Social

St-Denis : Les pompiers en grève devant la direction du SDIS


Le feu couve dans les casernes de pompiers de l'île. Depuis aujourd'hui, 8 heures, les pompiers sont appelés à la grève illimitée. L'intersyndicale a décidé de se mobiliser devant la direction du SDIS à Saint-Denis pour dénoncer l'inertie de la direction face aux demandes répétées des syndicats à trouver des solutions, notamment concernant le paiement des heures supplémentaires effectuées lors du feu au Maïdo.

"Les pompiers attendent toujours d'avoir leurs heures supplémentaires payées. Sur leur fiche de paye du mois de décembre, il n'y avait rien", explique Claudine Moriscot, porte-parole de l'intersyndicale SNSPP-Sud Pompiers et CFDT.

Le préavis de grève a été déposé à la suite d'une entrevue avec la direction du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) où les syndicats ont fait part de leurs revendications, une réunion "stérile" puisque étaient absents les élus et le directeur départemental.

D'autant que d'autres sujets sensibles couvent et que la tension semble bien installée au sein du SDIS de la Réunion. Autres griefs reprochés par les pompiers, l'absence de dialogue et les sanctions prises par la direction, mais également le moratoire sur les gardes de 12 heures qui ne serait pas respecté.

Pour les pompiers, "les droits des instances syndicales sont bafoués". Tant que des solutions ne seront pas trouvées aux revendications principales, la grève continuera. L'intersyndicale demande à rencontrer un élu du Conseil général, rappelant qu'il avait fallu l'intervention de Nassimah Dindar, la présidente du Département, en décembre dernier, pour faire avancer le problème des nominations au sein du SDIS.

Plus d'informations et une vidéo à venir
Lundi 9 Janvier 2012 - 09:18
Lu 2321 fois




1.Posté par le petit train le 09/01/2012 08:36
Sur photo : 16 personnes comptées sur 760 sapeurs pompiers professionnels à la Réunion = mort de rire.

2.Posté par Wolf le 09/01/2012 08:50
SNSPP + CFDT + SUD madame Claudine Moriscot (porte-parole de l'intersyndicale SNSPP-Sud Pompiers et CFDT) = TRIBUNAL
Pour incitation manifeste à une préférence régionale + incitation à la discrimination à l'embauche des candidats d'origine métropolitaine et discrimination au niveau des origines des candidats d'origine métropolitaine + incitation à l'entrave au droit de travailler des candidats d'origine métropolitaine + incitation au non respect des articles 1er et 6ème des droits de l'Homme + incitation à la non prise en compte de l'article 54 Version en vigueur depuis le 7 août 2009Modifié par LOI n°2009-972 du 3 août 2009 - art. 2

Je qualifie cette intersyndicale SNSPP/CFDT/SUD de RACISTE en voulant faire pression sur madame DINDAR Nassimah pour que des z'oreils SPP liés par le mariage à des Réunionnaises ne puissent pas venir travailler au SDIS974.

Les emplois de SPP à la Réunion réservés aux Réunionnais(es) de naissance d'après cette intersyndicale.
donc
Les emplois en métropole doivent ils etre réservés seulement aux métropolitains d'origine et exclusivement aux Français métropolitains de naissance.
(les Réunionnais(es) interdits d'emploi en France métropolitaine).
Il faut aussi etre cohérent dans ses opinions !!! messieurs de l'intersyndicale SNSPP/CFDT/SUD
Si l'un est interdit, l'autre doit y etre aussi !!!
Ce genre de pratique peut aller très loin dans les dérives !!!

Cette intersyndicale a une mentalité d'indépendantiste, de raciste, de xénophobe, d'anti-métropolitain etc ... . Elle sait pertinament que dans la fonction publique territoriale, ce sont des pratiques strictement interdites !!!

Perso, peu importe, demain :
- Plainte au Procureur de la République de Saint Pierre
- Lettre à madame DINDAR Nassimah
- Lettre au médiateur des droits de l'homme à la Réunion
- Lettre au Président de la République Française
- Lettre au Ministre de l'intérieur

Métropolitains(es), réagissez à des pratiques intolérables de certains Réunionnais(es) dans des administrations Françaises.

3.Posté par noe 2012 le 09/01/2012 08:51
Ces travailleurs , pour ce qu'ils ont à faire de leur journée , que veulent-ils encore ?
-que font-ils de leur longue journée ou nuit quand il n'y a rien à faire ?
-jouer aux cartes ? aux dominos ?

Soyons sérieux ... à part un incendie par-là , un mourant à chercher ... on veut être payés comme un savant , un haut responsable , un président ... ? lèche béton !

Il est vrai que :
"L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve, c'est que ça le fatigue !" (Tristan Bernard) et il demande tj plus , plus ....

4.Posté par eric le 09/01/2012 09:48
oté noé2012; a ou kossa ou fé de out journée a part critique tout le monde???

chacun y bataille pour zot boucher manger! ou serait comptant de travail pou la po patate ????

quand d'autre corps de métier y fé la grève, toute demoun lé comptant, a coz pompier n'aurait point le droit???

cet lé navant dans cet affaire, c'est que y manque un syndicat dans cet intersyndicale??

oussa li lé???

li peut pas bouger vu que li attende que le colonel y trouve un solution pou nomme a li mjor, alors que, un simple FAE sergent li la point!!!!!

et pour info, la préférence régionale a formation équivalente, c'est le président de la république meme que la parler de ça!!! dans tout les departement y applique ça, pourquoi pas ici!

alors, lé gars y veut porte plainte, envoy a zot!!!!!!

5.Posté par J'aime le carry !!! le 09/01/2012 10:11
MORT DE RIRE :

La représentante de cette intersyndicale revendique le fait que les pompiers professionnels Réunionnais ont été payé sur une base d'un texte non applicable à la Réunion !!!

Premièrement : Ils ont été payé sur un texte qui n'existe pas donc qu'elle arrete de dire que c'est sur un texte non applicable à la Réunion. Les pompiers professionnels Réunionnais ont été payé sur un texte "pays" sorti du chapeau du Conseil Général et du SDIS974.

Deuxièmement : le taux horaires qu'ils revendiquent " entre 12 et 13 euros de l'heure " n'existe pas non plus sur aucun texte régissant les rémunérations des pompiers professionnels.

Quand on donne le baton pour se faire frapper, faut pas se plaindre !!!

Le Colonel VANDEBEULQUE et madame DINDAR vont jouer la dessus. L'unique texte officiel qui pouvait etre appliqué était les IHTS. Puisque les deux autres textes existant ne peuvent pas etre appliqués aux pompiers professionnels Réunionnais.
Quand vous voyez que cette intersyndicale confond les IHTS avec les IFTS : NO COMMENT

6.Posté par ZKAEL le 09/01/2012 10:38
Allez Wolf ailleurs ...
Isi pa la Frans, ou la tromp péi ... par isi i défann rénioné. Pokoué ashak foi na in rénioné i oz kozé po défann son gazon manzé, na touzour in moun i sort déor po nir dir anou ke nou la poin lo droi ... nou na zis lo droi ferm nout "gueule". Se bann moun la, promié po trèt anou rasis, alor azot minm lé touzour po rabès anou, kisoi dand nout péi isi ou biynsa an Frans la ba.
Zot i prann anou po "citoyen de seconde zone", zot i prann anou po kouyon minm ... ziskakan !!!
Nou ve pa pliss, nou ve pa moin, zis travay dan nout péi, fé rèspekt anou é nou mazinn domin désid nou minm sat lé bon po nou ... sésa zot problinm, zot i ve nou bès la tèt, gran mèt blan i sort déor nou papa ... oté Sarda toué la roul anou !!!

7.Posté par @ vous tous le 09/01/2012 10:50
Courage Nadine.... courage Morisco !!!! Oui enfin on peut écrire Moriscot, celle la même qui monte et qui défend des comme elle...
J'hallucine !
Quand un réunionnais défend ses conditions à compétence égale c'est perçu par certains comme du racisme... allons ! Courage M. Zettor aide Mme Morisco !!! Courage lève la tête !!!
J'hallucine !
Quand une réunionnaise défend ses conditions à compétence égale, alors certains crie au scandale et menace d'écrire au médiateur des droits de l'homme à la Réunion... c'est hallucinant !!!
Et bien chiche: Que toutes celles et tous ceux formés, certifiés compétents par les autorités compétentes de notre République qui se sont vu préféré à eux d'autres ; qu'ils exigent le tableau d'évaluation, ce tableau d'aide au recrutement ; que ce tableau soit systématiquement publié, surtout quand il s'agit d'administrations ou d'entreprises publiques.
Puis si besoin alors écrivez au médiateur des droits de l'homme à la Réunion...
Et bien chiche: Que le bâton change de bout...
Demandons un tableau exhaustif des emplois de cadre ou de cadre supérieurs pour savoir qui les occupent, rien de discriminatoire la dedans juste une incitation aux jeunes de se donner les moyens pour eux aussi y accéder, après formations et compétences capitalisées.
Courage docteur Hoareau, docteur cadet... courage docteur Grondin... courage à nos colonels, courage à nos ingénieurs, à nos techniciens... lèvent la tête...
A madame Morisco !

8.Posté par Fantômette974 le 09/01/2012 13:03
Il était temps pas si lointain où des réunions régulières avaient lieu entre élus, direction et syndicats.

Au de là de la justesse des revendications de chacun, il est assez incroyable qu'on refuse de discuter avec des organisations syndicales.

9.Posté par @ bas les imposteurs le 09/01/2012 19:58
Voici le texte à partir duquel sont payés actuellement les heures supplémentaires des pompiers professionnels de la Réunion passées sur les feux de forêt du Maido en 2010 - 2011 :


Arrêté du 18 août 2006 modifiant l'arrêté du 9 décembre 1988 relatif aux indemnités susceptibles d'être allouées aux sapeurs-pompiers professionnels participant à la campagne de lutte contre les feux de forêts.

Le taux maximum de la vacation horaire de base est fixé de la manière suivante :

officiers : 10,36€
sous-officiers : 8,34€
caporaux : 7,40€
sapeurs : 6,88 €

Non seulement ce texte existe (n'est ce pas post 5) mais il ne peut être appliquer à la Réunion pour les raisons suivantes et indiquées dans l'article 1 :
- Art. 1er. – Les sapeurs-pompiers professionnels mobilisés préventivement entre le 1er juillet et le 30 septembre pour participer, en dehors de leur temps de service normal, à la protection de la forêt contre l’incendie dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Corse et les départements de la Drôme et de l’Ardèche peuvent percevoir une indemnité forfaitaire dont le montant ne saurait excéder dix vacations par période de vingt-quatre heures de mobilisation effective effectuée.

De plus, pour des vacations, en déduire les charges sociales et les impôts est tout simplement illégal : ces vacations figurent sur chaque fiche de paie !

En ce qui concerne, les taux mentionnés de 12 13€ de l'heure, ce sont des taux horaires basés à partir du texte sur les IHTS, mais comme beaucoup ici, et d'ailleurs comme le directeur de ce SDIS, vous faîtes passer des messages complètement faux, en tout ignares et menteurs que vous êtes !!!


Continuez de croire tout ce qu'on vous dit sans en chercher vous même les explications et faîtes passer des messages qui vous ressemblent, vous faîtes de bien bêtes ânes bâtés bien dociles !!!

10.Posté par @ bas les imposteurs le 09/01/2012 21:58
Gros guignol @ bas les imposteurs.

Donnes moi le taux horaire exact proposé par le SDIS974 !!! 7 euros et combien de centimes, guignol !?

Après, tous le monde verra que vous écrivez des anneries.
Le Colonel ANTENOR a effectivement tenté de rémunérer les pompiers pros Réunionnais sur le taux de 6,88 euros lors des négociations avec les SPP de Saint Pierre. Là, ok, nous étions sur le texte du 18 aout 2006.
Mais depuis, après refus justifié des SPP Réunionnais, nous sommes sur un taux horaire complètement inconnu de tous les textes régissant les rémunérations des SPP.
Dégages avec tes leçons incohérentes, cela fait deux mois que je débats sur zinfos974 concernant les différents textes applicables aux SPP.
Les textes, je les connais par coeur guignol !!!

De plus, quand on ne sait pas calculer les IHTS. On ferme son bec !!!
Les IHTS n'ont jamais eu de taux horaire figé, glandu !!!

Traitement brut annuel + Idemnité de résidence + NBI / 1820
Les 14 premières heures = taux horaire de l'IHTS X 1,25
Les 11 dernières heures = taux horaire de l'IHTS X 1,27

Dégages de là, grosse merde !!!



Chik974

11.Posté par @u guignol du post 10 le 10/01/2012 05:38
Guignol toi même, tu me dis 7 euros et combien de centimes, et juste derrière tu me sors 6.88 € !! ce n'est pas 6.88 mais 6 euros et des centimes aussi bêta !! le texte date de 2006, et depuis cette date, les taux indiqués sont indexés, mais vu que tu lis et tu comprends super bien les textes tu le savais déjà hein guignol ?

Taux horaire injustifié ... ta connerie elle est pas injustifiée des fois ? non mais regardez quand même ce que l'on vous fait croire, et c'est pitoyable que vous croyez toutes ces conneries :

Le Colonel ANTENOR a effectivement tenté de rémunérer les pompiers pros Réunionnais sur le taux de 6,88 euros lors des négociations avec les SPP de Saint Pierre. Là, ok, nous étions sur le texte du 18 aout 2006.
Mais depuis, après refus justifié des SPP Réunionnais, nous sommes sur un taux horaire complètement inconnu de tous les textes régissant les rémunérations des SPP.


Je te signale qu'ils n'ont rien pris en compte du tout pour l'instant et que les prochaines heures supplémentaires restantes à payer cette année sont encore sur le même taux que celui de 2010 et de décembre 2011, c'est à dire basé sur ce texte des vacations feu de forêt région PACA !! attends bien sagement jusqu'à fin janvier pendant que tes petits copains font la grève pour demander une juste application des textes !! vous vous faites entubés et vous le criez haut et fort !! dis toi bien que depuis 2006, les taux horaires sont revalorisés au moyen de l'indexation, d'où les centimes qui ne correspondent pas avec ceux indiqués sur le texte de 2006 !! RELIS CE TEXTE c'est pourtant écrit !!!!

Et ne revenez pas non plus avec ces IHTS, à l'évidence vous n'en avez jamais touché , et vous n'avez jamais cherché plus loin que ce qu'on vous dis : la preuve, la NBI n'est plus appliquée pour les pompiers depuis des années déjà et l'indemnité de résidence est nulle à la réunion, deux valeurs donc qui n'entrent pas dans le calcul d'une IHTS ici.


ON VOUS MENT ET ON VOUS RACONTE DES CONNERIES !!!! MAIS QUAND EST CE QUE VOUS ALLEZ OUVRIR VOS CANETTES A LA FIN ???????


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales