Politique

St-Louis/déficit: C.Hoarau veut éviter la hausse d'impôts et réduire les CDD

Claude Hoarau a organisé une conférence de presse ce matin pour faire un point sur la situation budgétaire de la commune, suite à l'avis publié par la Chambre régionale des comptes il y a quelques jours. Le maire de Saint-Louis veut éviter une hausse d'impôts, il demande pour cela une année supplémentaire pour diminuer le déficit… La balle est dans le camp de la Chambre et du préfet.


St-Louis/déficit: C.Hoarau veut éviter la hausse d'impôts et réduire les CDD
Trop de CDD à la mairie de Saint-Louis, c'est le maire lui-même qui l'admet ce jour à l'occasion d'une conférence de presse. Face à la nécessaire réduction du déficit budgétaire, Claude Hoarau n'a plus le choix, il entend bien réduire de façon drastique le nombre de ces contrats… et ainsi suivre les préconisations de la Chambre régionale des comptes. La semaine dernière, celle-ci émettait un avis très critique sur la gestion de la commune.

Conscient que la réduction du déficit est, cette année, moins importante que prévu, Claude Hoarau ne se défile pourtant pas en rappelant qu'il est mensonger d'affirmer que le déficit se creuse ! Pour preuve, le maire ressort les chiffres appris par coeur : "En 2009, le déficit est de 21,6 millions d'euros, en 2010 il s'élève à 20,4 millions d'euros, puis en 2011, on atteint 17,2 millions d'euros. Enfin, en 2012, nous prévoyions une baisse du déficit de 7 millions d'euros, il est de 5 millions".

Afin donc de résorber le déficit, Claude Hoarau a une proposition qu'il a formulé ce matin : "Nous demandons à la Chambre et au préfet de nous donner une année supplémentaire pour résorber le déficit. Cette demande ne porte atteinte à personne". Le préfet, Jean-Luc Marx, décidera, en mai 2013, de la suite à donner pour relever les comptes de la commune. Une certitude pour le maire de Saint-Louis, "j'appliquerai tout ce que demande la Chambre sauf l'augmentation des impôts". Claude Hoarau remet en cause l'éventualité d'une réduction des impôts en 2014 mais il espère bien "être à l'aise" d'ici un an.

Cette demande sera redite lors du prochain conseil municipal et à l'occasion d'une réunion de travail prévue avec le préfet, la semaine prochaine. "Je lui formulerai ma demande de vive voix. Pour l'instant, je ne peux préjuger de rien mais je ne crois pas que le gouvernement soit enclin à favoriser des situations ayant des conséquences sur l'ordre public", a-t-il commenté.

Enfin, Claude Hoarau ne s'est pas fait prier pour informer sur le budget de la commune de la seule année 2012. "Il s'élève à 15 millions d'euros d'excédent. La commune est donc en bonne santé! Elle a été malade et nous la guérissons au fur et à mesure", a-t-il conclu.
Mardi 27 Novembre 2012 - 15:40
Lu 1709 fois




1.Posté par vince le 27/11/2012 15:10
Une année supplémentaire pourquoi faire mr claude????
pour continuez jouez dans la caisse ? plus d'année possible pour vous mais cependant vous pouvez désormais démissionné de votre poste don vous n'arrivez a suivre.
il est temps de prendre un cou la retraite je pense

2.Posté par alexandra le 27/11/2012 15:22
On ne peut pas résorber un déficit qui s'aggrave en une année!
Il ne faut pas croire au Père Noël prénommé CLOCLO !!!

3.Posté par mimi le 27/11/2012 16:42
"Tout sauf, l'augmentation des impôt"

A ce stade, que vous l'augmentiez ou pas, on n'arrive plus à payer de toute façon

D'accord pour que vous laisser la place pour un autre candidat et que vous reconnaissez votre ingérence une fois pour toute, et arrêter de mentir à la population, vous êtes un élu et c'est honteux , si la CRC le dit c'est que c'est vrai et qu'il faut redresser ce déficit.

4.Posté par byby le 27/11/2012 17:09
CLAUDE HAORAU OU VEUT UNE ANNEE DE PLUS POUR METRE CETTE COMMUNE SUR LA FAILLITE POURQUOI OU CROIT KE LE PREFE ET LA CHAMBRE DES COMPTS VA TE FAIRE CONFIANCE.ET RIEN KE LA OU VOIT KE IL I A TROP DE CDD A ST LOIUS.COMMENCE PAR VIRER TON DIRECTEUR DE CABINER TON FILS KI TRICHE AVEC L.ARGENT DES CONTRUBIABLE.AVANT 2014 TU SERA AU TROU SALLE VOLEUR.DU SANS NEUF A ST LOUIS POUR 2014.

5.Posté par ndldlp le 27/11/2012 17:35
démissionne, pauvre clown de bas étage.
la honte des élus de France et de Navarre..

laisse donc l'Etat prendre les décisions que tu n'as pas le courage de prendre, plombant ainsi les finances de tes administrés !

que l'association des contribuables demande un rdv au préfet pour voir de quelle marge il dispose pour dégager ce maire.
cela sera un exemple pour d'autres.

le traitement social du chômage oui
la déraison et la gabégie, non !

6.Posté par Zbob le 27/11/2012 17:48
Il admet enfin qu'il y a trop de bons à rien dans sa commune et que c'est lui qui les a signés ces contrats...

Il a dit qu'il n'embaucherait plus et qu'il se conformerait aux injonctions de la Chambre régionale des comptes mais il a aussi laissé planer le doute sur les fins de ces CDD:" quand quelqu'un a fait 4 ans en CDD il a droit à un CDI " sous entendu , les gens en CDD arrivant au bout deront renouvelés quand même , donc il contredit ce qu'il a affirmé juste avant en s'appuyant sur un mensonge me semble-t-il: C'est vrai qu'au bout d'un certain nombre de CDD , si le contrat est reconduit ,il doit se transformer en CDI , Mais seulement s'il est renouvelé...ce qu'il n'a pas précisé , et connnaissant le bonhomme, on peut tout craindre...à moins que ce ne soit plus lui qui "maitrise" ces embauches qui continuent et qu'ils signe.

Et comme il est déjà en campagne pour 2014 ( car il croit encore qu'il restera élligible , par exemple en se pourvoyant en cassation si l'appel le condamne) il va continuer , avec l'aide du fiston qui tire les ficelles, à promettre des contrats...Les impôts sur sa commune , mais lui il ne les paie pas , il n'y habite pas!

7.Posté par 450 le 27/11/2012 19:48
Arrèt tourne a nous cari sous driz cloclo néna un tas y sa reste a terre zot va voir ban 80%!!!!

8.Posté par vince le 27/11/2012 20:14
Mr claude les commentaire on été assez claire non? DÉPOSER VOTRE DÉMISSION ET DISPARAISSEZ DE SAINT LOUIS

9.Posté par chavria le 27/11/2012 21:07
Et si les électeurs de Saint Louis pouvaient écourter son mandat de maire en un cdd non renouvelable ? A moins que la justice s'en charge très bientôt !!!

10.Posté par Sansblague le 27/11/2012 22:10
S'ils avaient de l'audace les deux H, devraient faire un mariage politique pour tous et offrir à St Louis un couple de dirigeants sous le slogan "deux pour le prix d'un", pour achever définitivement cette ville une bonne fois pour toute. En effet, aux prochaines municipales, nous allons avoir encore droit à leurs gesticulations "c'est li le coupable, li l'a mis la commune en faillite" et en face "non c'est li, cé pas moins", et les nervis font totocher les uns et les autres, et les impôts vont encore augmenter. SVP: çà dure depuis combien de temps?

11.Posté par Marie le 28/11/2012 05:19
C'est une chose de les virer ces CDD , mais qu'ils commencent deja par aller travailler . Seuleument pour cette raison on voit a quel point vous êtes incapable de gérer ! commencer par obliger vos employés a se mettre au boulot ! N on auxx emplois fictifs . Et pourtant du travail il y en a Nettoyer cette porcherie qu'est notre commune !

12.Posté par la fini! le 28/11/2012 09:56
cloclo domoune st louis la donne aou un2e chance ou la baise a nou mèm ou lé un mol
CASSE TOI!!!

13.Posté par buckhulk le 28/11/2012 11:56
Mr Hoarau il est peut-être temps de sortir , vous et votre famille (ainsi que celle de Mr Hamilcaro) avez fait suffisement de MAL à st Louis et aux st Louisiens !! vous ne croyez pas ?? Condamné et toujours Maire , j'ai jamais vu ça !!

14.Posté par KI SA? le 28/11/2012 20:52
ki sa pour battre les 2CH en 2014 a part 1CH?

15.Posté par le black le 29/11/2012 02:41 (depuis mobile)
putin on en a marre de ce boug la t pas possible comment li po detruit saint louis arrete fé nimporte koé cloclo et de tout facon domoun st louis leq couillon lo boug y arnaque a zote sur les impot et sa payer band bouge zot qui

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales