Faits-divers

St-Denis : Les chiffres de la délinquance en baisse de 15%

Ce matin, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a tenu à annoncer lui-même les chiffres de la délinquance à Saint-Denis pour l'année 2012. Des chiffres en baisse puisque le chef-lieu de La Réunion enregistre une chute de 15% du nombre de faits de délinquance, par rapport à 2011, contre 7% sur l'ensemble de La Réunion toujours sur la même période. "Des chiffres excellents qui font de Saint-Denis une capitale régionale paisible", souligne Gilbert Annette.


St-Denis : Les chiffres de la délinquance en baisse de 15%
Au Club animation prévention (CAP) de Saint-Denis, Gilbert Annette a fait le déplacement, en compagnie de son adjointe déléguée à la sécurité, Nalini Vélopoulé-Merlo, pour la présentation des chiffres de la délinquance du chef-lieu pour l'année 2012. "Je veux établir la vérité à travers les chiffres. Des chiffres qui sont excellents", explique en introduction Gilbert Annette. Le maire de Saint-Denis souhaite mettre fin "aux idées reçues" pour ne pas laisser les "citoyens dans l'erreur".

Par rapport à 2011, la délinquance a reculé de 15% dans le chef-lieu en 2012. Une situation qui s'explique par la mise en place par la mairie de "dispositifs de préventions et d'insertions depuis 2009", ajoute Gilbert Annette. En 2012, 6920 faits de délinquance ont été recensés par les services de l'Etat à Saint-Denis, soit 47 faits pour 1000 habitants. Un chiffre que s'empresse de comparer le maire de Saint-Denis par rapport à d'autres villes de métropoles, comme Dijon ou Nîmes, de même taille. "A Nîmes, vous avez 23 000 faits de délinquances pour une population équivalente à Saint-Denis, tout comme à Dijon qui enregistre 15 295 faits de délinquances", précise Gilbert Annette avant d'ajouter "les concitoyens peuvent apprécier et savourer où ils vivent".

La mairie de Saint-Denis a vu certains faits de délinquance baisser, comme les vols de voiture, les cambriolages ou encore les atteintes aux biens. Par contre certains sont en hausse comme les vols avec violence, les incendies volontaires et coups et blessures volontaires. Si les taux d'élucidation ont progressé de 36% entre 2011 et 2012, une ombre au tableau vient ternir ces chiffres. "La part des mineurs mis en cause augmente de 21%", souligne Nalini Vélopoulé-Merlo. Mais la mairie de Saint-Denis n'entend pas s'arrêter là. Outre le côté répression, avec la mise en place de 19 caméras de vidéo-surveillance supplémentaires ou encore une police municipale plus présente, la prévention n'a pas été oubliée.

Parmi les actions mises en place par la mairie dans le cadre de la lutte contre la délinquance, le CAP de Saint-Denis en est un exemple. Association loi 1901, le CAP cible ses actions vers un public âgé entre 10 et 25 ans qui présente des problèmes de comportement ou une situation de marginalisation. "Le CAP fonctionne à travers 3 axes opérationnels, la prévention en milieu scolaire, la prévention jeunesse et la lutte contre la récidive", rappelle Gilbert Annette.

"Si on arrive encore à baisser de 10 à 15% le niveau de la délinquance à Saint-Denis, ce sera un excellent résultat", ajoute le maire de Saint-Denis. Sans parler de "triomphalisme", les chiffres présentés font de Saint-Denis "une capitale régionale paisible" se félicite Gilbert Annette.
Vendredi 29 Mars 2013 - 14:28
Lu 927 fois




1.Posté par Hugues Neau le 29/03/2013 13:57
"Des chiffres excellents qui font de Saint-Denis une capitale régionale paisible", souligne Gilbert Annette


Mieux vaut être sourd qu'entendre ça!!!

2.Posté par falcucci pascal le 29/03/2013 15:20
BRAVO MR LA MAIRE FÉLICITATION

PASCAL FALCUCCI

3.Posté par Anonyme974 le 29/03/2013 15:46

Si vous le dites monsieur Annette mais vous oublié le Chaudron, la délinquance est en hausse la bas !Faite en un tour vous allez voir, plus exactement au Mail du Chaudron, au niveau de la gare routière, vous allez comprendre...


4.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 29/03/2013 17:13
Peut être, mais ce sentiment d'insécurité dans la rue où on se sent agressé verbalement, par des coups de coude, visuellement à tout moment ça on ne parle pas.

5.Posté par Et oui !! le 29/03/2013 18:24
Les leaders de la voyoucratie ont été embauchés a la mairie;
, et en attente de titularisation, ils se tiennent tranquille , c'est tout !!

6.Posté par ASSOC STOP INJUSTICE le 29/03/2013 21:35
on vous annonce des chiffres mais tout est bidon, ne tombez pas dans le piége, et faites nous plaisir

ne revotez pas pour des gens qui n'ont aucun scrupule, et qui préfére donner le pognon sur l'ile soeur

plutôt qu'a ST DENIS, pour des gens qui en ont besoin...............à méditer...............

7.Posté par Run Dev le 29/03/2013 23:16
MDR
c'est un sondage co-édité par Zinfos974 (fiston Dupuy assistant de fifille Bareigts) et Agence de presse de Pyongyang, non ?

8.Posté par Ricos le 30/03/2013 07:37
Le maire de Saint-Denis souhaite mettre fin "aux idées reçues" pour ne pas laisser les "citoyens dans l'erreur"... Donc si jamais nous pouvions penser qu'à Saint Denis la délinquance progresse arrêtons de nous inquiéter tout va bien. Sauf que les mineurs sont de plus en plus nombreux à dériver et l'on sait que par la suite quelques uns ne s'en sortiront pas, ça promet pour la suite. Au fait dans les chiffres de la délinquance tient on compte des émeutes récurrentes où beaucoup profitent pour venir se défouler et casser tout ce qui est sur leur passage, est ce considéré comme de la délinquance, est ce quantifiable, est ce quantifié et de quelle manière?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales