'enfermer. Résultat, le jeune homme s'est retrouvé piégé dans son propre domicile avec l'impossibilité de sortir.


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Encore sous le choc, Jordan A., un jeune homme habitant la résidence les Coquillages à Boucan Canot, ne revient toujours pas de ce qui lui est arrivé, hier soir, à son domicile. "J'étais chez moi et une personne a sonné à ma porte. Je suis allé voir et j'ai voulu regarder par l'oeilleton. Mais la personne avait mis son doigt dessus. Au début je croyais que c'était une blague d'un ami. J'ai ouvert la porte et là trois ou quatre individus me sont tombés dessus", explique-t-il.

Roué de coups, ligoté et jeté dans sa salle de bain, Jordan n'a rien pu faire. Durant son calvaire, il va entendre les agresseurs faire le "ménage" chez lui et emporter des bijoux, de l'argent et une tablette tactile. "Je n'ai rien pu faire", poursuit-il. Ligoté et livré à lui-même, le jeune homme va réussir à se défaire de ses liens après un long moment.

"J'ai des doutes et je me demande si ce ne sont pas des personnes que je connais"

"J'ai voulu sortir pour alerter du monde. Mais impossible", explique-t-il. Et pour cause, ses agresseurs ont pris le soin de voler ses clés et de l'enfermer à l'intérieur de son propre appartement. Impossible pour lui de sortir. "Dans un premier temps j'ai appelé le 17. On m'a donné le numéro de la gendarmerie de mon secteur mais personne n'a répondu ce soir là", précise-t-il, encore chamboulé.

Jordan prend alors la décision de prévenir sa famille et son cousin. C'est ce dernier qui va venir le sortir de chez lui en "défonçant" la porte d'entrée. Pour le moment, le jeune homme n'a pas encore été porter plainte. "Ma porte était grande ouverte, elle vient tout juste d'être réparée (cet après-midi ndlr). Je dois passer chez le médecin pour qu'il me fasse un certificat car j'ai été roué de coups", poursuit-il.

Mais un détail intrigue le jeune homme dans cette affaire d'agression. "Hier soir, j'ai reçu un texto d'un numéro me demandant ce que je faisais. J'ai répondu que j'étais chez moi. Pas longtemps après j'ai été agressé chez moi. J'ai des doutes et je me demande si ce ne sont pas des personnes que je connais", conclut-il. Une fois la plainte déposée, les enquêteurs de la gendarmerie devront faire toute la lumière sur cette agression peu banale...
Mardi 20 Août 2013 - 18:03
JD
Lu 14443 fois




1.Posté par Gio le 20/08/2013 19:22
Triste de voir une telle violence devenue gratuite.
Moralité : ne jamais ouvrir aux plaisantins qui cache l’œilleton ami ou pas ami.
Bon rétablissement à cette personne

2.Posté par moin mi pense que .... le 20/08/2013 20:47
Je pense que notre société est malade, en pleine dérive.... A force de regarder des émissions abrutissantes, où la violence est banalisée, la femme rendue au stade d'objet, certaines personnes copient les mauvais polars et scènes d'horreur...
Il n'y a pas un jour où on n'entend pas que telle ou telle personne a subi une agression gratuite comme celle-ci ou victime de violences dûes à la jalousie, alcool, stupéfiants,...
Il n'y a plus de valeur, de morale,....
La justice n'a pas toujours les moyens de faire correctement leur boulot. Du coup, tant qu'il n'y a pas de sang ou de morts , les forces de l'ordre ne se déplacent pas toujours.... On ne se sent plus en sécurité, même chez nous ...
Nos politiques sont aussi responsables car à force de promettre tout et n'importe quoi et de donner un salaire sans travailler, on crée une société de parasites, néfastes pour les autres.
Avant on donnait quelques feuilles tôles. Aujourd'hui, un emploi précaire mais ... sans travailler ou si peu.
Pauvre de nous !
Nous lé baisé !!!!

3.Posté par Saint leusienne le 20/08/2013 21:26
Ça craint sur Boucan !!!!

4.Posté par le taz le 20/08/2013 22:38
ça vous étonne encore ?
franchement, soyons sérieux.
lisez juste 5 minutes les grandes lignes de la réforme pénale de taubira et vous comprendrez facilement que ces individus ne seront pas inquiétés aux yeux de la justice de gauche.
le message que le PS et plus généralement les gauchos ont envoyé et continuent d'envoyer aux sauvages et aux racailles est consternant : lachez vous, la presse à ma botte va nier l'augmentation des violences ( lire ici l'interview de cette crétine de belkacem qui raconte, sans que les journalistes ne contestent et fassent leur VRAI métier, que la politique de sécurité de l'État à Marseille donnait "des résultats" qu'"on commence à voir" - ces derniers temps, entre les jeunes qui se font égorger, les sauvages qui tuent et agressent les infirmiers et les exécutions sommaires, c'est vrai que ça se voie.... ) et on ne va pas trop vous punir...
à ce niveau de bêtise, le FN n'a même plus besoin de rien dire, la gauche lui déploie un tapis rouge pour les prochaines présidentielles.
allez, laissons travailler tous ces énarques, ils sont complètement paumés dans leurs fantasmes sur 2025...
délirant...

5.Posté par mel le 20/08/2013 22:51 (depuis mobile)
C grave de no jour bocoup choz arive bon retablisemen a lui et bn courage

6.Posté par JOE l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''indien le 21/08/2013 03:39
@post4
toutes cettes racailles étaient là bien avant que la gauche rentre aux pouvoirs
arrêter de jouer aux vierges effarouchées

7.Posté par grilleur pistasss le 21/08/2013 04:16
Serieux c'est un coup monté par ses camarons

8.Posté par PIPE_EN_BOIS le 21/08/2013 06:42
Je suis MDR pas pour l'agression non!!! mais pour la photo d'illustration du fait divers...
vraiment CON car tout le monde peut très bien imaginer un gars ligoté dans sa salle de bain sans mettre de photo non....Encore un petit stagiaire cobaye dans le rôle du saucissonné?

9.Posté par VILETAN le 21/08/2013 11:30
Juste un petit mot pour répondre à "Le Taz".
Certes, la politique du gouvernement actuel n'est pas la panacée, ni dans le domaine économique, ni en termes de sécurité intérieure ; pour preuve, ce qui vient encore de se passer à Marseille.
Mais accuser les socialistes de tous les maux, c'est quand même avoir la mémoire courte (et sélective) et faire preuve de mauvaise foi.Les différents gouvernements de Sarkozy ont réduit le nombre de fonctionnaires de police, et redessiné les zones de responsabilité entre la police et la gendarmerie -- aboutissant, selon les dires des intéressés, à une répartition anarchique et inefficiente. Il y d'ailleurs eu autant d'actes de violence de ce genre sous Sarkozy -- et qui sont restés impunis. Un exemple est parlant : les flics ripoux de Marseille ont été réintégrés par Hortefeux, et celui qui les a dénoncés a été radié de la police !!!
Alors, M. Le Taz, un peu de retenue, s'il vous plaît. Marseille est devenue ce qu'elle est aujourd'hui parce que son maire UMP a joué aux apprentis sorciers, à l'instar de l'Amérique en Afghanistan à la fin du siècle dernier : il a alimenté la guerre des gangs, la faisant monter en intensité, pensant qu'elle allait se terminer par l'élimination totale des voyous. Elle l'a beaucoup aidé à conserver son poste de maire, lui permettant de rivaliser avec le FN sur le thème de la lutte contre l'insécurité... Et lorsque ce même FN était écarté du 2ème tour, les voix d'extrême-droite se reportaient sur lui -- stratégie oblige. Alors, on ne récolte que ce que l'on sème...

10.Posté par jeunal 974 le 21/08/2013 11:44
@ le taz: tu n'es qu'un sombre idiot, tu lis les déboires d'un homme qui n'a rien demandé et se retrouve roué de coups et ligoté dans son propre domicile et tout ce que tu trouve à répondre c'est un discours politico démago sans aucune empathie!! tu fais parti du fondement du problème!!
Au jeune agressé, mon sincère soutien.
Aux "rageux" ignares et "décomplexés" mes sincères condoléances ....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales