Société

St-Joseph: Les riverains de Goyaves en ont assez du trafic des camions


St-Joseph: Les riverains de Goyaves en ont assez du trafic des camions
Les habitants de Goyaves, à Saint-Joseph, expriment leur exaspération. Ils bloquent la route de leur quartier depuis ce matin en guise de protestation contre le balai de camions affectés à l'extraction de roches dans la rivière des Remparts.

Selon les riverains, le nombre d'allers et retours de camions a sensiblement augmenté depuis le début de l'année, passant d'environ 400 à plus de 500.

L'augmentation du trafic est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Ils subissent déjà depuis 2005 les nuisances sonores, la poussière ou encore les vibrations dans les maisons. Ils mettent également en avant des problèmes de sécurité. En cause, des excès de vitesse de la part des conducteurs de poids-lourd.

Les habitants comptent maintenir le blocage de la route du quartier tant que des garanties ne seront pas obtenues. Parmi elles, la création d'une déviation spécifique pour le site de la carrière.

En 2005, première année de son exploitation, 780.200 tonnes de matériaux avaient été extraits. Depuis 2009, le site faisait surtout l'objet de curages d'entretien selon le rapport d'évaluation environnementale du BRGM de 2010.
Mardi 15 Juillet 2014 - 13:33
Lu 1368 fois




1.Posté par noe le 15/07/2014 16:21
Ne peut-on donner une coupe de champagne aux gens aveugles qui ne voient pas le progrès ?

On a grand besoin de travailler ...

2.Posté par SIGNAL PLUS le 15/07/2014 17:20
Voilà un 1er signal, le signal faible avant de plus grands tremblements ... Tant qu'on fera croire que 2 milliards d'euros dans 12km de bitume constitue un projet sérieux pour la Réunion et les Réunionnais, on continuera de nourrir une bombe à retardement qui finira par péter... nuisances, pollution, illusion de l'emploi créée (quel emploi ? charoyeur de galet ? waou quelles perspectives) ... COurage à ces familles qui modestement tentent de se faire entendre face au mastodonte régionale qui pèse dans sa panse plus de 2milliards d'excitation de différents lobbys... ils sont 50 a se lerver aujourd'hui, nous serons 50 000 au jour de déloger le responsable de cette gabegie monumentale ! Il y aura assez de galets dans les murs de la pyramide inversée pour enterrer ce projet et le bilan de la majorité actuelle... tic tac ..

3.Posté par le gendre de noé le 15/07/2014 19:44
@ Post 1
On boira le champagne ensemble quand vous déménagerez aux goyaves pour subir ce que subissent actuellement les riverains de ce quartier de St-Joseph. Le progrès qui joue avec la santé et la sécurité des gens ce n'est pas le progrès que tout le monde ayant un peu de bon sens attend. Et une volée de moques en tôles pour le post 1, non pas pour le contenu de son écrit mais par le manque de respect qu'il a vis à vis des habitants de ce quartier.

4.Posté par Alexandre Lorion le 15/07/2014 20:49
Et bien les carriers sont responsables... sanctions financières, à eux de trouver des solutions.
C'est dommage d'en arriver là, d'une ils donnent du grain à moudre aux détracteurs et de deux ils écornent un peu plus l'image de la carriere au près de l'opinion public.

De plus, cette carrière ne nourit pas la NLR, actuellement, c'est de la désinformation.

Au delà ça, je suis curieux de voir l'inflation des agrégats sur les constructions d'ici 15 ans... je me demande combien seront prêt a bloquer les routes.

Courage aux habitants, qui eux ne sont les fers de lance de personnes, et ne veulent pas acquérir la riviere des Remparts... bref un vrai collectif qui d ailleurs sont prêts à ouvrir le dialogue, les carriers ont promis, ils ont attendus, des solutions sont envisageables .

La Réunion doit trouver cette équilibre entre respect de l'environnement, la vie des résidents et l'economie.

Le vrai responsable reste le politique qui donne des autorisations, sans demander des contreparties pour le" bien vivre ensemble" , certes les dossiers respectent le cahier des charges de l'ETAT mais toute économie donne naissance à des nuissances et des colères comme ici.

Rappelons le , l'État se désengage de plus en plus de notre économie.

Le rapport économie et résidents doivent peut être changer...

5.Posté par Un jour viendra!!! le 15/07/2014 22:03
Le problème des habitants de ce quartier a fait l'objet de 1995 à 2001 d'un terrain de jeu politique pour l'un des leurs. Celui-ci était le roi des barrages sur ce même quartier et était un meneur connu et reconnu de tous. Depuis Monsieur est devenu un homme politique bien connu qui a fuit le quartier et a oublié ses promesses.

Chers amis des Goyaves, aux dernières municipales, vous aviez la possibilité de dire votre mécontentement dans les urnes puisque en plus de Monsieur bien placé sur la liste du sortant, vous aviez un candidat du cru et du coin qui s'est présenté. Il y avait même un certain conseiller régional. Vous avez fait le choix de voter à plus de 55% pour l'équipe, celle qui depuis 2001 n'a jamais fait de vos problèmes une de ses premières priorités.

Alors au lieu de vous en prendre à la Région et de vous défausser sur la nouvelle route du Littoral, dites merci au Pdt de Région qui a accéléré le projet de déviation vieux de presque que 20 ans et qui n'a pas regarder la couleur politique pour le faire, bien au contraire.

La Région a bon dos quand cela peut arranger certains, mais le 23 juillet prochain c'est bien grâce à la collectivité régionale que l'équipe municipale va donner "truelle et mortier" au Président de La république pour maçonner la première pierre de notre médiathèque.

Alors messieurs les mécontents, pourquoi ne pas profiter de cette magnifique occasion pour montrer votre mécontentement au premier personnage de l'Etat.

Peine perdue, parions que vous allez faire partie des nombreux invités pour l'applaudir et crier comme vous l'avez fait en 2012 "Le changement, c'est maintenant" !!!

Dernière petite choses, la presse était bien informée puisque présente très tôt sur les lieux. A Saint Joseph nous avons de la chance en matière de communication, un petit coup de fil au réseau et le tour est joué.

Vive Goyaves

6.Posté par Alexandre Lorion le 15/07/2014 22:45
A post 5 : bien vu ...MDR.

7.Posté par donn paké le 16/07/2014 08:26
@ post 5
je t'ai reconnu joseph !!!
très bon commentaire !!!

8.Posté par Royal BOURBON430 le 16/07/2014 11:18
Tiens ça faisait un moment qu'on avait plus entendu de manifestations des habitants de Goyave. Un peu à Saint-Paul, on sent que les promesses n'ont engagé que ceux qui y ont cru... Quelques mois plus tard, ils se rendent compte eux aussi que leur bulletin a été vendu à des escrocs en cols blancs et bertel sur le dos pour se faire passer "proche du peuple". Ils sont tous juste bon à percevoir la lucrative redevance versée par les carriers exploitants le gisement. Car si beaucoup l'ignorent encore, Saint-Joseph est l'une des rares communes à percevoir une rente sur chaque tonne de matériau extrait. C'est tout à son honneur si au départ cela devait servir les intérêts des riverains. Mais est-ce bien le cas ? Quels sont les investissements financés par cette redevance ? C'est LA question que devraient se poser les riverains et l'opposition en place...

Assez bien placé pour savoir quels sont les désagréments subis par les habitants du quartier pour y passer certaines fêtes de famille, ce qui m'inquiète le plus c'est la sécurité liée à la circulation des poids lourds. Certes des aménagements ont été réalisés. Mais bien insuffisants quand on constate la vitesse à laquelle les chauffeurs circulent entre les voitures. On voit qu'ils n'ont aucune famille qui habite les lieux.

S'il est vrai qu'une voie dédiée au passage des engins serait la solution idéale, je crains qu'elle soit un non-sens économique. La seule possibilité serait l'aménagement d'une piste dans le lit de la rivière mais il faudrait la refaire à chaque montée des eaux.

J'ai donc deux suggestions :
1) Ne faudrait-il pas installer de vrais ralentisseurs pour que ces chauffeurs soient contraints de réduire leur allure et de les installer à intervalle suffisamment réguliers pour qu'ils ne puissent pas reprendre de la vitesse ?
2) Ne pourrait-on pas envisager de favoriser au maximum les habitants du quartier pour piloter ces poids lourds? Au moins, s'ils ne ralentissent pas pour préserver leur matériel, peut-être le feront-ils sachant que leurs marmailles, neveux, nièces peuvent surgir à tout moment devant leurs pare-chocs...

Pour finir je modèrerai mes propos en précisant les points suivants :
- j'espère pour ceux qui manifestent leur mécontentement justifié qu'ils ne font pas partie des quelques habitants qui ont monté leur case en dépit de toute autorisation (permis de construire, aménagement/agrandissement). Cela leur enlèverait beaucoup de crédibilité...
- il serait bon que les résidents stationnent leur véhicule avec d'avantage de discipline. Il devient dangereux de circuler en slalomant sans cesse entre les véhicules garés d'un côté puis de l'autre en dépit des zones aménagées à cet effet. Mais si ces infrastructures ont été prévues pour x dizaines de familles répertoriées, et qu'en réalité 2 fois plus de famille se sont installées sans permis et autorisation, il ne faut pas se plaindre si les infrastructures sont finalement sous dimensionnées et les nuisances sous-évaluées... CQFD

9.Posté par Charifa du SUD le 16/07/2014 14:06
Oui à la nouvelle route du littoral !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales