Société

St-Denis: Les "victimes" de constructions litigieuses devant la mairie

Ce matin, les "victimes" de constructions litigieuses à Saint-Denis s'étaient données rendez-vous devant l'Hôtel de Ville pour demander des comptes à la mairie. Chef de file de ce mouvement d'humeur, Jamal Kada, qui se bat depuis plus de 18 mois contre son voisin et les services administratifs de la mairie qu'il accuse de "complaisance" dans cette affaire.


Pavard, Gauvin et Kada devant une construction jugée "illégale"
Pavard, Gauvin et Kada devant une construction jugée "illégale"
Ils n'étaient pas nombreux mais déterminés ce matin, malgré la pluie qui s'abattait sur le chef lieu. Les "victimes" des dérives de la construction à Saint-Denis s'étaient réunies devant l'Hôtel de Ville pour demander à être reçues par un élu de la mairie.

Entouré de Juliette Caranta-Pavard, de Robert Gauvin, ou encore de Paul Junot, venu apporter son soutien, Jamal Kada a rappelé une nouvelle fois les problèmes qui émaillent son quotidien, depuis 18 mois, date à laquelle son nouveau voisin a construit sa maison "sans permis et sans autorisation". Une construction qui provoque des dégâts sur sa propre maison. La dernière expertise en date faite par la Socotec donnerait raison à Jamal Kada. "Mon dossier est positif et évolutif", assure-t-il. Reste maintenant à demander une expertise judiciaire pour espérer clore cette affaire et retrouver un peu de sérénité.

Des mésaventures qui n'arriveraient pas seulement à Jamal Kada, puisqu'à ses côtés d'autres "victimes" des errances supposées de l'urbanisme à Saint-Denis sont venues se joindre à lui. "Le PLU n'est pas respecté, il y a des irrégularités dans les constructions. Nous avons obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif mais la mairie régularise tout de même la construction. Nous avons donc décidé de porter l'affaire au civil", explique la belle-fille de Juliette Caranta-Pavard, embourbée dans une affaire de construction "illégale" avec son voisin depuis trois ans.

"Je ne veux pas entendre dire : 'On n'était pas au courant'"

Juliette Caranta-Pavard est bien connue des élus et administrations à Saint-Denis pour mener son combat "depuis 2004" contre les constructions litigieuses. "On veut me faire taire, mais je suis toujours là", prévient-elle.
De son côté, Robert Gauvin, défenseur du patrimoine dionysien, lui aussi concerné par un litige d'assainissement avec un voisin, explique : "Il y a beaucoup de rues concernées à Saint-Denis. (…) Le centre-ville doit être protégé et garder une harmonie, mais on se heurte à l'appétit des promoteurs".

Tout ce petit monde a été rejoint par Paul Junot, délégué syndical de la CFTC. "J'ai rencontré Jamal lors du combat mené pour l'Arast. Je suis venu car il y a bien péril en la demeure et qu'il est question de vie ou de mort dans certains dossiers. Après je ne veux pas entendre dire : 'On était pas au courant'", souligne-t-il.

Après quelques minutes d'attentes dans le hall de l'Hôtel de Ville, une petite délégation est reçue par Jean-Pierre Espéret, adjoint à la Ville de Saint-Denis en charge de l'Urbanisme, dans une ambiance glaciale. Mais tous ne se font guère d'illusion, cette énième rencontre ne fera pas "bouger" les lignes, elle permettra simplement de continuer à maintenir la pression jusqu'à ce que les réponses demandées soient apportées.

Jean-Pierre Espéret, adjoint à la mairie de Saint-Denis, reçoit une délégation
Jean-Pierre Espéret, adjoint à la mairie de Saint-Denis, reçoit une délégation
Vendredi 4 Mai 2012 - 12:17
Lu 2081 fois




1.Posté par Ah quelle krapule !!! le 04/05/2012 12:50
Ah Ah Ah !!!
Mes pôv messieurs dames, Esperet est le premier responsable des infractions en matière d'urbanisme !!! C'est lui qui qui signe les permis qu'il sait illégaux, et de surcroit les permis qui ne respectent pas le obligations relatives à l'assainissement.
Pour rappel, cet élu le sieur Jean-Pierre Espéret est un élu é-co-lo-giste
On trouve de tout chez pAnnette, mais de toutes façons, c'est pareil chez l'âne nana Victoria. En matière d'urbanisme il y a un vrai consensus chez tous les politiciens de tous bords : le gâteau est bon.

2.Posté par Ah quelle bande de magouilleurs !!! le 04/05/2012 13:26
Allez dans votre mairie, demandez les articles du POS-PLU. Retournez chez vous et regardez par vos fenêtres, et comptez les infractions ...

3.Posté par ZembroKaf le 04/05/2012 13:30
Et dire que c'est partout la même chose !!!

4.Posté par John Galt le 04/05/2012 14:25
Pouaw la honte l'écolo Espéret les leçons de toto caca ose encore donner des leçons de bonne conduite elle est belle la morale gauchiste

5.Posté par mwa la pa di le 04/05/2012 14:49
La position de la mairie est relativement peu humaniste. Post 1 : je souhaite que le Mr Esperet dépose plainte pour diffamation afin que le débat juridique se fasse. Il doit être fait justice, cette situation a que trop durée. Si la mairie est coupable, qu'elle assume. Le maire en sait quelque chose puisqu'il a assumer ses indélicatesses en allant à la case Pris....

6.Posté par une victime du sud ouest le 04/05/2012 19:02
Très heureux de voir des femmes et des hommes revendiquer contre les constructions illégales. Pas de permis de construire avec un unique compteur EDF pour deux maisons - Permis de construire de connivence délivrés pour des maisons d'habitation implantées depuis moins de trois ans sur des zones rouges ou toute construction est strictement interdite - fraudes fiscales puisque non déclarées aux Impots.

Merci Juliette, merci Paul

7.Posté par kada le 04/05/2012 19:04
Il vaut mieux faire pour le mieux que de ne rien faire et se donner
une bonne excuse

8.Posté par CQFD le 04/05/2012 19:19
Merci à la mairie si prompte à rétablir ses vérités de réagir à ces accusations qui méritent des explications.

9.Posté par Moussajee le 05/05/2012 01:55 (depuis mobile)
Bravo à Mr Kada pour son combat !
C'est honteux ce qui se passe dans son dossier.
C'est une victime qui mérite d'être soutenu et qui est d'ailleurs qqn de bien.
Honte Aux magouilleurs !

10.Posté par Raphael MITHRA le 05/05/2012 05:55
Dans la commune d' à côté (à la Possession), persiste le même problème: un promoteur(la sccv les vergers du soleil) implante un batiment de 80 M sur 20 M représentant 26 logements en ne respectant pas son permis de construire. Bilan: sources de tracasseries importantes pour une trentaine d'habitants mécontents du rôle des diverses autoritées impliquées dans cette construction non conforme.
A quand l'application d'une même règle pour tout le monde.
Solidarité aux kada

11.Posté par Foutotor le 05/05/2012 06:21
Je croyais que dans sa condamnation, Pavard ne pouvait plus approcher un élu ou un administratif de Saint-denis à moins de 300 mêtres !!!!! LOL !!!!

12.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 05/05/2012 09:34
A Post.8 – « C.Q.F.D. »
Vous voulez savoir ce que la mairie de St DENIS – ESPERET - a à dire sur le sujet ? Allez voir dans le Quotidien de ce jour, 05.05.2012, sous le titre :
« SAINT DENIS – LITIGE de VOISINAGE – JAMAL KADA reçu en MAIRIE »
Vous serez clairement informé…

13.Posté par Foutotor le 05/05/2012 11:59
Je croyais que dans la condamnation de Pavard, elle ne pouvait plus approcher un élu ou un administratif de la mairie à moins de 300 mêtres. Je dois me tromper...

14.Posté par On se croierait en Afrique ou en Italie, voire en Grèce !!! le 05/05/2012 16:31
Corruption & Collusion sont devenues les 2 mamelles de notre démocratie. Que fait la justice indépendante ? Quand est-ce que l'on pourra ester contre des personnels de tribunaux indigne de leurs charges ? Facile de pointer du doigt les élus, de les faire "tomber" pour quelques années, mais les juges et procureurs, véritables carpettes du pouvoir seront-ils un jour sanctionnés ? 6ème république à venir d'urgence !!! Bon courage à Mme Pavard et à M. Kada. Toutes les communes de l'île sont submergées de cette "merde infecte" depuis toujours, mais ici c'est comme sur Free-Dom : "si quelqu'un peut régler mon pb mais sans dire que c'est moi ce serait gentil". La citoyenneté a encore du chemin à faire. Dernier exemple en date : le nervis de la commune de St-Paul qui terrorise toute une école primaire : enfants, parents, enseignants. Tout le monde fait dans son froc, mais personne n'ose porter plainte. Ah la bonne vieille époque des Kéké, des frères Bège et autres,...Haïti, un jour, Haïti toujours !!!

15.Posté par la règle rien que la règle le 05/05/2012 18:02
Victimes, les victimes des constructions illégales le sont à plusieurs titres. Victimes d'une rupture d'égalité de traitement avec le bénéficiaire de l'autorisation de complaisance , privilège qui n'est forcément pas donné à tout le monde. Victimes d'un environnement dégradé et insécurisant en raison des libertés pas toujours heureuses avec les règles du PLU et autres règles obligatoires destinées à maintenir une harmonie des constructions et leur intégration dans son ensemble. Enfin, victimes car pour les plus courageux, les plus tenaces, contraints de se battre pour faire reconnaître leurs droits au détriment de leur vie de famille, au prix de sacrifices financiers, car tout cela à un coût. En accordant des autorisations de complaisance, l'urbanisme de Saint Denis privilégie un intérêt particulier en sacrifiant d'autres intérêts particuliers. Inadmissible. Un jour viendra, où il va falloir payer la facture pour tout ce gâchis et espérons le, le fusible qu'est JP ESPERET ne suffira pas à circonscrire les divers feux allumés volontairement par sa direction...

16.Posté par kada le 05/05/2012 19:01
il est clair nous sommes dans un trafic immobilier de transformation abusive avec l'urbanisme. avec les services techniques pour le peril grave , la ça va trop loin aujourd'hui notre avocat fait capoter l'affaire à bordeaux coté administratif ! je suis désolé pour vous nous avons assez travaillé et informé pour dire que tout cela est un complot avéré et pas le seul dans cette affaire. prochain article , tv tout sera dévoilé
19 MOIS DE PARCOURS TOUT EST LA ,ET CHAQUE JOUR ON ACCUMULE DES PREUVES
que la justice fasse son travail
un moment il faut savoir s'arréter !

17.Posté par kada le 05/05/2012 19:22
Merci a Gauvin pour son bel article sur son blog
un fervent defenseur du patrimoine de la Réunion.L 'urbanisme bousille ce patrimoine.

ARRETE CE CARNAGE

18.Posté par Foutotor le 05/05/2012 21:24
Pourquoi Bordeaux ???? Avant Bordeaux, il y a Saint-denis et son T.A., pourquoi ne pas s'adresser tout simplement au tribunal administratif si c'est un problème de permis de construire ????

19.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 05/05/2012 22:02
Heureusement qu’il existe des « Foutotor » pour nous mettre sur le bon chemin, nous pôvres ignorants…A grrrr !

20.Posté par kada le 05/05/2012 22:58
L'appel du TA est à bordeaux. Plusieurs juristes et avocats n'ont pas compris comment avec le dossier qu'on avait le TA ici ait pu rejeter notre demande! C'est pour cette raison qu'on a fait appel, et à l'appel notre avoct a planté l'affaire !

21.Posté par kada le 05/05/2012 23:21
L'appel du TA est à bordeaux. Plusieurs juristes et avocats n'ont pas compris comment avec le dossier qu'on avait le TA ici ait pu rejeter notre demande! C'est pour cette raison qu'on a fait appel, et à l'appel notre avoct a planté l'affaire !

22.Posté par kada le 05/05/2012 23:21
L'appel du TA est à bordeaux. Plusieurs juristes et avocats n'ont pas compris comment avec le dossier qu'on avait le TA ici ait pu rejeter notre demande! C'est pour cette raison qu'on a fait appel, et à l'appel notre avoct a planté l'affaire !

23.Posté par Mouvement le 06/05/2012 15:38
Des mésaventures qui n'arriveraient pas seulement à Jamal Kada, puisqu'à ses côtés d'autres "victimes" des errances supposées de l'urbanisme à Saint-Denis sont venues se joindre à lui. "Le PLU n'est pas respecté
"bouger" les lignes, elle permettra simplement de continuer à maintenir la pression jusqu'à ce que les réponses demandées soient apportées.


24.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 06/05/2012 18:23
Tu sais, Kada, face à cette grande « racaille » il va falloir faire attention aux mots que l’on emploie. Ladite racaille est conditionnée à ce qu’on la SOLLICITE ; quand tu « demandes » l’application de la loi, tu fais fort par rapport aux habitudes locales ; mais bien trop faible par rapport au droit qui veut que la loi soit appliquée point-barre.
NOUS allons EXIGER que la mairie de St DENIS applique les lois et règles. POINT !

25.Posté par Raphael MITHRA le 07/05/2012 08:42
A la possession un promoteur implante 26 logements(soit des bâtis de 20 M x 90 M )agit pareil à Sainte thèrèse, depuis juillet 2007, il ne respecte pas son permis et les autorités ne bougent pas !
Vivement un frond commun solidaire contre ces constructions non-conformes

26.Posté par foutotor le 07/05/2012 10:10
Alors si je comprends bien. Vous avez déjà perdu devant le T.A., et votre avocat ne vous suit plus en appel, et vous manifester à la mairie avec Pavard, son fils et sa belle-fille.... Ok !!!

Soit vous ne cherchez pas vraiment une solution, soit vous venez de débarquer à La Réunion ???? Ce n'est pas possible autrement...

Juliette quand tu fais grrrr, dois-je comprendre que tu me menaces de me mordre comme ce malheureux policier municipal ????

Au fait, as-tu déjà versé ta condamnation de 3 000 euros à un autre agent communal ???

Et le procureur que tu poursuis (téléphone, tracts diffamatoires), il vit toujours dans la peur de te croiser ???

Depuis la sécu où tous tes collègues ne te voulaient que du mal, ou tu étais harcelée ( grève de la faim, coupage de tresse à la cisaille), la commune où tu habites ne te veut que du mal, Victoria ne te veut que du mal, Annette ne te veut que du mal, les juges et procureurs ne te veulent que du mal, cherche encore, Juliette, d'autres pourraient s'intéresser à toi et te vouloir que du mal (les services fiscaux, l’hôpital de santé mentale, la marée-chaussée, les extra-terrestres ).

Kada quand on fréquente le chien, on attrape des puces. J'adore ce dicton, et il sied particulièrement à la situation.... Grrrrr !!!! Je ne traite personne d'ignorant, j'ai simplement un peu de mémoire....

27.Posté par kada le 07/05/2012 12:50
On n'a pas perdu au TA, on a découvert que notre avocat a commis une grave faute professionnelle en ne répondant pas à la demande de la cour d'appel de Bordeaux. Faute volontaire ou involontaire??? Qui que vous soyez, soyez honnête! On ne se cache pas sous un pseudo pour polémiquer sur quelque chose que vous ne connaissez pas! Tant qu'à Mme PAVARD, vous n'avez pas honte de vous attaquer à une femme de son âge? Je pense que vous êtes de la mairie de Saint-Denis, et vu ce que nous en connaissons, vous ne valez pas la peine que l'on s'attarde à vous expliquer! Remettez vous en question avant de vous engager sur une affaire dont vous n'avez qu'une connaissance sommaire! Votre dicton s'adapte à vous! Effectivement à force de fréquenter les chiens on en attrape les puces! Et dans certains endroits de Saint-Denis, il vaut mieux se balader avec un aérosol comme je l'ai fait vendredi! A bon entendeur salut!

28.Posté par foutotor le 07/05/2012 16:06
Mauvaise pioche : je ne suis pas de la mairie de Saint-Denis, ni d'aucune autre en particulier, d'ailleurs. J'essaye de comprendre modestement. Mais si vous ne voulez pas vous attarder à m'expliquer, alors je ferai mon opinion avec la connaissance sommaire que j'ai de l'organisation territoriale de la république, des ordres juridiques, ....

Si vous n'avez pas perdu au Tribunal administratif, alors pourquoi êtes vous en appel ? Cela me parait contradictoire, tout simplement et sans porter de jugement de valeur.

Vous voyez : je pose des questions simples. Et tout de suite, forcément, je travaille dans une mairie, je suis un être abject, je ne suis pas honnête. Bref, je suis accusé de tous les maux, simplement parce que je pose des questions simples qui ne vont pas toutes dans le sens du poil.

Tant qu'à Juliette, elle sait se défendre toute seule .... avec des crocs (je plaisante, faut pas se vexer)...

29.Posté par kada le 07/05/2012 17:28
c 'est trés bien pour bien comprendre l affaires allez svp sur mon blog plus de 16 MOIS d' infos !

30.Posté par les fautifs assume a St Denis le 08/05/2012 14:26
esperet connait bien le dossier , il est muselé par le ou les responsables plus haut , on a trés bien compris ! combattre c'est une façon de montrer à l 'opinion publique de ce qui en est de cette affaire de blocus, de complaissance sur faute grave sur la vie et propriété privée entrainant des préjudices continuels
pour une construction totalement illégale sur son fondement , et qui persiste ! une économie souterraine, preuve encore aujourd hui, soutenue !


kada est dans son bon droit total. nul n'est au dessus des lois , justice d'hollande

31.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 08/05/2012 17:49
La grossière procédure du contournement des lois et règles par les maires de St DENIS -- VICTORIA / ANNETTE, même combat ! – est un grand classique .

Mes voisins, le clan Hilaire, Karine et David G., délinquants d’habitude, en ont bénéficié, des années durant, sur leur incroyable « building ». ( Oui, oui, les voisins de ces stupides bricoleurs ont beaucoup à pâtir de ces « bétonnages » très, très « gros doigts…)

Il en a été de même des voisins du clan G., l’infirmier libéral Alex G. ; René-Paul VICTORIA et Gilbert ANNETTE avaient « sectorisé » la délinquance et la fraude étant, de ce fait, eux-mêmes délinquants par clientélisme délibéré ; et personne n’a été le moins du monde puni, bien au contraire…

Mon jardinier, lui, n’a pas eu de chance : les graves carences d’information de la mairie de René-Paul lui ont fait commettre une erreur ; je dis bien, une erreur : il a été durement condamné…

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales