Politique

St-Joseph : Patrick Lebreton fait son bilan décennal et évoque l'avenir

Selon Patrick Lebreton, à Saint-Jo, il y a eu un "avant" et un "après" mai 2001, date de son accession à la mairie. Après 10 années passées à la tête de la ville, le député-maire a fait son bilan aujourd'hui. Il en a profité pour évoquer les grands chantiers que lui et son équipe espèrent pouvoir mener à bien, peut-être dans les 10 prochaines années...


St-Joseph : Patrick Lebreton fait son bilan décennal et évoque l'avenir

Patrick Lebreton a réuni aujourd'hui son conseil municipal et ses sympathisants pour évoquer le bilan de son équipe municipale. Le député-maire est à la tête de Saint-Jo depuis maintenant 10 ans, l'occasion de faire un point sur les grands chantiers de la ville.

Le maire souhaitait d'ailleurs fêter un double anniversaire en ce mois de mai : les 10 ans passés à la mairie bien sûr, mais aussi l'arrivée des socialistes au pouvoir avec l'élection de Mitterrand en mai 1981. Selon Patrick Lebreton, il y a un "avant" et un "après" 1981 dans notre pays, tout comme il y a un "avant "et un "après" 2001 à Saint-Joseph.

St-Joseph : Patrick Lebreton fait son bilan décennal et évoque l'avenir
10 années d'investissements

En 10 ans, plus de huit millions d'euros ont été investis pour l'amélioration du réseau d'eau potable pour tous, 4.7 millions ont été consacrés à l'électrification rurale et la commune a également fait un gros effort sur les logements sociaux. En moyenne, Saint-Jo construit environ 135 logements tous les ans depuis 2001. Au total, la commune a investi près de 20 millions d'euros dans le foncier pour construire 738 logements locatifs sociaux et 438 LES (Logements évolutifs sociaux).

Pour Patrick Lebreton, "ces chiffres montrent l'engagement de la commune pour le développement du logement social". Afin de "préserver l'âme créole de sa commune", le maire souhaite promouvoir le concept des "maisons de ville," c'est -à-dire des logements sociaux "à plat" avec un "bout de cour devant et un bout de cour derrière". Il s'agit là d'éviter de dénaturer la ville en multipliant des constructions en hauteur.

St-Joseph : Patrick Lebreton fait son bilan décennal et évoque l'avenir
Développer les équipements de proximité

L'équipe municipale ne cache pas non plus sa satisfaction devant le travail effectué pour développer les équipements de proximité et notamment les quatre maisons pour tous, les micro-crèches, l'amélioration des conditions d'enseignement dans les écoles, ou encore la création du pôle social (CAF, CCAS, CGSS), du pôle emploi et du pôle de développement économique.

Enfin, sans que cette liste ne soit exhaustive, le maire est revenu sur les aides apportées aux associations, plus de 24,5 millions d'euros en 10 ans. La commune recense plus de 150 associations qui organisent 25 rendez-vous annuels dont le Rallye national de Saint-Joseph, le festival de théâtre Komidi ou encore le Manapany Surf Festival.

St-Joseph : Patrick Lebreton fait son bilan décennal et évoque l'avenir
"Donner du temps au temps"

Pour poursuivre sa politique de développement, Patrick Lebreton espère pouvoir inscrire son action dans la durée, "donner du temps au temps". D'ici 2013, le maire espère avoir ouvert la section centrale de la "contournante", une route qui, comme son nom l'indique, contournera la ville pour fluidifier la circulation. A terme, le nouveau tracé routier devrait contenir neuf giratoires donnant accès plus facilement aux zones rurales de Saint-Joseph.

L'équipe municipale a également prévu de réaménager une partie du centre-ville qui devrait être ceinturé par une rocade périphérique: "le ring". Pour Patrick Lebreton, il s'agit d'étoffer l'offre commerciale pour répondre à l'évolution démographique, la commune devrait compter 42.000 habitants en 2020, et maintenir "durablement le rang de capitale du Sud Sauvage".

St-Joseph : Patrick Lebreton fait son bilan décennal et évoque l'avenir
Toujours pas de port à Saint-Joseph

Parmi les réalisations inachevées de la commune durant ces 10 dernières années, le député-maire parle volontiers du "port de Vincendo". Selon lui, il est inacceptable de constater "qu'il n'y a aucune structure de sortie en mer entre Sainte-Rose et Saint-Pierre". Sur ce dossier, Patrick Lebreton a dit sa volonté de poursuivre les démarches : "nou larg pa le cor", a-t-il conclu.
Lundi 30 Mai 2011 - 16:26
Lilian Cornu
Lu 2786 fois




1.Posté par noe le 30/05/2011 17:59
St Joseph a eu un développement fulgurante ...MM Lebreton a atteint ses objectifs ...

C'est bien mais peut tj faire mieux et viser "l'excellence" !

2.Posté par 94 - 974 le 30/05/2011 19:21
j'ai quitté st jo y quelques années et quand j'y reviens en vacances faut vraiment avouer que la ville a vraiment changé. Même si je n'était pas du même bord que M le député maire avant la ville est vraiment agréable pour les habitants.
C'est une honte de penser que quand l'UMP dirigeait la ville, ils ont acheté des lampadaires qui ont coûté des millions alors que bcp n'avaient même pas l'électricité ; ils ont construit des fontaines alors qu'un peu de monde n'avait même pas l'eau courante.
et je ne parle même pas des libertés qd il faut se souvenir que ceux qui n'étaient pas du bord de l'ancien maire se prenaient des galets et ne pouvaient même pas rentrer dans la mairie pour faire une pièce d'ID.

Alors bravo M. le Maire ainsi qu'à tous vos élus qui se sont succédés pour travailler pour l'amélioration de la vie des saint-joséphois et puis bravo M. le député pour tout ce que vous faites à l'Assemblée ici à paris pour défendre les réunionnais du sud.

3.Posté par Yanis K/BIDI le 30/05/2011 20:09
kbidiyanis
Effectivement, une décennie d'avancées à tous les niveaux pour Saint-Joseph. Ce virage à gauche a été une véritable bouffée d'oxygène pour ST-JO. Tant dans l'animation, le social, le logement ou bien encore le plan d'aménagement urbain. Dix années ou la photographie géographique de cette ville a beaucoup évolué tout en gardant la ruralité qui fait aujourd'hui encore tout son charme. Maintenant, même s'il faut être ambitieux ''l'excellence'' ne se fait malheureusement pas sans moyens car il faut se remémorer que la gestion de cette ville s'est faite et ce fait toujours sous une présidence de droite. Donc en conclusion, un grand bravo à toutes les personnes qui ont contribuées à faire de ST-JO ce qu'il est actuellement.

4.Posté par USPPM le 31/05/2011 09:27
Bonjour
Comment se fait-il alors que les policiers municipaux de St Joseph n'aient pas les moyens de se protéger, ni de se défendre ?
que les textes concernant l'aménagement du temps de travail ne semblent pas être appliqués
C'est bien beau d'avancer mais encore faut-il penser à la sécurité des agents placés sous la responsabilité de l'élu-employeur...

5.Posté par hummm le 31/05/2011 14:11
reponse au post 5

c'est bizarre!!! le maire a pourtant placé le fils d'un de ses bras droit à la police municipale... lol

6.Posté par popol le 31/05/2011 15:10
réponse au post 4 posté par USPPM :

Ils n'ont pas les moyens de se défendre : sont-ils mancho les policiers de Saint-Joseph, ou alors faut-il les équiper en mitraillette et kalachnikov !!!

mdr !!!

7.Posté par Yanis K/BIDI le 31/05/2011 16:45
kbidiyanis
La délinquance à Saint-Joseph serait-elle aussi présente et dangereuse au point de vouloir équiper notre police municipale ? Je ne le pense pas. Certes, comme partout il peut arrivé d'ici où là des incidents, mais quand même, n'exagérons rien.

8.Posté par imposable le 03/06/2011 15:56
Je vois que les petits toutous de Mr LEBRETON réagissent à chaque fois qu'on a un article sois sur ce site ou sur un autre ils doivent etre recrue aux service COM et rouler dan une automobile bleu aux frais du contribuables.LE BLEU ne vous gene t'il pas ?
Le port de vincendo a toujours été un leure servant de pretexte a certains pecheur plus braconnier que professionnel. Hein monsieur l'elu de vincendo ? Au lieu de promettre des conneries faites en sorte d'entretenir ce qui existe déja (port de Langevin et Manapany)
Pour Mr k/bidi yanis viendra le jour mais viendra bien. Bientot les jeunes comprendront que la manipulation et les promesses a été son grand fort et que la critique a été facile quand on siege dans l'opposition.
On ne peut rester inlassablement a la tete d"une commune quand on méne une politique de gros zozo seulement pour ses proches.Mais surtout quand on ne met pas en avant des projets qui feront venir des entreprises pour favoriser l'embauche de Saint Josephois.En laissant la population dans le besoin on les manipule mieux, n'est ce pas ?
Ma facture d'eau a augmentée et on paye des taxes sur des actions fictives (traitement des eaux en l'absence de station d'epurration).
Monsieur le Député Maire pourriez vous mettre sur la table votre Patrimoine en 2001 et celui de 2011 ?
Meme question pour Monsieur VIENNE et con sort sans oublié gros G. Y M.




9.Posté par Yanis K/BIDI le 03/06/2011 17:17
kbidiyanis
Réponse au post 8: Dans un premier temps, le petit toutou vous dis merde. Dans le second, s'il n'est plus possible de réagir sur un sujet concernant la ville où j'habite sans me faire agresser verbalement comme vous le faîtes, et bin Monsieur le prédicateur des mauvais jours à venir pour moi, cela me laisssent complètement de marbre. Je ne pense pas avoir cité qui que ce soit ou visé quiconque. Je me suis permis juste de donner mon avis dans  un Pays comme la France, où la liberté de penser et d'écrire est encore possible sans que d'arrogants personnages de votre sorte réagissent et menacent de représailles futures. De plus, cela en dit long sur ce que vous compter exercer sur la population Saint-Joséphoise si un jour par malheur, et je dis bien malheur un pauvre type comme vous ai un poste important au sein de cette collectivité. Vous me faites pitié mon pauvre avec de tels propos. Vos menaces mettez les là où je pense. A bon entendeur salut.

10.Posté par banco le 05/07/2011 20:57
une ville qui grandit, qui s'agrandit
il y a encore à faire; un maire qui sait être présent et qui saura encore penser à un demain à saintjoseph toujours mieux
bravo à cette equip municipale qui a de l'avenir

11.Posté par pierre le 13/05/2012 22:53
MR yanis /k/BIDI je veux vous répondre l'aide à domicile qui a eu le courage de poussée MR LEBRETON devant le tribunal administratif à gagné gain cause car sa mutation était illégale le conseil d'état à confirmé qu'i avait discrimination et détournement pouvoir, tout les employé communaux travail dans la précarité à saint_joseph je souhaite que votre cher président de gauche
va lutter contre la précarité . Répondez -moi MR Yanis K/BIBI. UN reprétanr de l'état DEPUTE s'est honteux Dipome non reconnu, j'attend ce monsieur au virage sa va faire mal MR yanis KBIDI dans la programe hollande non au cumul de mandat, votre Maire sera obligé de démissionner .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales