Faits-divers

St-Gilles: Il piège les gendarmes avec une caméra espion, son avocat demande la relaxe


St-Gilles: Il piège les gendarmes avec une caméra espion, son avocat demande la relaxe
Le patron de la "Gueule de Bois", Thierry Colat-Parros, comparaissait le 9 décembre dernier devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour conduite en état d'ivresse et refus de se soumettre à un contrôle d'alcoolémie (Lire ici) . Son procès en appel s’est tenu hier.

L’avocat de Thierry Colat-Parros a demandé en appel la relaxe de son client. Les faits remontent au 2 décembre dernier. Ce jour là, Thierry Colat-Parros intervient sur les lieux d’'un accident sans gravité aux Roches-Noires. Sur place, les gendarmes trouvent que le patron de la "Gueule de Bois" sent l'alcool. Il est soumis à un test d'alcoolémie qui s'avère positif, mais l’homme n’attend pas l’éthylomètre, expliquant que les gendarmes lui ont fait signe de partir.

Il est convoqué deux jours plus tard à la gendarmerie de Saint-Paul où on lui signifie "son refus" d'obtempérer lors du fameux contrôle d'alcoolémie. En plus, une nouvelle fois, il est soupçonné d’être arrivé au poste en scooter, alcoolisé. Thierry Colat-Parros refuse le test d’alcoolémie auquel les forces de l’ordre veulent le soumettre.

Ce que les gendarmes ignorent, c’est qu’il utilise un stylo caméra pour filmer son audition. Selon son avocat, le film constitue une preuve que Thierry Colat-Parros n’était pas en état d’ébriété le 7 décembre comme cela est signifié dans le procès-verbal dressé. Il demande la relaxe de son client, condamné en première instance à une annulation de permis, sans qu’il soit tenu compte de la vidéo.

La décision sera rendue le 22 mars prochain.
Vendredi 16 Mars 2012 - 06:43
.
Lu 4158 fois




1.Posté par Lor-hein ! le 16/03/2012 09:00
Sacré Gendarmes, ils ont un humour particulier qui doit être dû au fait d'être enfermés dans leur caserne.

2.Posté par justice le 16/03/2012 09:12
Tient... bizarrement la justice prend en compte la video ?? hé ben...
moi lors de mon procès au prud'homme j'avais la preuve video que mon patron me faisais du harcèlement morale mais cela n'a pas été pris en compte :)
ct pourtant le même procédé....

3.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/03/2012 10:46
Pareil.... quand on fourni des événements filmés ou enregistrés devant témoins.... mais qu'on ne peut rien contre des faux témoins agrémentés par le TGI, dont la famille proche y travaille

Bien sure cela impliquerait que le Procureur accepte de poursuivre ses collègues pour "falsification volontaire de l'instruction du dossier", Abus de confiance et de pouvoir, requête en suspicion légitime, dénonciation de complicité de Magistrats en décision collégiale.....etc...etc... etc...
************************************
M. Pierre ROYER, au cas ou le Procureur Cambérou souhaiterait enfin donner suite aux plaintes

4.Posté par RH le 16/03/2012 11:03
Dès lors que ces moyens sont utilisés pour prouver des délits. Que ce soit caméra ou enregistreur, cela devrait etre recevable par la justice.

Les écoutes téléphoniques, les caméras cachées dans les éclairages publiques etc ........ C'est recevable par la justice mais dès lors qu'un particulier utilise enregistreur ou caméra pour prouver ses accusations et souvent sa bonne foi, ce n'est plus recevable par la justice.

Pourquoi ? voici l'exemple type, pour protéger ce genre d'abus de pouvoir qui gangrène notre société.

La loi dit qu'il ne faut pas filmer ou enregistrer un individu si celui-ci n'est pas prévenu. Mais si l'individu était prévenu, il n'y aurait pas de délit puisqu'il serait averti d'etre filmé ou enregistré !!!!

Cette loi est complètement conne et si elle était annulée, il y aurait beaucoup plus d'harcèleurs et autres derrière les barreaux.

5.Posté par Nicolas le 16/03/2012 11:52
premierement la video ne peut pas etre accepter car pour qu'elle le soit il fallait prevenir les gendarmes que l'on filmais, on a pas la droit de prendre les gens en traitre.

ensuite je suis 100% d'accord avec le plaignant, je n'ai aucune confiance en la police ou gendarmerie.

voici une anecdote, je suis a st pierre, je vois un vehicule de police qui circule et le policier n'a pas de ceinture de securité, je lui fait la reflexion (j'etait a pied) et il me repond : "avec sarko on fait ce qu'on veux , on a le droit de ne pas la mettre et je t'emmerde" ... naturelement j'ai deposer une reclamation et j'ai eu un appel de paris pour voir ce qu'il c passser mais n'ayant eu aucune convocation je me doute que ca n'a pas bouger. donc de nos jours un gendarme ou un flic peut:

Insulter un citoyen
rouler sans ceinture
faire ce qu'il desire

et ce sans aucun sanction de sa hierarchie...

BRAVO l'etat, j'espere juste que la cours d'appel ca fairte un truc illegal et regarder cette video pour "punir" le gendarme ou le policier au cas ou la video le montre, en cas contraire l'automobiliste devrait prendre cher

6.Posté par Bertrand le 16/03/2012 21:01
je connais un policier qui doit faire du 3litres au 100 alors qu'il devrait passer lui même un contrôle technique alors qu'il le réclâme à d'autres sur la route

7.Posté par Fabiho le 17/03/2012 00:41
Vive l'anarchie !
Supprimons gendarmes et policiers (et supprimons la loi dans la foulée !). On pourra tuer, voler, rouler à 250 à l'heure ivre mort et taper sa femme impunément. Ce sera un monde merveilleux, chouette !!!

8.Posté par Peuple de Moutons décervelés le 17/03/2012 11:16
Il faut pas déconner , tous ne sont pas des ripoux !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales