Société

St-Denis: Où en est la nouvelle entrée Ouest de la ville ?


Signature de la convention d'étude pour le boulevard Nord
Signature de la convention d'étude pour le boulevard Nord
Anciennement baptisée boulevard Nord, l'entrée qui doit relier la ville de Saint-Denis à la future route du Littoral a changé de nom pour s'appeler Nouvelle entrée Ouest ou Projet Néo. Un projet mis en branle depuis la signature, entre l'Etat, la Région, le Département, la Cinor et la Mairie de Saint-Denis, de la convention d'études pour la réalisation d'une entrée Ouest pour la ville de Saint-Denis. Une signature qui remonte au mois de février 2011. Où en est le projet depuis ?

La convention signée entre les différents partenaires porte sur une étude d'un coût de 1,5 million d'euros visant à trouver le bon scénario pour relier le chef-lieu de la Réunion, quotidiennement confronté à des embouteillages sur son entrée Ouest, à la nouvelle route du Littoral. A l'époque, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, rappelait l'importance de l'enjeu. "Il faut corriger une anomalie qui fait de l'entrée de Saint-Denis un goulot d'étranglement. Qu'en sera-t-il en 2015-2020 si nous ne faisons rien ? 10, 15 km de bouchons ? (…). C'est une urgence qui nous impose de le réaliser dans les meilleurs temps", avait-il indiqué à la presse présente lors de la signature de la convention.

Premières études portant sur la circulation dans le chef-lieu
Premières études portant sur la circulation dans le chef-lieu
Depuis, la ville de Saint-Denis a commencé à réaliser les premières études portant sur la circulation dans le chef-lieu. "La Ville a débuté des études de circulation, la 1ère phase du projet, en mars dernier. Au Barachois et en centre-ville, 30 points caméra ont été installés afin d'évaluer le trafic pour élaborer le futur plan de circulation. Il s'agira de fluidifier, d'ouvrir le centre-ville sur le Barachois et de mieux gérer les transports en communs. Mais cette étude permettra également de calibrer le futur ouvrage (2x1 voies, 2x2 voies etc…)", explique-t-on à la mairie.

Mais la mairie de Saint-Denis n'axe pas seulement l'étude sur le côté "circulation" et mise également sur l'aménagement de son littoral, qui accompagnera la nouvelle entrée Ouest. "L'étude que nous nous apprêtons à lancer doit proposer une nouvelle façade littorale, des espaces publics littoraux de qualité et bien évidement un meilleur transit et une meilleure desserte de la ville", ajoute-t-on du côté de la mairie de Saint-Denis.

La nouvelle route du Littoral, dont les travaux devraient commencer en 2013, a franchi une première étape importante en mars dernier avec la validation de la DUP (Déclaration d'utilité publique) par la Préfecture de la Réunion. Désormais, les études menées pour la nouvelle route du Littoral et la nouvelle entrée Ouest de Saint-Denis doivent déboucher sur le scénario de l'aménagement final de l'entrée Ouest et du raccordement qui se fera avec la route du Littoral. "Fin 2012, le "scénario" d'aménagement sera choisi. La population sera auparavant appelée à donner son avis au travers d'une enquête publique", souligne-t-on à la mairie.

Après le choix du scénario vers la fin 2012, ce sera au tour du maitre d'ouvrage d'être identifié avant fin 2013. Pour rappel, la nouvelle route du Littoral ne devrait pas être fonctionnelle avant 2018.
Mercredi 20 Juin 2012 - 10:16
Lu 3114 fois




1.Posté par Copé va vous coupez le 20/06/2012 10:42
visiblement budget ayant servi a la campagne de bareigt et non au boulevard nord...

boulevard nord ou un député socialo-communiste fallait choisir !

2.Posté par noe1er le 20/06/2012 10:42
Pourquoi "Projet Néo" ?
"Projet Noé" aurait été plus sûr , plus rapide , plus joli ... Déformer un nom porte la "chiaste" ...

Une voie souterraine aurait été plus utile et moins polluante !

3.Posté par ZembroKaf le 20/06/2012 10:46
Un ouvrage souterrain en 2x2 qui sortirai au niveau des cimetières, serait une bonne solution...en espérant pas une connerie en 2x1 évolutive pour raisons économiques !!! bon de toute façon vu l'engagement "pressé" on va gouter encore "les bouchons gratinés" du barachois encore plusieurs décennies !!!

4.Posté par Après la campagne le 20/06/2012 11:04
Bravo messieurs de ne pas oublier pourquoi vous avez été élus !
Après le beau projet de la route du littoral, l'entrée de Saint Denis est une nécessité.

5.Posté par serget le 20/06/2012 13:33
On se préoccupe enfin de cette entrée.
A quoi bon faire une quatre voies, une huit voies, un viaduc sur mer si on ne décongestionne pas les sorties. Il est pourtant de la physique élémentaire de comprendre que faire grossir le tuyau si on ne prend pas en compte les goulots d'étranglement, ne serts à rien et la capacité du dit tuyau ne peut être supérieure au débit de sa plus faible section (le goulet d'étranglement).

On finira même peut être par s'apercevoir, si cette nouvelle entrée rend la circulation plus fluide, de l'ineptie économique, au regard d'une analyse couts-avantage de réaliser une nouvelle route du littoral qui va ruiner toutes les marges de manoeuvres financières de la région sur les cinquantes prochaines années.

Bien sur, si on était les émirs du Quatar, on pourrait peut être se la payer, mais de quel moyen dispose t-on aujourd'hui?

Il faut sécuriser la route, d'accord, mais combien de morts en 20 ans sur cette route, liée aux éboulements, et combien sur toute la Réunion dans cette période. Si on veut réduire le nombre de morts, il vaut mieux travailler sur la sécurité routière plutôt que faire une route à deux ou trois milliards.

Au lieu de se préoccuper des gens qui vont au travail pour leurs déplacements (et qui vont le perdre au fur et à mesure de notre appauvrissement), il vaudrait mieux développer l'économie autour de micros ou moyens projets de développements pour développer l'emploi de façon durable.

Avec l'équivalent de crédits, on pourrait sur 50 ans disposer d'une manne financière pour soutenir financièrement ces projets (environ 100 millions par an en fonction du cout des emprunts, hors FEDER qui pourrait être réorienté aussi sur le développement économique).

En fait, quand vous rentrez dans certaines confidences, (tu as du en entendre parler, Pierrot) on ne fait cette route que pour éviter à l'ancien ou l'actuel président de la Région d'éviter une mise en examen s'il venait à subvenir un accident sur la route du littoral. Il pourrait ainsi démontrer qu'il a fait les diligences nécessaires.
Et pour cette seule raison, on handicape le développement économique de la Réunion sur 50 ans.
Quel gachis!!!
un de ces jours, Pierrot, penche toi sur la question, pour sortir du politiquement correct et fait un vrai dossier sur ce sujet à trois milliards (car si c'est comme la route des Tamarins, on arrivera bien à doubler l'ardoise)

6.Posté par Jean Le Phaéton le 20/06/2012 18:22
A chaque fois que je passe sur le Lancastel j'ai envie de taguer le slogan "Nous construisons votre avenir" et de le déformer en : "nous détruisons votre passé" ... Mais je n'ai pas de bombe de peinture !
En écriant ces lignes je viens d'avoir une idée ! Je le ferai avec mon vomis ! Voilà ce que m'inspire ma ville natale ! Que celui ou celle qui trouve que St-Denis est une ville agréable, paisible et propre me le montre...
J'y suis né et y ai grandi... puis j'ai fui, lâchement.
Boulevard Lancastel, Barachois, la piscine, la gare (la vraie), l'école maternelle, (mon 'tit l'écol'), etc. Que de souvenirs...
A la mer les bagnoles ! Je veux dire à la mer réellement ! Pas sur un viaduc !
Vive le tram train ou le train tram peut importe.
Euh, à la mer aussi le panneau "Sin Dni", à la mer... forcément les sardines !
A la mer, sur l'arche, si possible trouée du " post-pollueur " (Comprenez par post-pollueur : l'addiction compulsive dont souffre un certain sur ce site !)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales