Culture

St-Denis célèbre la Fête des Comores les 6 et 7 juillet prochains


"Faire valoir la culture comorienne et montrer que nous sommes une communauté qui a des valeurs", telle est la volonté de l'association des étudiants comoriens à la Réunion (AECR) assure Saïd - Ali Saïd Mohamed. "Jusqu'ici, notre fête est passée inaperçue auprès des autres communautés de la Réunion", reconnaît l'étudiant d'origine comorienne.

Et c'est donc à l'occasion de la célébration des 37 ans de l'indépendance des Comores et des 18 ans de l'association des étudiants comoriens de la Réunion que des festivités et des conférences seront organisées. Une conférence-débat aura lieu à la salle de réunion Hippolythe Foucque le vendredi 6 juillet prochain à 18h et portera sur les enjeux de l'indépendance des Comores, animée par l'historien Ibouri Ali Toibibou. Mourad M'madi Islam présentera ses recherches sur la plante médicinale appelé "kanzza" (ocumum). "Une plante notamment utilisée par les femmes après les accouchements" et en cas de problèmes gynécologiques. "Malheureusement, les Comoriennes de la Réunion ne connaissent pas les vertus de cette plante", regrette l'étudiant.

Le lendemain samedi, les festivités commencent dès 9h30 dans le Bas de la Rivière jusqu'à 17h. L'ensemble des associations comoriennes de l'île chanteront l'hymne national puis se recueilleront. Des projections sont prévues ainsi que des concours de chants religieux. Le matin sera surtout cultuel. Les stands gastronomiques feront découvrir le "tchyi ya singizi wou", le thé comorien à base de gingembre, ou encore le koko trendé, petit gâteaux à base de farine, d'eau et de sucre. Le public découvrira aussi le "ntsongé" qui est le tressage de paille.

Dès 16h, il y aura un défilé d'habits traditionnels ainsi que des danses avec l'association Zanatanes. Un groupe de danses mahorais sera aussi présent. "Notre manifestation se place au-dessus des conflits politiques et s'inscrit dans une dimension fraternelle", assure Saïd - Ali Saïd Mohamed. Un concert de "toirab", la musique traditionnelle orientale et swahili, clôturera les festivités.
Mercredi 4 Juillet 2012 - 14:00
Lu 2047 fois




1.Posté par noe le 04/07/2012 14:58
Y aura-t-il du champagne ?

2.Posté par combien ? le 04/07/2012 15:04
Si les personnes citées dans le reportage sont en ligne, peuvent-ils dire combien de comoriens et personnes originaires des Comores (c'est à dire des gens nés ici de parents comoriens) il y a à la Réunion. On parle bien des Comoriens, pas des mahorais, qui eux sont français (que l'on soit d'accord ou non).
Sinon, à part ça, on respecte la culture comorienne. Comme toutes les autres cultures, elles valent bien la nôtre.

3.Posté par Hugues Neau le 04/07/2012 16:10
A post 1 : j'en amène!!!

4.Posté par NoComment le 04/07/2012 17:11
Pourquoi ne pourrait-on pas être Mahorais donc Comoriens, puis Français et aussi Réunionnais? Cette quadruple appartenance est d'une grande richesse qui honore celui qui en dispose.

5.Posté par Bertrand le 04/07/2012 19:26
c'est donc à l'occasion de la célébration des 37 ans de l'indépendance des Comores

une ville n'est pas un Etat ce n'est pas son rôle il y a un gouvernement et son représentant s'il y a lieu de le faire pour ça ....
en quoi la ville sdni dépasse ces prérogatives en jouant sur le culturel

un maire s'occupe de sa ville

6.Posté par assia le 05/07/2012 04:18
il ny'a rien a marseille?

7.Posté par mina le 05/07/2012 19:37
Pourquoi pas une grande fête sur la place du barachois comme pour l'indépendance de Madagascar? Dans la même logique, StDenis devrait inviter les indiens, les mauriciens; les seychellois etc... à occuper les espaces publics pour fêter l'indépendance de leurs pays. Nous respectons toutes les communautés vivant à la Réunion mais ce genre de manifestations devrait avoir lieu dans un cadre plutôt privé. L'Algérie fête actuellement son indépendance sur son territoire et non dans les espaces publics en France ce qui est normal. La position du maire de StDenis n'est pas normale. Le représentant de l'état doit réagir!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales