Politique

St-Louis : La SAFPTR dénonce les conditions de titularisation de 600 agents communaux


Wilson Adras - SAFPTR
Wilson Adras - SAFPTR
La SAFPTR, le syndicat autonome de la fonction publique territoriale, a transmis aujourd'hui un communiqué dans lequel elle dénonce l'organisation d'une réunion d'information, chapeautée par la mairie de Saint-Louis, et destinée au personnel communal titulaire ne percevant pas d'indexation.

En mars 2009, le conseil municipal de la ville avait adopté un plan de titularisation "dont le but était de mettre fin à la précarité des emplois", souligne le courrier de la mairie envoyé récemment aux agents concernés par cette titularisation. Ce dispositif de titularisation était un peu particulier car il prévoyait que les agents concernés voient "leur indexation suspendue jusqu'au jour du 3ème anniversaire de leur nomination". En d'autres termes, 600 agents de la commune ont été titularisés en mars 2009 mais n'ont perçu aucune indexation liée à leur nouveau statut depuis ce jour. Le 3ème anniversaire de leur nomination étant proche, le versement de cette indexation doit maintenant être effectif.

Un versement après les élections ?

Les agents communaux concernés sont donc attendus demain pour qu'on leur présente "les modalités de mise en œuvre de ce versement". Le syndicat redoute une mauvaise nouvelle : que Claude Hoarau ne respecte pas ses engagements. Selon eux, le maire devrait annoncer demain que la commune versera l'indexation au mois de juillet. Wilson Adras, le représentant du personnel, évoque les législatives et la candidature de Fabrice Hoarau dans la 7ème circonscription. Le syndicaliste s'interroge, d'après lui, cette présumée annonce d'un versement qui interviendrait seulement au mois de juillet pourrait être "un moyen de faire pression sur les employés communaux et de les mettre sur le terrain pour faire campagne pour sa famille".
Jeudi 9 Février 2012 - 18:34
Lilian Cornu
Lu 2260 fois




1.Posté par Troll le 09/02/2012 17:49
Ha !!! Ces cocos !! MDR

2.Posté par chapeau pointu le 09/02/2012 19:25
Bientôt ce sera "c'eeeest la chuuuuteuh finaaaale....."

3.Posté par vicky le 09/02/2012 19:25
Qu'ils aillent au TA : demander un rappel de l' indexation "suspendue" par la Mairie depuis 3 ans : comment la mairie justifie t-elle cette suspension, alors que des agents de communes voisines (les 23 autres TOUT DE MEME), dans le cadre de leur nouveau statut, la perçoivent ? Vive l'égalité de traitement!!
encore pour se dé-mar-quer Saint-Louis??!!
Bravo à Monsieur Wilson Adras - SAFPTR pour son combat, qu'il continue à se battre pour mettre fin à cette discrimination.

4.Posté par Thierry le 09/02/2012 22:21
A la WEB attitude et avec un "D",

SAF PT D R...........Ah AH AH !!!!!!!!!!!! MDRRRRRRRR XDDDDDDDD

Zalouzi Zalouziiiiiiiiiiiii

5.Posté par sanguin le 10/02/2012 05:54
Oui en effet, qu'ils aillent au TA. Et on demandera au TA de statuer sur la légalité d'un index prévu il y a 50 ans pour palier à l'existance et à la différence entre le Franc de France et le Franc CFA qui existait à la Réunion. Sauf que cette différence n'existe plus et même pire, maintenant on est tous à l'Euro. Cet index n'a donc depuis 1975 plus de base légale. Alors, ne nous faites pas trop rire, personne ne veut aller au TA, même pas la pref.
De plus, l'attaque est facile, s'il donne après il parle de pression et s'il donne avant tout de suite on va parler d'achat de voix. Pauvre Wilson, plus rien à faire.

6.Posté par noe2012 le 10/02/2012 06:11
On ne va pas titulariser tout le monde !
Où sont les sous ?

Déjà on demande aux communes de ne pas prendre les sous du Conseil Régionnal et les donner aux transporteurs pour qu'ils achètent des 4x4 neufs pour leurs chantiers pharaoniques !

7.Posté par Soeur Titularisation... quand viendras-tu ? le 10/02/2012 10:54
Bof ! quand on pense que nombre d' employés, je devrais dire embauchés, soit-disant militants, payés à compter les mouches, fille ou fils de...? Arrivés après mars 2008 et pour d'autres après fin 2009, ils ont été titularisé sans qualification aucune, au détriment de ceux qui sont là depuis plus de 20 ans, voire plus, et qui piaffent d'impatience tellement ils en ont plein le cul de bosser la bouche ouverte à attendre cette manne providentielle tant désirée.

8.Posté par saint-louisien de droite le 10/02/2012 11:21
!!!!!!
J'espere bien que ce monsieur HOARAU ne va pas donner 2 millions d'euros d'indexation juste avant les élections législatives! Ce serait un achat de voix terrible!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales