Politique

St-Denis et St-Paul contestent la répartition des contrats aidés entre les communes

Les maires de Saint-Denis et de Saint-Paul, respectivement Gilbert Annette et Huguette Bello, ont écrit à la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar. Ils contestent un critère d'attribution du nombre de contrats aidés favorable aux petites communes de la Réunion. Retrouvez ci-dessous le communiqué publié par la mairie de Saint-Denis ainsi que la lettre envoyée à la présidente du Département et le tableau de répartition des contrats aidés entre communes.


St-Denis et St-Paul contestent la répartition des contrats aidés entre les communes
"Suite à la nouvelle répartition de la dotation des contrats aidés, les communes ont dû, vous le savez, gérer la rentrée scolaire 2012-2013 avec un effectif restreint tout en limitant les impacts négatifs sur les enfants et leurs parents.
Pour parvenir à ce résultat, les élus et les différents services ont travaillé au redéploiement des effectifs et se sont parallèlement engagés dans une concertation commune avec les différentes institutions ayant en gestion les contrats aidés (Conseil Général, Pôle Emploi etc...).

C'est dans cette perspective que le Maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a reçu en date du 22 août dernier (au même titre que les 23 autres communes), un courrier du Conseil Général, signé par sa Présidente Nassimah Dindar. Courrier ayant pour objet la répartition des 300 contrats aidés alloués aux communes.

Le Département y explique qu'il s'agit là d'un "geste de solidarité", que le "critère relatif à la proportion de bénéficiaires du RSA vivant dans chaque commune est maintenu afin de favoriser l'insertion de ces publics les plus éloignés de l'emploi" mais qu'un "coefficient correcteur est appliqué à cette répartition pour soutenir prioritairement les plus petites communes, la faiblesse structurelle de leurs moyens rendant leur fonctionnement plus sensible à la baisse des contrats aidés".

Face à ce dernier critère d'attribution, la Ville de Saint-Denis et celle de Saint-Paul, ont tenu à exprimer leur mécontentement et ont demandé à la Présidente de revoir au plus vite la répartition de ces contrats.

S'il est évident que les plus petites communes doivent bénéficier d'une attention particulière, il n'est pas acceptable que la notion d'équité ne soit pas respectée et soit préjudiciable aux familles dionysiennes et saint-pauloises ;

Qu'en est-il des besoins réels des communes, du nombre d'élèves scolarisés, du nombre d'écoles? Ces critères ont tout simplement été oubliés et ont fait place à une répartition arbitraire voire parfois incohérente.

La Ville de Saint-Denis a mis, depuis 2008, l'éducation au coeur de son projet politique et se battra jusqu'au bout pour que les 18.000 petits dionysiens qui fréquentent ses écoles puissent bénéficier du meilleur accompagnement possible. Il en va de l'épanouissement de chacun d'entre eux."

St-Denis et St-Paul contestent la répartition des contrats aidés entre les communes

St-Denis et St-Paul contestent la répartition des contrats aidés entre les communes
Mardi 18 Septembre 2012 - 17:50
Lu 2409 fois




1.Posté par noe le 18/09/2012 18:02
Les grandes communes sont gourmandes ...elles veulent tj plus alors qu'elles possèdent beaucoup de richesses ...

On doit favoriser les petites communes , mieux les aider ...
Merci Mme la Présidente !

2.Posté par ndldlp le 18/09/2012 18:16
sacres incompetents..

3.Posté par Tonton le 18/09/2012 18:47
d'abord vous avez interdit le camping dans vos communes, maintenant leurs élus ne sont même plus capable de monter une tente avant la prefecture. Tant pis pour vous !

Allez vous enchainer au portail alors. !

4.Posté par Ti colon le 18/09/2012 19:12
Faite comme T. ROBERT? mépriser le Préfet et les journalistes, vous aurez vos contrats.
si cela ne marche pas demander des comptes a Flamby moi je.
Apres tout c'est bien votre majorité qui donne ces contrats.
Si c'était Sarko vous auriez crier a la casse sociale

5.Posté par maria le 18/09/2012 20:07
Demandez à votre Président ! vous êtes près de lui maintenant avec le changement ! ou alors une réorientation au Préfet. On dirait que zot bec lé cloué avec ce nv gouvernement et président ! bizarre !! jusqu'ici aucune interpellation à l'Assemblée ou lors des rencontres gouvernementales (à part, "oui on a bien entendu"; "oui favorable à ci ou à ça") n'a abouti pour les réunionnais, nana un gros problème ? non ? que nous cache-t-on ??? Hé les journalistes, il faut aller fouiner.

6.Posté par philippe le 18/09/2012 20:15
Tiens c'est étonnant que le maire de saint-denis et la députée maire de saint-paul se fassent entendre,pourquoi ne sont -ils pas descendus dans la rue, quand il le fallait ? aujourd'hui ils doivent le regretter, car dans l'affaire Thierry ROBERT s'en sort bien 12 contrats du conseil général, et 30 contrats de l'état (42), apparament tout va bien à saint denis dans les écoles et les cantines ?, pourquoi mr le maire se plaint -il du taux d'attribution des contrats ? il n'avait qu'à venir crier dans la rue, goûte a li, et goûte a nous aster. je me marre ......

7.Posté par Les Figaro de 2012 !!! le 18/09/2012 20:42
Où sont les cris d'orfraie de Hi-get : "C'est scandaleux,...on bafoue la dignité des gens ..." Et pourtant elle connaît son pays, n'est-il pas ? Quant à pAnnette nihil novi sub sole, il a fait campagne pour lui et pour son clan, qui a été largement récompensé, donc passez votre chemin braves autres gens. PS : par Figaro, il s'agit bien sûr de la filiation au traître qui avait dénoncé à son maître la révolte des esclaves qui se préparait !!!

8.Posté par phil40 le 18/09/2012 21:35
Le problème ce n'est pas la répartition de la misère mais le manque de vrais emplois en permanents et à temps plein .
Les collectivités ont elles besoin de ces emplois oui ou non? Oui si je lis bien. Alors pourquoi ne créer de vrais emplois?
Pourquoi tant de précarité dans nos collectivités?
Comment va réagir le gouvernement suite au rapport de R Dosière?
Le TSCG va t-il donner plus de moyens aux collectivités? Je ne pense pas puisque ce sera austérité , austérité et austérité.
Alors élus, essayez d'être cohérents.
Mme Bello, M Annette dites à vos camarades députés de ne pas voter ce traité.

9.Posté par mi comprend pi le 18/09/2012 22:09
T.ROBERT est une belle exemple en tant que maire de saint leu il a mouillés sa chemise pour gagnée des contrat aidée cela permettra a certains famille de saint leu de vivre un peu monsieur le maire de saint denis n est ce pas votre president qui est au pouvoir pourquoi n aller vous pas aussi aller mouiller votre chemise pour gagné des contrat aidé pour les jeunes de saint denis ou son vos belle promesse d avant les élections ne savez vous pas que le taux de chomage explose sur saint denis en particulier chez les jeunes que comptez vous faire l avenir nous le dira A MA CONNNAISSANCE se n est plus monsieur sarko qui est a pouvoir mais bien votre parti le changement c est maintenant ben le chomage aussi c est maintenent' mais apparament tous roule bien dans la capitale tout le monde travaille c est le plein emploi !!!!!!!!!

10.Posté par vavangue le 18/09/2012 23:58
bonsoir;moi j'étais avec sois disant un conseiller pole emploi plateaux cailloux et il m'envoie voir la mairie annexe pour un contrat aidé on m'avait fait marcher partout dans le vide tous sont des menteurs; apres on dit que les RSA ne veulent pas travailler donnez nous du travail nous souffrons beaucoup à la Réunion la vie est vraiment trop chére que ailleur dépense sans gain on peut pas s'exprimer on nous écoute mais on nous entends pas chacun fait la sourde oreille élu comme responsable RSA demandeur d'emploi sont mal vu et mal perçus on nous sous éstime et maintenant il faut assumer sa responsabilité celui qui séme le vent récolte la tempete il faut camper à pole emploi région réunion ;lesmairies conseil général et se faire entendre pour avoir un petit contrat la misére et bientot c'est noel jour de l'an comment faire ??????? incoyable mais vrai

11.Posté par tontonmakoute le 19/09/2012 01:56
Pour post 6 : TR n'a pas eu 30 contrats de plus. ILs ont été réorientés donc se sont des contrats dédiés à St Leu qui ont été utilisés différemment . IL y a une nuance. IL n'a rien de plus lo TR en question dans son grand cinéma.!

12.Posté par Anonyme le 19/09/2012 04:26
Il ne s'agit ni plus ni moins d'une monnaie d'échange politique. Alors quand il est question d'argent nos politiques ne savent que montrer les dents.

13.Posté par Denis rupella le 19/09/2012 04:53
Nassimah a décide d' attaquer St. Denis de la façon la plus basse qui soit, en s attaquant a sa population.. Les dionysiens sauront s en souvenir..

14.Posté par J CADET le 19/09/2012 07:40
Bravo! Beau bal d'hypocrites et de menteurs ! Mme BELLO n'est-elle pas parlementaire ? Pourquoi ne demande-t-elle pas à ses amis PS du gouvernement de donner les contrats qui manquent à La Réunion : on l'entendait bien davantage quand c'était Sarkozy qui était au pouvoir ? Notre députée de l'Ouest serait-elle devenue aphone ?
Quant à Gilbert Annette, a-t-il oublié que son nouveau premier adjoint disait dans la presse qu'il n'avait pas besoin de contrats et qu'ils avaient déjà prévu les 90 emplois nécessaires ? Ce qui n'a pas empêché la mairie de St Denis de se tailler la part du gâteau dans la nouvelle dotation obtenue de Lurel !
On est dans des manoeuvres politiciennes de bas étage, avec l'alliance de la poule et du ca(g)nard!

15.Posté par vital le 19/09/2012 14:23
le premier sécretaire du Ps coublie que le parti socialiste soutient la présidente du c général ., alors autant le lui réclamer directement les contrats aidés au lieu de prendre la presse à temoins . à moins que la présidente n'est plus controlable , il faut alors avoir le courage de tirer les enseignements qui s'imposent , se soumettre ou se démettre
vital

16.Posté par ZembroKaf le 19/09/2012 15:49
Ok avec vous @14 e@ 15 !!!

17.Posté par PAUL le 20/09/2012 09:47
Bande organisé sur St Denis

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales