Faits-divers

St-Louis: La poussière d'un chantier exaspère des riverains


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Les riverains du Gol et plus précisément de la rue du général de Gaulle bloquent un chantier de construction de logements.

Située près de la gendarmerie de Saint-Louis, la vie des riverains est depuis quelques semaines perturbée par les va-et-vient des engins de chantier. "Sept au total et au plus fort du chantier", compte un riverain exaspéré. Outre les nuisances sonores, c'est bien la poussière soulevée par les machines qui exaspère les habitants du quartier.

Les riverains bloquent l'accès du chantier aux ouvriers, et ce depuis 7h. Ils attendent des garanties de la part du chef de chantier. Une exaspération qui ressemble à s'y méprendre à celle des habitants de Pierrefonds hier.
Mercredi 30 Octobre 2013 - 09:26
.
Lu 776 fois




1.Posté par ALEXANDRA le 30/10/2013 11:15
Et rue du Père de Laporte, c'est pareil
Les riverains goûtent à la poussière depuis le début de l'année par les allées et venues des nombreux camions pour construire des HLM de la SEMADER !!!!
Bonjour les poumons !!! les éternuements !!!, les toux !!!!
Les microbes, la pollution de l'air .......tout le monde s'en fout !!!

2.Posté par Tension latente le 30/10/2013 15:04
Exaspérés aujourd'hui par la poussière, cela est incontestable et je le conçois, mais sachez qu'une fois ces logements achevés, d'autres soucis bien plus alarmants viendront se substituer à ces dérangeants nuages de poussière ; et, ma foi... quant à choisir entre poussière et nouveaux arrivants fraichement débarqués...? Préférez provisoirement la poussière quitte à fermer portes et volets en attendant de trouver endroit plus sain ailleurs ; il n'y a pas d'autres alternatives possibles vu que saint-louis, de jour en jour, change désespérément d'expression communautaire sans que personne ne s'en émeuve. Devinez donc qui en est responsable ?
Peut-être que le futur édile de cette ville suppliciée osera... je dis bien, peut-être ! Mais, quelque soit cette personne, aura-t-elle suffisamment de fermeté pour s'attaquer à un problème conflictuel non apparent mais qui peut à tout moment se manifester sous la forme d'une révolte citoyenne ; imprévisible donc !

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/10/2013 16:47

*BRAVO ! - C'est bien que la contagion se fasse afin d'apprendre, ENFIN, à dire NON, NON !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales