Politique

St-Denis : Un vote "houleux" du compte administratif 2010

Ce matin, le conseil municipal de Saint-Denis a entériné son compte administratif 2010, après la présentation des grands chantiers de l'équipe municipale en place et les chiffres clés de ce compte qui enregistre un excédent de 4,8 millions d'euros. Le vote s'est déroulé dans un climat houleux en raison de l'opposition, "furieuse" des comparaisons faites avec les travaux réalisés par l'ancienne majorité.


St-Denis : Un vote "houleux" du compte administratif 2010
Ce matin dans la salle polyvalente de la mairie de Saint-Denis s'est tenu le quatrième conseil municipal de l'année 2011. Au menu, le vote du compte administratif 2010. Après une présentation vidéo des grands chantiers mis en place par la municipalité, le coeur vert familial, le projet Saint-Denis 2020, le plan propreté, les logements sociaux,… mis dans le contexte économique actuel, Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, a rappelé que "la municipalité était passée à la réalisation et à la mise en oeuvre des grands projets promis aux Dionysiens". Le premier dossier traité par le conseil municipal était le fameux compte administratif 2010.

Le compte administratif est un document, approuvé par le conseil municipal avant le 30 juin, qui rend compte de la réalisation des dépenses et recettes de l’année précédente. Véritable bilan financier de la commune, le compte administratif (CA) permet d’établir une analyse financière et d’apprécier l’écart entre les propositions de dépenses et de recettes adoptées lors du vote du budget primitif (BP), et la réalité de leur exécution. A ce titre, son examen constitue un acte majeur de la vie communale.

Pour l'année 2010, la municipalité de Saint-Denis a dégagé un résultat net avec un excédent d'environ 5 millions d'euros, un résultat obtenu par la différence entre les recettes cumulées de la commune s'élevant à 307 millions d'euros et les dépenses cumulées s'élevant à 302 millions d'euros. Malgré le "contexte économique difficile" les subventions aux associations progressent de près de 3 millions d'euros, s'expliquant par l'externalisation des emplois aidés vers les associations, ce qui en contrepartie a permis une stabilisation des dépenses de personnel. Autres recettes en augmentation, la fiscalité. "Même s'il n'y a pas eu d'augmentation des impôts, un véritable travail interne a été mis en place pour l'aménagement de l'assiette et la chasse aux mauvais payeurs", souligne le receveur principal de la Ville de Saint-Denis.

Clash avec l'opposition

La majorité actuelle a présenté un tableau des investissements de la commune en comparant les investissements effectués sous l'ancienne mandature et la nouvelle, ce qui a provoqué une réaction de la part de Serge Hoarau, conseiller municipal de l'opposition. "Vous êtes de mauvaise foi en comparant l'évolution entre le mandat précédent et le mandat actuel en sautant les années précédentes", souligne le conseiller municipal. Selon lui, la majorité a "oublié" volontairement les premières années de mandatures de l'ancienne majorité. De son côté René-Paul Victoria explique que "le budget présenté n'est pas sincère".

"Au niveau du compte administratif, je note que le receveur principal évoque un déficit de 800.000 euros une fois intégré l'excédent de 2009. Le compte administratif de 2010 est positif de 4,8 millions d'euros. Vous montrez que tout va bien du côté de la majorité, mais ce n'est pas vrai. Vous êtes optimiste pour les années à venir mais l'examen des comptes n'est pas rose. Je me permets de douter pour les années à venir", souligne le député de Saint-Denis, René-Paul Victoria.

Gilbert Annette se saisit du micro et répond à Serge Hoarau et René-Paul Victoria : "Vous avez un problème de compréhension M. Hoarau. Les Dionysiens sont là pour apprécier l'héritage que vous avez laissé. Ils vous ont placé dans l'opposition car ce que vous avez fait ne leur a pas plu. Tout ne va pas bien à Saint-Denis et nous en sommes conscients. Nous sommes dans la réalité quotidienne. Sur la forme, personne n'a fait de présentation à la gloire des élus. Je vous rappelle le résultat des cantonales où votre majorité a été désavouée, alors cessez de jouer au professeur !"

Des réponses qui n'ont pas été apprécié par les élus de l'opposition, Serge Horau quittant "furieux" le conseil municipal en "hurlant" dans la salle que Gilbert Annette "trompe" les Dionysiens. Un départ suivi par l'ensemble de l'opposition présente pendant le conseil municipal, ce qui n'a pas empêché le vote et l'adoption du compte administratif 2010.
Samedi 25 Juin 2011 - 11:21
Lu 2132 fois




1.Posté par noe974(le vrai) le 25/06/2011 15:24
Annette en dictateur du PS impose ses lois .... St Denis a besoin d'être bien gouverné ..
Félicitation !

2.Posté par falcucci pascal le 25/06/2011 16:38

allez vivre la politique !!

PASCAL FALCUCCI

3.Posté par public le 25/06/2011 20:24
J'ai assisté à ce conseil municipal où la maire a passé un film de plus d'une demi-heure à l'éloge et la gloire de ses élus, chacun présentant le soi-disant travail accompli (les dionysiens jugeront). Que de la pommade !
Ensuite, petite distraction dans la salle où une jeune femme dans le public s'est mise à invectiver soit un administratif, soit un élu de la majorité, a ôté son haut (me semble t-il) et la seule phrase distincte entendue fut : promotion canapé !... mais qui était le destinataire de ces propos ?
Puis lors du rapport du compte administratif, il a été présenté un tableau sur les écrans effectivement et certainement intentionnellement sur lesquels manquaient trois années. Serge Hoareau elu de l'opposition a demandé des explications, normal. Il s'est fait rabrouer. On a alors présenté un autre tableau et non celui demandé. Ce qui fut choquant fut d'entendre Madame Orphé traiter de menteur Monsieur Serge Hoareau. Celui-ci a préféré quitté les lieux face à ces insultes. L'opposition municipale n'est pas respectée mais muselée à St-Denis. Les autres élus de l'opposition ont à leur tour quitté la salle devant le peu de considération à son égard. Il suffit de revoir sur internet ce qui s'est passé puisque la tenue du conseil municipal est diffusée

4.Posté par AVATAR le 26/06/2011 17:31
un ti coup faire bon un ti coup faire mal ces ca les communes que se soit de droite ou de gauche, du moment que leurs indemnités tombe tous les mois ces une piece de theatre qui dure 6 ans ou plus suivant le public, pas plus de commentaire ca risque d etre encore censuré....

5.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 26/06/2011 18:58
Lu dans la presse écrite d'aujourd'hui (JIR) que l'Annette veux annexer Ste Marie on voulant créer un parc universitaire et économique en face de...Gillot !!! (une bonne idée en soi) que dit Le JL.L "casse noisette" de ste marie!!!

6.Posté par Article le 26/06/2011 22:53
JL Lagourgue dira qu'Annette veut annexer toute la Réunion à sa botte ! Ambitions démesurées de cet édile de St-Denis qui place d'abord sa famille aux meilleurs postes pour tout manager. Après le frère à Ste-Marie, le fils annoncé dans le 8e à Ste-Clotilde, une soeur présidente d'une association à Ste-Marie me semble t-il, d'autres rejetons seront à venir. Une smala à placer !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales