Economie

St-Denis: Le Conseil Général et la Fehap signent pour 119 nouveaux emplois d'avenir


Une convention pour 119 emplois d’avenir a été signée hier après-midi entre le Département et la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne) au siège de l’ASFA (Assiociation Saint-François d’Assises) à Saint-Denis.

119 étudiants diplômés d’un bac +2 ou d’un bac +3 ont été retenus pour se former sur 3 ans aux métiers médico-sociaux, notamment dans l’accompagnement du vieillissement de la population, l’animation et la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

"Les jeunes ne sont pas assez au courant des débouchés qu’il existe dans ce domaine, a déclaré Nassimah Dindar, ils se tournent vers des filières classiques souvent saturées. Les établissements médico-sociaux sont pourvoyeurs d’emplois". La présidente du Conseil Général estime que cette convention est "à double détente, permettant à la fois aux diplômés de se professionnaliser et de faire œuvre utile à la société".

Christian Bonneau, délégué régional de la FEHAP OI a tenu à remercier le Conseil Général pour son "implication constante et son financement résiduel des soins". Il rappelle que 250 à 300 emplois sont déjà créés tous les ans. Parmi ces 119 emplois d'avenir supplémentaires, "au moins 60% d’entre eux intégreront le personnel permanent à l’issue de leur formation".
Mardi 16 Décembre 2014 - 07:31
Lu 1750 fois




1.Posté par EXCLAVE le 16/12/2014 10:21
APRÈS LO MAIRE ST PAUL , MAINTENANT C' LA RESPONSAB DU CGÉNÈRAL , QUEL KOINCIDENCE , 10 ANS LA MALADIE AU LIEU DE LA GUÉRRISON DE LA PART DU CGÉNÈRAL , NOU NA MARE D' ENTENDRE LES PROJETS DE SERINGUE , ET OUBLIE PAS KRILLIN , SIGNÉ ,

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

2.Posté par Gromale le 16/12/2014 14:41
Merci François Hollande, merci les socialistes d'avoir mis en place les emplois d'avenir qui permettent aux jeunes de s'insérer par la suite !

3.Posté par Jean-Bernard CHERIMONT le 16/12/2014 16:56
Madame Nassimah DINDAR et M. BONNEAU.
Arrêtez de prendre des réunionnais pour des cons. 119 étudiants Bac +2 à Bac +3 retenus pour se former. Théoriquement ils peuvent travailler en intégrant une équipe avec un tuteur ou autre dispositif.
Vous voulez les former 3 ans de plus, pour quel titre et quel niveau en fin parcours. La plupart des professions médico-sociales sont réglementées, concours et accès particuliers débouchant majoritairement sur des diplômes d'état.
A Bac+2, bac +3, ils ont déjà un niveau de formation équivalent à la majorité des professions médico-sociales existantes, les former 3 ans de plus, c'est ridicule.
Le terrain et la confrontation au monde professionnel sont plus formateurs.
A bac +5 et bac +6 vos formations s'adressent à des futures cadres ou directeur établissement;
Si on prend pour référence le BMO, vous répondez nullement au besoin du secteur.
Toutefois M. BONNEAU fait allusion que 250 à 300 emplois sont créés chaque année, il est pour rien car c'est la demande du secteur qui veut ça.
119 emplois d'avenir pour des jeunes déjà diplômer et à quand de vrais emplois.
Les vrais question sont les suivantes :
Qui seront les professionnels formés ?
A qui profite l'argent de cette formation?
Enfin j'espère que la convention collective de la FEHAP rémunère correctement les salariés à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales