Société

St-Louis: l'opposition milite pour l'implantation d'une unité de traitements des déchets


St-Louis: l'opposition milite pour l'implantation d'une unité de traitements des déchets
Saint-Louis serait la ville la plus sale de La Réunion selon les élus de l'opposition. Pour affirmer cela, il s'appuient sur un sondage mené "par un média local" sur la ville la plus sale de La Réunion. 27 % des personnes interrogées auraient choisi Saint-Louis selon ce sondage, loin devant Saint-Denis (20,5 %), Saint-André (20%) Saint-Paul (8,4 %), Le Port (5,6 %) ou encore Saint-Pierre (5 %).

"De l'Etang-du Gol à l'Ilet Furcy, la saleté s'entasse" pestent les élus de l'opposition qui militent pour le positionnement d'une unité de traitement des déchets à Saint-Louis. "Le centre d'enfouissement de la Rivière Saint-Etienne arrive à saturation. Nous devons réagir. Nous proposons que la ville de Saint-Louis puisse accueillir un incinérateur couplé avec la centrale thermique du Gol. Ce n'est pas le tout incinérateur dont nous faisons la promotion mais un incinérateur à haute valeur énergétique" explique Bertrand Grondin.

Ce projet s'inscrit dans la lignée des orientations prises dans le cadre du séminaire déchets, organisé conjointement par la Civis, la CASud et le TCO le mois dernier.

Un enjeu majeur de santé publique

Pour que cette infrastructure industrielle soit positionnée sur le territoire saint-louisien, Cyrille Hamilcaro, le conseiller général du canton de Saint-Louis, a d'ores et déjà sollicité Claude Hoarau, l'actuel maire de la commune. De son point de vue et de celui de ses colistiers élus, la disparition du centre d'enfouissement de la Rivière Saint-Étienne est un enjeu majeur de santé publique pour les habitants de la commune.

Dans certains quartiers, la population subirait de nombreuses nuisances liées à la proximité du centre d'enfouissement. Les alizés rabattraient les odeurs et fumées d'incendies directement vers les quartiers saint-louisiens, ce qui ne serait pas sans conséquence sur la santé des habitants, notamment en termes de maladies cardio-respiratoires. C'est en tout cas l'un des arguments avancés par les opposants qui suggèrent que soit couplé un centre de valorisation énergétique avec les capacités de production de la centrale thermique du Gol.

Des recettes et des emplois pour Saint-Louis ?

Économiquement, l'implantation d'une telle installation permettait de dégager de nouvelles recettes pour la commune arguent encore les opposants. 240 000 tonnes de déchets traités équivaudraient à des recettes annuelles estimées à 360 000 euros. De la même manière, ce projet permettrait de créer des emplois dans une ville particulièrement touchée par le chômage.

Outre Claude Hoarau, Nassimah Dindar, la présidente du Conseil général et Michel Fontaine, le sénateur-maire de Saint-Pierre et président de la Civis, ont tous deux été sollicités pour que ce projet se concrétise. Reste à connaître leur positionnement respectif...

Mardi 30 Octobre 2012 - 16:38
Lilian Cornu
Lu 1514 fois




1.Posté par "VIEUX ST-LOUISIEN" le 30/10/2012 17:15
IL EST VRAIMENT TEMPS DE FAIRE QUELQUE CHOSE POUR FAIRE DISPARAÎTRE LA SALETÉ QUI S’ÉTALE PARTOUT ,DANS TOUS LES QUARTIERS DE LA COMMUNE !! CELLE-CI ,PAR LE LAXISME ET L’INCAPACITÉ DE SES RESPONSABLES EST " COMPARABLE A UNE VASTE DÉCHETTERIE (centre ville ,la Rivière ,Bel-air ....etc.)" ,ME DÉCLARAIT RÉCEMMENT UN AMI DE PETITE-ILE QUI A VISITE LES DIFFÉRENTS COINS DE LA COMMUNE SOUS MA CONDUITE ! ET LE MAIRE ET SON ÉQUIPE NE FONT RIEN POUR QUE CELA CHANGE !!!

2.Posté par JE le 30/10/2012 20:03
enfin ils se réveillent ! ils ont dû entendre et voir les discours du Président du Groupe Séchilienne Sidec récemment sur l'ile évoquant les futurs grands projets du Groupe. Ce serait excellent pour St Louis et les communes environnantes, si un tel projet verrait le jour, surtout pour enrayer le chômage et relancer les activités du BTP. Le prochain c'est la gestion des déchets verts.... on verra bien à qui ça intéresse !

3.Posté par Écolos le 30/10/2012 21:55
Proposer un incinérateur est criminel. Non, les incinérateurs ne sont pas propres et rejettent toujours de la dioxine.. Nous faire croire le contraire, c'est nous prendre pour des demeurés. Peut être est-ce la défiscalisation qui incite à proposer un tel projet. C'est à dire 40% de plus.

4.Posté par j'aimepasl'incinérateurquidioxinemonatmosphère le 31/10/2012 06:41
Je suis saint-louisien. J'aime ma ville. Mais je vois chaque jour ma ville se dégrader. Je ne sais pas à qui incombe la faute. Mais quand je vois ces trottoirs défoncés partout y compris dans le cœur de la ville( rue de la gare, avenue principale, la route de cilaos) que dans les écarts.
Même les signalisations sont délaissées(panneau cassés, détruits, ETC ) en de nombreux endroits et le marquage au sol est tellement ancien qu'on ne voit plus les lignes blanches ni les passages piétons.
Et pourtant les impôts sont chers, Messieurs les élus que faites vous du budget de fonctionnement. Il devrait servir à ça, l'entretien des voiries et la réfection des bâtiments publics communaux.
Enfin, ma ville est sale du battant des lames ( étang) au sommet des montagnes (les makes).
A la place des élus, j'aurais honte car en plus on avait accepté la titularisation sans l'index et aujourd'hui, le maire nous apprend qu'il ne peut pas le faire.
En 2014, messieurs les élus nous vous le dirons par les urnes.

5.Posté par Sardine le 31/10/2012 14:32
Il faut dire au commerçant de la photo d'arrêter de mettre tous ses cartons comme ses autres amis commençants sur le trottoir n'importe quand, en plein centre ville, a toute heure de la journée. ça c'est un scandale qui salit la ville.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:00 Les Avirons: Le noël magique des micro-crèches

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales