Politique

St-Louis: Le préfet arrête l'augmentation des impôts à 2,69% pour 2014

Le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, vient d'arrêter le budget 2014 pour la commune de Saint-Louis. Dans un communiqué, les services de l'Etat informent les administrés de Saint-Louis d'une augmentation de 2,69% des impôts sur la commune en 2014.


St-Louis: Le préfet arrête l'augmentation des impôts à 2,69% pour 2014
Conformément au code général des collectivités territoriales, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, a saisi la chambre régionale des comptes (CRC) de La Réunion du budget primitif principal 2014 de la commune de Saint-Louis. Dans un avis du 11 juin 2014, la CRC de La Réunion a formulé des propositions pour assurer sur trois exercices la résorption du déficit de fonctionnement cumulé de la commune, qui s’élève à près de 8 M€ selon le compte administratif pour 2013.

Depuis 2009, le budget principal de la commune est soumis à un plan pluriannuel de redressement pour combler un déficit initial de 21 M€. Ce plan a été allongé d’une année en 2010. En 2012, soit après trois années d’exercice, ce déficit était encore de 14 M€, malgré les budgets arrêtés par le préfet ; l’exercice 2013, pour lequel le plan de redressement de la CRC prévoyait un retour à l’équilibre, s’est achevé sur un déficit cumulé de 7,95 M€, dépassant la cible fixée par le préfet en juillet 2013 dans l’arrêté de règlement d’office du budget primitif pour 2013. Il convient de rappeler que, pendant la procédure conduisant à l’arrêt du budget par le préfet, le conseil municipal ne dispose plus de pouvoir en matière budgétaire mais qu’il reprend pleinement sa compétence budgétaire une fois l’arrêté pris.

L’exécution des six premiers mois de l’année 2014 montre une évolution très rapide des dépenses de personnel par rapport à l’exécution 2013 (effectif en hausse de 8 % entre 2013 et 2014). Le besoin de financement complémentaire sur ce poste est de l’ordre de 4 M€ sur le budget principal et de 4,5 M€ sur les budgets subventionnés du CCAS et de la caisse des écoles : il conduit à un déficit en fonctionnement de - 9,4 M€, en hausse par rapport à 2013.

Dans ce contexte de croissance rapide des dépenses, la CRC a procédé à une actualisation du projet de budget. Compte tenu du fait que les économies envisagées, notamment sur la masse salariale, ne donneront leur plein effet qu’en 2015, la CRC propose un nouveau plan d’apurement sur trois ans, comprenant notamment une augmentation des taux d’imposition de manière graduelle en 2014 (+ 5%) et en 2015 (+ 5%).

Sur la base de l’avis établi par la CRC de La Réunion, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, a décidé d’arrêter le budget primitif principal de la commune de Saint-Louis en reprenant la proposition de cible de déficit pour 2014, soit – 6,2 M€. Après échanges avec la collectivité, des recettes et économies nouvelles ont pu être identifiées afin de limiter la hausse des impôts sur cette année à + 2,69 %. Les conditions d’exécution du budget sur l’année 2014 par la municipalité détermineront si, comme le prévoit le plan de redressement, une hausse plus importante des impôts pour 2015 est nécessaire pour atteindre la cible de – 2,5 M€ de déficit cumulé.
Mercredi 9 Juillet 2014 - 14:21
Lu 1512 fois




1.Posté par doudou le 09/07/2014 15:36
soi disant hamilcaro avait promis de ne pas augmener les impots. ou est-il en ce moment ?
que du bluff

2.Posté par noe le 09/07/2014 16:09
Qui a pu laisser de tels trous dans les comptes ?
Pourquoi ces dépenses somptuaires ?
Qui en a profité ?

Ce sont mes questions !
Toujours les mêmes qui paient pour les autres ... Lamentable !

3.Posté par Saint Louisien le 09/07/2014 16:41
Hamilcaro savait mais il a menti, comme chaque fois qu'il raconte ses mensonges sur St. Louis concernant la gestion de la ville. Il n'ignorait pas que cette augmentation serait nécessaire . Mais monsieur s'en fout, il n'a plus de boulot mais il va se balader en pèlerinage dit-il...il espérait un miracle , comme lors de sa cassation?
Et maintenant, que va faire son successeur Mallet
? Va-il savoir gérer sans priver la commune des gens qui bossent réellement dans ses services ( car il y en a, mais qui sont parfois bridés par les branleurs titularisés par l'ancien maire)
Si la commune veut s'en sortir, il faut les laisser bosser , les vrais citoyens ( pas les cloportes qui grouillent dans certains services)

4.Posté par Anna le 09/07/2014 18:04
Alors déjà c'est Malet avec un seul "l" apprenez à orthographier correctement le nom des gens avant de pa rler d'eux ensuite c'est le Prévet qui a augmenté les impos et seulement sur st louis (le prévet est au dessus d'un maire c'est un supérieur) et demandez vous pourquoi il a augmenté normal avec toutes les magouilles de Claude et des déficites il faut bien combler le truc mais si vous voulez un responsable c'est Monsieur Claude qu'il faut aller voir pour se plaindre c'est lui qui nous a mis dans la merde et il s'en lave les mains il en a rien à fautre mettez vous à la place du maire actuel vous aurrez essayé d'arranger les choses vous aussi mais aprés si le prévet prend sa décition vous ne pouvez rien faire avec votre statut de maire vous ne serez rien à côté de lui juste un ptit bonhomme

5.Posté par Retour au pôle emploi ! le 09/07/2014 19:05
@ 1 et 3

S'agissant de cette hausse, il serait bon que vous posiez la question à l'ancien maire !
Quant à Malet, ce qu'il faut espérer de sa part, c'est qu'il s’attache à réduire drastiquement l'effectif d'encombrants, réfractaires au travail, qui ont été racolés par le Sheriff Cloud Emci Warow d'une part, tandis que de l'autre, il devra impérativement s'attaquer aux dernières et illégales titularisations de, comme le dit si bien (posté 2), branleurs ! ceux qui bouffent à tous les râteliers. Au bas mot, il doit bien y en avoir une bonne cinquantaine, si ce n'est mieux, et bien sûr, comme on le devine aisément, aux frais des contribuables !

6.Posté par Saint Louisien le 09/07/2014 22:10
A Anna: pardon pour l'erreur sur le nom de Malet...mais je rigole quand je vous vois parler du prévet au lieu du préfet ...quant à Claude Hoarau, il se fout autant de St. Louis que votre champion...
Le préfet est effectivement au dessus des maires et l'une de ses fonctions c'est aussi d'essayer de sauver les villes des incompétences et des malversations des maires et il faut dire qu'à. St louis, on a du bol avec les deux C.H.

7.Posté par Délire total! le 10/07/2014 10:08
C'est quand même incroyable cette situation à St-Louis! Le problème est pourtant évident l'effectif communal est anormalement trop élevé alors pourquoi ne pas le réduire au lieu de taxer encore plus la population qui peine déjà à payer leurs impôts.
C'est exactement la même chose au niveau national, le coût de fonctionnement de l'Etat est énorme par rapport aux autres pays mais ils préfèrent augmenter les impôts qui sont déjà plus élevés qu'ailleurs..... C'est qd même hallucinant pourquoi avoir peur d'être radical ! La solution sera certes lourde de conséquences pour certains mais grandement bénéfique pour tout le monde et pour notre avenir

8.Posté par KISSA Ladi le 10/07/2014 10:13
" Les promesses électorales n'engagent que ceux qui y croient "

9.Posté par MARIE le 10/07/2014 10:17
si st louis se retrouve aussi endetté c'est la faute des maires qui sont passés et des employés qui foutent rien et qui se servent des biens communaux, avec toutes les magouilles, les embauches à outrance, l'argents gaspiller, ils ont rien a foutre si les impôts augmentent du moment qu'ils ont leur place à la mairie, que st louis soit une ville de cagnard, on ne vit pas à st louis malheureusement on survit et pour un bon bout temps

10.Posté par Edvil le 11/07/2014 10:58
A Anna (post 4)

L'article le dit bien, et la chose est connue de tous depuis longtemps : "Depuis 2009, le budget principal de la commune est soumis à un plan pluriannuel de redressement pour combler un déficit initial de 21 M€". Ce déficit initial fait bien sûr référence au déficit laissé par Hamilcaro à la fin de son mandat, en 2008. Il faut tout de même rappeler qu'en 2001, lorsqu'il était arrivé aux commandes, il disposait d'un excédent de 7 ou 8 millions d'euros, laissé par la municipalité de Guy Ethève. Sa première tâche -- et il l'a accomplie avec beaucoup d'enthousiasme -- a été de dilapider cet argent. Ensuite, il s'est attaqué au foncier et à l'immobilier communaux : il a ainsi vendu (à des copains !!!) des terrains et des bâtiments, pour essayer de trouver des sous !!! Enfin, lorsque ces ressources ont été épuisées, il a fait ce que tout le monde sait maintenant : détourné de l'argent pour son compte personnel, et laissé la commune péricliter. Entretemps, il avait doublé l'effectif communal, en embauchant à 3.900 € des militants qui ne savent même pas signer leur nom et qui passaient leur temps à se balader en voiture toute la journée.
Certes, parce que lui non plus ne se souciait absolument pas du sort de St Louis, Claude Hoareau n'a fait que détériorer davantage la situation de la commune, en ne gérant rien, et en embauchant lui aussi des militants dès son arrivée, et à la fin de son mandat, de façon massive, pour plomber une commune qu'il ne pourrait plus jamais diriger... Mais la première faute revient à Hamilcaro ... et Malet, alors son adjoint !
pour en rester à Malet, il faut savoir qu'il va devoir assumer les promesses que sa tête de liste a faites pendant la campagne. La première promesse non tenue, ce sont les impôts. Hamilcaro et lui-même connaissaient parfaitement la situation de la commune, étant conseillers de l'opposition. Ils ont simplement choisi de mentir éhontément à la population, sachant pertinemment qu'il était impossible de ne pas augmenter les impôts... Aujourd'hui, ils veulent faire porter le chapeau au préfet. Traîtres et lâches !!!

11.Posté par perplexe le 11/07/2014 16:04
A post 10 vous croyez qu'en etant conseiller de l'opposition, on est au courant de la situation exacte des .finances de la commune ? Vous revez. On transmet aux elus ce que l'on veut bien. Que certains elus de la majorite le savaient et bien sur le service financier. Mais ces agents ont une obligation de reserve.

12.Posté par Tao974 le 15/08/2014 09:52
Moi on ne me sortira pas de l'idée que ce sont les 2 maires les responsables et même si la population les a élus et même réélus (je n'ai pas voté pour eux) ils étaient sensés faire preuve de compétences donc ce sont bien eux les responsables. Personne ne leur à demandé de faire du clientélisme, entre autres, en embauchant à tour de bras sans savoir s'ils allaient pouvoir payer.
De plus, nombres d'emplois on été budgétisés et restent dans la comptabilité alors qu'ils ne sont pas pourvus dans la réalité (emplois fictifs ?) quelques chiffres du rapport de la CRC 2013 pour illustrer:
2008: postes crées: 527 pourvus: 414
2009: postes crées: 1711 pourvus: 1705 !
2010: postes crées: 1694 pourvus: 983 !!
2011: postes crées: 1727 pourvus: 1002 !!!

Comment peut on justifier sur 1 an entre 2008 et 2009 une augmentation de 350% du nombre de contrats de travail, sinon par une opération de clientélisme. Il n'y a pas eu à ma connaissance augmentation de 350% de la population.
D'autre part une autre personne est coresponsable de cette situation car elle n'aurait jamais du accepter de valider ces dépenses, qui effectivement endettaient la commune au delà du raisonnable: c'est Mme la TPG de St Louis, qui s'est couverte de la faute professionnelle manifeste en demandant le feu vert de ses supérieurs (qui ont bizarrement acceptés - court-circuitage par copinage politique probablement)
Cet épisode ne représente qu'une partie du problème, il y en a eu d'autres et leur cumul associé à une gestion déplorable, teintée de corruption, ont abouti aujourd'hui à la prise en otage de l'ensemble de la population de St Louis, avec les drames qui y sont associés car nombre de familles voient aujourd'hui leur maison (après meubles, véhicules etc..) Saisis faute de pouvoir payer les sommes demandées, car ces sommes augmentent et se cumulent d'années en années c'est donc une spirale infernale dont on ne peut sortir.
Cette situation est inadmissible et ne comptez pas sur les responsables pour vous sauver. Elle ne trouvera son issue que dans l’insurrection générale des contribuables .(par l'action légale et juridique de masse, j’entends)
Contribuables Saint Louisiens ! C'est à vous même d'agir, rapprochez vous des associations qui luttent contre ce racket organisé et agissez auprès d'eux !!

13.Posté par Saint Louisien le 24/08/2014 12:08
et ça continue, en misouk L'ancien maire déchu continue à vouloir régenter la commune en ne prévenant pas Malet qui découvre parfois que de nouveaux copains de son ex maire et co listier se pointent à la mairie pour y "bosser" je devrais dire , pour toucher un ti'moné...
Il continue à préparer le terrain pour son retour en plaçant des "militants" ( ce terme me fait rigoler quand on sait que l'engagement militant se résume aujourd'hui à lécher le derrière du maires , à faire le coup de poing et hurler des slogans dont la plupart de ces analphabètes ne comprennent pas le sens !
la commune ferait mieux d'embaucher de vrais employés compétents et qui aiment leur ville , après avoir viré tous ces parasites incompétents et malhonnêtes ( il suffirait de faire les contrôles nécessaires dans les cantines par exemples ou dans certains services et on trouverait très vite qui vole quoi).
st Louis est ( d'après la cour des comptes) une ville qui comptent un nombre trop réduit de vrais cadres diplômés ( sans doute parce que ces gens là voient , comprennent et n'acceptent pas les magouilles et les malhonnêtetés) mais ça les maires qui se succèdent s'en foutent complètement , ce qu'ils veulent c'est le pouvoir , pouvoir d'être un petit chef ( et jamais depuis bien des années dans cette ville ,un vrai et grand maire) pouvoir de terroriser les "méchants" qui pensent différemment avec des équipes de nervis , pouvoir en un mot de se servir et servir les complices qu'ils soient du parti ou de la famille ...c'est tout

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales