Société

St-Denis: Tabac, alcool ou zamal au coeur d'une journée de lutte et de prévention

Pour la troisième année consécutive, la Ville de Saint-Denis organise en partenariat avec plus d'une vingtaine d'associations la "Journée de lutte et de prévention contre les addictions", au Barachois, dimanche 23 septembre à partir de 10 heures. L'occasion pour l'adjointe et déléguée à la sécurité pour la mairie de Saint-Denis, Nalini Velopoullé-Merlo, de faire un point sur la "situation préoccupante de la Réunion" en matière d'addictologie chez les jeunes.


St-Denis: Tabac, alcool ou zamal au coeur d'une journée de lutte et de prévention
Entourée par le sous-préfet à la cohésion sociale, Ronan Boillot, et les représentants du Club Animation Prévention (CAP), Nalini Velopoullé-Merlo a présenté la troisième édition de la "Journée de lutte et de prévention contre les addictions" qui se tiendra ce dimanche au Barachois à Saint-Denis.

L'occasion de sensibiliser le grand public, mais surtout les jeunes face au fléau de la drogue, de l'alcool, du tabac, du zamal... Une journée qui s'inscrit dans le cadre de la Mission Interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. "La situation est préoccupante à la Réunion et tous les indicateurs sont alarmants. Chez les 12/13 ans, 8 enfants sur 10 ont déjà expérimenté l'alcool. Chez les 13/15 ans, 20% d'entre eux fument quotidiennement", explique l'adjointe et déléguée à la sécurité pour Saint-Denis. Les chiffres sont là pour rappeler que la consommation de substances psychoactives débute de plus en plus tôt. "On n'est pas là pour stigmatiser les jeunes, mais informer et expliquer aux jeunes et aux adultes les comportements à risque pour la santé", souligne le sous-préfet à la cohésion sociale, Ronan Boillot.

"La prévention ne se limite pas à informer la population sur les risques liés à l'addiction, mais également à se pencher sur le volet éducation"

Les objectifs de cette manifestation sont multiples, de la sensibilisation sur les effets sanitaires de la consommation de produits dits "toxiques", en passant par l'information sur les risques pénaux encourus, ou encore sur les solutions d'information, d'écoute et d'accompagnement pour les personnes concernées par le problème d'addiction. "La prévention ne se limite pas à informer la population sur les risques liés à l'addiction, mais également à se pencher sur le volet éducation", souligne Nalini Velopoullé-Merlo. C'est que la journée ne concerne pas seulement les jeunes adolescents, mais également les adultes et leurs familles.

Cette journée s'inscrit dans un cadre de la prévention menée annuellement par les associations dans les établissements scolaires de l'île. "Des actions de prévention globale en milieu scolaire sont menées toute l'année, on touche environ 1.500 élèves par an", explique Jean-Albert Rollin, président du CAP. Des actions essentielles pour "développer et soutenir" les facteurs de protection chez l'adolescent afin de le rendre plus résistant face à l'addiction.

Ce dimanche sera l'occasion pour la population d'aborder tous les thèmes liés à l'addiction et de trouver des réponses à travers les stands d'information ou ateliers d'animation mis à disposition du grand public. La "Journée de lutte et de prévention contre les addictions" se tiendra toute la journée de dimanche au Barachois à Saint-Denis à partir de 10 heures.
Mardi 18 Septembre 2012 - 14:07
Lu 1208 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales