Social

St-Louis: 27 ans de service dans une école catholique et "aucune reconnaissance"


St-Louis: 27 ans de service dans une école catholique et "aucune reconnaissance"
"Je suis à bout c’est pour cela que j’ai décidé d’entamer une grève de la faim". Chrislène Combana officie depuis 27 ans comme secrétaire à l’école élémentaire privée catholique Saint-Joseph de Cluny à Saint-Louis et malgré de bons états de service salués par sa direction, elle n’a bénéficié d’aucune revalorisation salariale durant toute cette période. Elle demande donc à ce que sa fiche de poste et de reclassification soient modifiées.

Selon la mère de famille, l’ensemble de ses démarches auprès de l’organisme de gestion de l’école catholique (OGEC) en charge des personnels de droit privé des établissements privés, sont restées lettre morte. 

Dans son combat entamé depuis 2 ans elle a également reçu l'appui de son syndicat mais rien n’y fait. Postée devant l’entrée de l’école, Chryslène a donc décidé jeudi de ne plus s’alimenter jusqu’à ce que ses revendications soient entendues. 

Ce matin, un responsable de l’OGEC s’est rendu sur place mais aurait refusé de s’exprimer devant les parents d’élèves venus la soutenir. " Le conseil d’administration a déjà pris sa décision donc il ne reviendra pas dessus. C’est la seule réponse que j’ai pu obtenir", déplore-telle. 

Selon les informations dont elle dispose, un nouveau CA devrait se tenir demain matin, "je verrai quelle décision prendre à ce moment là", explique-t-elle. 

St-Louis: 27 ans de service dans une école catholique et "aucune reconnaissance"
Vendredi 17 Juin 2016 - 12:51
Lu 5301 fois




1.Posté par La vérité vraie... le 17/06/2016 13:27
Tout les agents savent ce que valent les OGEC de l'île...allez faire un tour dans les lycées privés et il faut bien regarder ce qu'on demande au personnel (surveillance, secrétariat, accompagnement sans rémunération...taillable et corvéable avec ces contrats, la boule au ventre, impossibilité de dire non sans remontrances). L'irrégularité est à tous les coins, mais les cadres se gavent sans rien foutre la plupart du temps (tout en donnant l'illusion de le faire...ca masque la pauvreté de leur travail ou leur absence : je n'ai jamais vu un seul de ces proviseurs ou même adjoints faire une ouverture ou fermeture d'établissement, tâche simple pourtant, accueillir les élèves, rassurer les parents...).
Pour avoir enseigné dans le privé, j'apporte mon soutien le plus entier à cette collègue...Courage Madame, catholique dans le cœur pas sur une pancarte devant un établissement. J'espère que vous serez revalorisée.
Le rectorat devrait également se pencher sur les pratiques de gestion ou l'application des directives ministérielles tant dans la pédagogie que dans l'attribution des heures d'enseignement. Si seulement les parents savaient comment ils sont trompés : à près de 200 euros par mois, la moindre des choses serait de dire la vérité vraie !

2.Posté par Eno-noé le 17/06/2016 14:14
Toujours la religion ?????
On croit que les gens ne se nourrissent que des paroles sortant de la bouche de Jésus !!!

Lamentable !
Il faudra écrire cette affaire devant le Pape ...

3.Posté par Sans culotte le 17/06/2016 14:17
Cette femme mérite le respect et la reconnaissance qui lui est due pour ces nombreuses années de travail et je ne crois pas que les membres de la direction de cet établissement privé et de plus "catholique" auraient accepté bien longtemps une cristallisation de leur salaire. Pour des gens qui se prétendent être dépositaires de la foi chrétienne, il ferait mieux de relire les évangiles...

4.Posté par Loi travail le 17/06/2016 14:18
Et c'est que le début d'une longue histoire : des secrétaires au chômage, il y en a à la pelle, alors on pourra toujours trouver une secrétaire expérimentée pour le SMIC.
Quand vous fournirez un travail en rapport avec le salaire, on vous jettera comme une formalité administrative, et on trouvera des travailleurs résignés à se faire exploiter.
Et bien entendu, les jeunes diplômé(e)s pourront toujours se gratter en attendant de pouvoir acquérir un peu d'expérience.
Et il y en aura toujours ici pour dire que les jeunes sont des gratteurs de fesses.
Mais il paraît qu'il n'y a pas d'autre solution, alors .... amen !
On se prépare tout doucement à revenir au moyen-âge ...

5.Posté par kld le 17/06/2016 16:15
"ce que tu feras au plus petit d'entre nous ......."

la parole du Christ Roi , n'est pas suivi dans le management "catho"?



6.Posté par A mon avis le 17/06/2016 16:27
Ecole privée = fondamentalement école des inégalités et des injustices !

Une seule école pour tous, sans distinction de religion, de fortune et de condition sociale : l'école laïque !

7.Posté par zoreil de Sin Dni le 17/06/2016 16:37
Il y en a marre à chaque fois on tape sur la religion Catholique et finalement pas sur le fond du problème.
Pour commencer soyons honnête aujourd'hui sur 100 élèves qui fréquentent une école Catholique combien le sont vraiment ? moins de la moitié et dans certain lycée à peine 10 %.
Deuxièmement, cette madame revendique une augmentation de salaire et elle a été refusée, donc que vient faire Jésus la dedans ...
Mais je ne vais pas vous laisser sur cette fin : Envoi des apôtres en mission (c'est-à-dire nous ).
Marc 6 7-10
7 Il appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs,
08 et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture.
09 « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. »
10 Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ.

En clair Jésus nous demande de faire vœu de pauvreté, de charité et d'obéissance mais surtout pas de richesse .....
Bon courage Madame dans votre revendication, personnellement je ne suis pas sûr que vous avez fait le bon choix mais que le Seigneur vous bénisse et vous garde

8.Posté par Catholix le 17/06/2016 17:02
Cette femme mauvaise veut retirer le pain béni de la bouche de l'OGEC maudite soit-elle, vile pécheresse aux ambitions démesurées !!

9.Posté par Caffreman le 17/06/2016 18:16
Étant moi-même catholique ; j`ai honte que ce qu`on nous enseignes c`est justement le contraire de ce que font ceux se disant les "leaders" catholique.
Honte!

10.Posté par la vérité est ailleurs le 17/06/2016 18:24
Parlons en avec FreD B le ddec ... Les vautours fondent tous dessus. : les écoles catho , y'a bon.
Qui ki veut du fric de la religion ?

11.Posté par A l''''eau Joel le 17/06/2016 18:37
Mon enfant :
Tu craches sur l'école catholique qui t'as payé pendant 27 ans . En 27 ans tu te reveilles seulement maintenant ???????????
serais-tu devenu bolchévique ? vraiment tu n'as pas pensé au président l'urogec qui palpe dans les 8000€ ?
Ps : un salaire qu'il s'est octroyé..........

12.Posté par Fidol Castré le 17/06/2016 20:13
Laissez Jésus et les catholiques en dehors de tout ça. Merci.
Tout à coup, après 27 ans, elle se "réveille" et fait une grève de la faim ?

Un petit jeûne n'a jamais fait de mal à personne.

13.Posté par Catholix le 17/06/2016 20:52
Oui les catholiques sont bons, purs et incorruptibles comme les USA !!
Laisser les catholics en dehors des revendications revanchardes de cette Jezabel de la sainte administration.
Que Dieu la délivre du mal qui l'habite et mette fin à son insatiable soif pécuniaire! Amen

14.Posté par Tir Malol le 17/06/2016 21:49
elle ira en enfer .....hi hi hi

15.Posté par Damned ! le 17/06/2016 22:23
N'est-ce pas une reconnaissance que d'être restée, pendant 27 ans ? Et çà ! à Saint-louis, c'est un record guinessement acquis ! Personne ne pourra le lui enlever, pas même le maire actuel et encore moins l'autre qui officie sur le banc de touche.

16.Posté par légrillard le 18/06/2016 05:44
Chapeau Madame: 27 ans à Cluny et à St Louis en prime, c'est du dévouement, une vocation, j'allais dire, limite masochisme! Mais que fait notre cher jubilé Mgr AUBRY?

17.Posté par cloe le 18/06/2016 13:04
post 12 : la fin de ton intervention m' a fait rire( même si je ne devrais pas)


Bref

Peut-être que cette dame n'a rien dit avant par crainte de perdre son taf ...enfin je ne sais pas faudrait le lui demander

18.Posté par JChrétien le 18/06/2016 16:16
C'est ça le Privé pour les salariés de base, on bosse plus que dans le Public et on touche moins !

A travail égal cette dame touche deux fois moins qu'une personne à poste égal travaillant dans le public.( Lycée collège mairie)

Pour tous les laîques qui crachent sur L'enseignement Privé sachez que les enseignants du privé coûte moins cher à l'Etat du fait de leur régime de retraite qui releve du régime général et non pas de celui de la fonction publique d'Etat dont relève les enseignants du Publique

Coût d'un élève du publique à l'Etat 14000 euros par an, contre 9500 euros pour un enseignant du Privé.

Alors arrêtons de cracher sur les écoles Privées de confession catholique

19.Posté par GIRONDIN le 18/06/2016 19:20
Courage Mme !

20.Posté par Langevillier le 19/06/2016 04:41
Courage et force !!!
Je vous félicite pour votre courage et votre force d'esprit , ne lâcher rien !!!
Faut se faire respecter à notre juste valeur

21.Posté par Bigot Jacques le 19/06/2016 12:43
Autrement dit si je lis un des commentaires, il lui faut accepter qu'elle se fasse exploiter, sans rien dire! Décidément !....
Et cela sous prétexte que jésus aurait dit qu'il ne fallait pas chercher la richesse ?
Mais où a t elle (ou il) été chercher ça ? Je ne suis qu'un athée mais il me semble que dans la bible ce Jesus aurait viré certains marchands du temple non ?
Ce n'est pas chercher la richesse que de demander un salaire décent de pouvoir vivre dignement, l'esclavage c'est justement d'exploiter des employés sans leur donner un revenu décent! Faudrait arrêter les conneries de temps en temps !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales