Social

St-Louis: Mouvement d'humeur d'employés communaux


Une vingtaine d'employés communaux de la mairie de Saint-Louis se sont rassemblés ce matin devant l'hôtel de ville.

Ils protestent contre la titularisation de 3 à 4 agents, "alors que la collectivité doit faire face à des restrictions budgétaires, qu'il s'agit d'employés qui ne sont pas du même bord politique que le maire en place et qu'ils sont en fonction depuis peu au sein de la mairie". La plupart de ces agents titularisés ont été reçus aux concours de la fonction publique territoriale. 

Dans un courrier, le maire Patrick Malet aurait indiqué les recevoir au mois de mai dans des entretiens individuels. Un délai d'attente beaucoup trop long pour ces employés de divers services qui assurent attendre depuis déjà longtemps, "une dizaine d'années pour certains". 

Ils demandent qu'un plan de titularisation progressif soit mis en place, "en commençant par ceux qui ont le plus d'ancienneté". Lundi matin à l'issue d'une réunion de travail, ces "employés et militants déçus" décideront des suites à donner à leur mouvement. 

Contactés, les services de la mairie n'ont pas souhaité "s'exprimer pour le moment". 
Vendredi 4 Mars 2016 - 12:08
Lu 4595 fois




1.Posté par Saint Louisien le 04/03/2016 12:32

Contactés, les services de la mairie n'ont pas souhaité "s'exprimer pour le moment".


Cela faisait plusieurs jours que le feu couvait d'ailleurs!

Tiens donc , et qui a réellement titularisé ces "bons employés municipaux" qui a décidé de le faire?
pas Malet mis une fois de plus devant le fait accompli...lui qui a dit et répété que la commune , compte tenu de l'état de ses finances , ne pouvait plus recruter...
Pourquoi se murmure-t-il que des conseillers municipaux ont ou vont démissionner de leurs fonctions car ils ne supportent plus les intrusions et menaces permanentes quand ce n'est pas des "restructurations" des services au profit de bras cassés bien en cour auprès d'un ancien maire?
Vrai ou faux...

2.Posté par Pro No Stick le 04/03/2016 12:45 (depuis mobile)
Titulariser des militants..quels cons..

3.Posté par Jacob le 04/03/2016 13:20 (depuis mobile)
a quand la titurilisation de tout le personnel communal comme la France égalité réelle md bareg

4.Posté par GIRONDIN le 04/03/2016 13:37 (depuis mobile)
.......ces "employés et militants déçus" ....

Trop fort.

5.Posté par main-trouer le 04/03/2016 16:55
eh oui !!! des agents qui vivent avec la peur au ventre , car en croyant aux promesses électorale ils réclament une titularisation qui est devenu virtuel depuis bien longtemps , la preuve ce matin en poussant une timide alerte de grève ils coyaient que Mr le MAIRE daignerait les recevoir!!! ils ont fini par ètre reçu et déçu par le directeur du cabinet , faute de mieux ( DGS ,ancien Maire ou le MAIRE ) !!!! car mème dans certain Services, on éjecte , on coupe des tètes , on nomme des directeurs (Environnement )et on coupe la tète d'un chef de service Parcs et Jardins au détriments d'anciens adjoints !!! BRAVO , le temps viendras et les militants s'en souviendrons

6.Posté par Jaco GIRAUD le 04/03/2016 17:14
Ils protestent contre la titularisation de 3 à 4 agents, "alors que la collectivité doit faire face à des restrictions budgétaires,

1) :faire travailler un peu plus ceux déjà présent

qu'il s'agit d'employés qui ne sont pas du même bord politique que le maire en place

2) "SURPRIS" ne mélangeons pas les serviettes et les torchons ,ils sont employé par la commune seul leurs capacités doivent être retenues et non leurs idées politiques

et qu'ils sont en fonction depuis peu au sein de la mairie

3) pourquoi les avoirs mis en fonction ?

". La plupart de ces agents titularisés ont été reçus aux concours de la fonction publique territoriale.

4) il y a eu un appel de la part de la mairie donc .....

7.Posté par KLD le 04/03/2016 18:16
employés communaux et militants ???????????????? la neutralité des agents du "service public" est une constante ds un état de droit ????? oui, non ? les militants , memes si ils ont le droit d'exister non rien en plus des fonct neutres ? la démocratie à apprendre ? priorité à ceux qui passent des concours , c'est cela l'état de droit , allo quoi ? y fé ri ..............................l'ile intense ?

8.Posté par eh ben ... ... le 05/03/2016 07:48
.....qu'il s'agit d'employés qui ne sont pas du même bord politique que le maire en place .....

Encore des parasites qui pensent que la titularisation ou pas passe par l'appartenance politique et non par le travail fourni et les compétences.
Voilà ce qui mine ces collectivités de TOUS bords aujourd'hui.
Et les PREMIERS RESPONSABLES SONT LES ELUS POLITIQUES mais aussi tous les CADRES INCOMPETENTS ( souvent placés aussi par copinage ) qui ont et continuent à cautionner ces pratiques. La peur de l'explosion sociale ne justifie pas le fait qu'il faut entasser des incompétents paresseux dans les collectivités.
Par contre, ils doivent faire un gros travail pour permettre à leur commune de réunir les conditions économiques pour créer de l'emploi privé.
L'autre gros souci c'est que,souvent, on retrouve à la tête de ces collectivités des personnes qui ne sont pas des gestionnaires. Ils ont pas ou peu de formation. Un médecin par exemple, aussi brillant soit il , ne garantit pas qu'il ait une vision économique et stratégique de son territoire. Il n'a pas fait des études pour cela...
En somme, qu'une personne soit "pistonnée", certes, mais au moins qu'elle soit compétente sur le poste affecté et surtout qu'elle fournisse le travail demandé dans l'intérêt de leur concitoyen...
Le pire c'est parfois la demesure du salaire du "pistonné" par rapport à d'autres postes identiques dans le privé ...
On a perdu la valeur du travail et le goût de l' effort, on cherche un poste planqué sans se poser la question si on mérite son salaire.

C'est triste de voir notre société pourrir ainsi de l'intérieur ( valeurs morales ) car ces gens génèrent une génération de jeunes qui vont copier le modèle parental... Gratteur de c.. ! Lampistes !
Pauvres contribuables St Louisien et réunionnais ! Pauvre de nous !

9.Posté par KLD le 05/03/2016 13:00
"Et les PREMIERS RESPONSABLES SONT LES ELUS POLITIQUES mais aussi tous les CADRES INCOMPETENTS ( souvent placés aussi par copinage ) qui ont et continuent à cautionner ces pratiques"................la vie continue depuis 50 ans ..............nothing news , nothing change ....parait que le 19/03/2016 on fete quelque chose ?

10.Posté par Jaco GIRAUD le 06/03/2016 08:42
ne pas oublier que derrière il y a les électeurs ,donc tu choisis un maire ne fais pas de lois , mais le maire s'occupe de TA VILLE, son étiquette politique n'a pas "trop" d'importance

11.Posté par Saint Louisien le 06/03/2016 11:26
Quand on parle de cadres à St louis , il faut savoir que certains sont des faux cadres , on leur a donné un titre ronflant car ce sont des "militants" de l'un ou l'autre maire , ils sont tout au plus capables d'être dans la catégorie C , sans diplôme et sans compétence mais les maires successifs les ont bombardés cadres ( avec titre bidon, bureau et indemnités auxquelles en principe ils n'ont pas droit) et du coup ils ne se sentent plus pisser, ils savent tout juste signer ( et encore) sont incapables de lire un dossier mais ils sont arrogants et crétins.
Ce sont eux qui bloquent , avec la bénédiction des élus dont certains en profitent pour se servir ( si, si!) et qui empêchent les vrais cadres souvent très diplômés donc jalousés par ces cons de faire leur travail ou pire ce sont eux qui bloquent les dossiers...

Et pour aller dans le sens de post 8 , ce n'est pas parce qu'on est médecin ( même bon) qu'on sait ou qu'on peut gérer une ville , ni même qu'on est complètement honnête au point de refuser les magouilles

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales