Municipales 2014

St-Louis: P. Rangama souhaite incarner "l'éthique" face "à ceux qui se font acheter"


St-Louis: P. Rangama souhaite incarner "l'éthique" face "à ceux qui se font acheter"
Le PEUP : la "troisième force politique" sur Saint-Louis, c'est ainsi que Philippe Laïnin Rangama présente sa formation politique. A juste titre.

Avant de se projeter sur 2014, les résultats passés prouvent la confiance que les saint-louisiens lui ont déjà accordés en 2008. "Je suis arrivé 3e sur les 6 candidats en lice". Le candidat (3,27%) avait en effet devancé Marc André Hoarau, Serge Rangama et Krishna Badamia mais avait été largement devancé par le duel Hoarau/Hamilcaro ayant cristallisé toute l'attention de l'électorat.

L'homme part donc pour une nouvelle campagne avec la ferme intention de mettre en avant le fait qu'on achète pas son silence comme ça. "Claude Hoarau m'avait proposé une place de 3e adjoint. J'ai refusé". Après lui, en 2009, lorsque l'élection a dû être rejouée, "j'ai refusé formellement la place que m'avait promise Cyrille Hamilcaro".

Le caractère bien trempé, Philippe Laïnin Rangama enchaîne sur la fibre de "l'éthique politique" qui guide sa démarche. La "seule alternative crédible face à ceux qui se sont faits acheter en contrepartie d'un poste d'adjoint", dit-il. "Moi, je n'ai pas trahi le vote de la population".

Le candidat du PEUP (Parti pour l’Education et l’Union Populaire) veut assurément bâtir autour de citoyens plus que de professionnels de la politique.

Un ras-le-bol des affaires sur Saint-Louis

Né et habitant Saint-Louis, l'enseignant de 49 ans aspire à "tourner la page" de deux mandatures successives où "le clientélisme était installé au nom d'une idéologie".

"Malversations, emplois fictifs", le candidat ne manque pas de lister les reproches qu'il pense volontiers partagés par la population. Le ras-le-bol de ce passé sulfureux à Saint-Louis semble emporter l'adhésion. Et pas besoin de le chatouiller sur la place de son mouvement sur l'échiquier local. Droite, gauche, centre : "aujourd'hui à Saint-Louis, nous n'avons pas besoin d'idéologie. La population souffre sous le poids considérable des impôts. L'éthique n'a pas de couleur politique", ajoute-t-il.

Demain soir, Philippe Laïnin Rangama organise son premier meeting d'envergure où "plus de 600 personnes" sont attendues. Il prend les paris. "L'émanation du travail de terrain entamé dès avril dernier - tous les samedis en porte à porte- se traduira ce vendredi", explique-t-il. Sa "légitimité" sera établie.

L'occasion sera donnée d'entrer plus en profondeur sur les "projets innovants" qu'il souhaite mettre en place, d'une économie forte retrouvée pour sa ville ainsi qu'un virage décisif sur le tourisme "délaissé par tous les maires successifs". Saint-Louis, c'est pourtant la porte d'entrée pour les 450.000 passages - dont beaucoup de touristes - vers Cilaos. Problème : aucune structure ne retient ce flux de devises selon lui.

"Le développement du secteur touristique a été complètement oublié alors que la ville possède de nombreux atouts portés par son patrimoine historique et naturel de tout premier ordre. La preuve, aucun hôtel n’existe aujourd’hui. Il est absolument nécessaire de mettre en œuvre une politique municipale active de développement du tourisme, génératrice d’emplois conjointement avec des investisseurs privés".

Le candidat en laisse un peu sous la semelle pour le premier grand meeting du PEUP demain.

-----
Aux cantonales 2011, le candidat du PEUP avait également terminé troisième sur Saint-Louis 1 derrière les incontournables Hamilcaro/Hoarau, collectant 10,62% des suffrages.
Jeudi 14 Novembre 2013 - 07:30
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1247 fois




1.Posté par SAINT-LOUISIEN EN COLERE le 14/11/2013 08:45
DEVANT L’INCOMPÉTENCE , LA MAUVAISE GESTION (par 2 fois en deux mandatures) de l'actuel Maire, ses méthodes autoritaires d'une démagogie et d'un populisme insupportables, JE SOUHAITE PLEINE RÉUSSITE A PHILIPPE RANGAMA .! C'EST UN SAINT-LOUISIEN qui s'est lancé ,dans la politique depuis deux ans environ ,écœuré certainement par l'état de la commune depuis des décennies ...J'ai lu ses déclarations ,l son programme lors des derniers scrutins ,il me semble honnête ,intègre et décidé de se mettre au service du peuple ... Ce ne sera pas facile et même trés difficile : il doit en être conscient ! Les "p'tits bons " distribués aux camarades (" j'ai trop bon cœur" a déclaré Claude Hoarau ! ) ;les faveurs accordées aux militants , l’armée de" bras cassés" de l'équipe du maire les "bras forts " qui l'accompagnent dans ses déplacements ( même à Ste Suzanne où il est allé prêté main forte à son camarade en difficulté ) ont créé des habitudes , une mentalité qu'il sera difficile de faire changer ...Pour certains camarades, la "commune était " la vache à lait" . Des militants dictaient au maire les décisions à prendre : c' était le "bordel et la "chienlit " ! RÉSULTATS : LA COMMUNE EST ENDETTÉE JUSQU'AU COU ET DANS ÉTAT D'ABANDON TOTAL INCROYABLE :
Routes ,chemins démontées , absence de feux aux carrefours et croisements dangereux , tas d'ordures et d'immondices qui "fleurissent dans tous les quartiers sans exception ..Le travail à faire est immense : ENTOUREZ-VOUS D'UNE ÉQUIPE SOLIDE ,D'HOMMES ET DE FEMMES DYNAMIQUES , HONNÊTES ET INTÈGRES , PRÊTS A " SE RETROUSSER LES MANCHES" ET SE METTRE ,AVANT TOUT AU SERVICE DE LA POPULATION ...BON COURAGE ET BONNE CHANCE !!!

2.Posté par ti kaf le 17/12/2013 07:17
Tiembo réunionnais.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales