Faits-divers

St-Denis : La directrice de l'école de Champ-Fleuri agressée par un parent d'élève

Hier matin, la directrice de l'école primaire de Champ-Fleuri à Saint-Denis a été agressée par un parent d'élève. Un acte dénoncé immédiatement par les syndicats, par la fédération de parents d'élève ainsi que par le recteur.


St-Denis : La directrice de l'école de Champ-Fleuri agressée par un parent d'élève
Une violente agression s'est déroulée devant les grilles de l'école primaire de Champ-Fleuri lundi matin. La directrice de l'établissement a été frappée à plusieurs reprises par la mère d'un enfant. Selon les premiers éléments, la mère de famille n'aurait pas écouté la directrice de l'école qui demandait de laisser son enfant au portail.

Les syndicats, par le biais de communiqués de presse, font part de leur indignation: "sauvagement agressée" dans l'exercice de ses fonctions, expose le SNUDI, "inqualifiable agression" évoque la CGTR Educ'Action. Selon l'un des syndicats, l'acte aurait été "prémédité". "La mère de l'enfant avait déjà menacé la directrice samedis dernier", peut-on lire.

Il est d'une part demandé à la mairie de Saint-Denis de prendre les mesures nécessaires d'interdiction des salles de classes aux parents "pendant et après les cours" pour permettre aux personnels de travailler dans la "sérénité et en toute sécurité".

Il est aussi demandé au recteur "d'actionner la procédure de protection fonctionnelle". Recteur qui a également rapidement réagi suite à ces faits. Thierry Terret condamne avec "la plus grande fermeté le comportement de ce parent d’élève et exprime sa solidarité avec la directrice et toute l’équipe pédagogique". Dans un communiqué, le rectorat rappelle "sa détermination à lutter contre toutes les formes de violence perpétrées contre les membres de la communauté éducative".

Thierry Terret informe que l'inspection académique sera présente ce matin à Champ-Fleuri pour rencontrer les personnels de l’école et leur apporter le soutien des services académiques.
Mardi 30 Septembre 2014 - 07:36
Lu 3226 fois




1.Posté par idée le 30/09/2014 10:12
Quel modèle pour l'enfant ?
J'imagine qu'au sein même de cette famille la violence doit-être fortement présente .Trop souvent ce genre d'acte de violence envers le personnel enseignants passe sous silence ,il faut prendre des sanctions pour ces parents afin qu'ils comprennent que l'école doit être respecté ,et qu"il y a un règlement à respecter point barre.
J'apporte mon soutien total aux enseignants qui n'ont pas la tâche facile avec certains parents d'élèves..
Il faut que le recteur prenne des mesures urgentes pour protéger son personnel.

2.Posté par noe le 30/09/2014 10:40
On ne saurait considérer que la réussite d’enfants, parfois très jeunes, ne dépend que d’eux. L’investissement des adultes qui les entourent, personnel éducatif d’une part mais aussi parents, est déterminant.
Pour donner toutes les chances de réussite aux enfants, le rôle de chacun des acteurs doit cependant être précisément défini et respecté afin que les efforts s’additionnent et ne se neutralisent pas.
Les enseignants ne peuvent assurer et l’instruction et l’éducation des enfants, au risque d’instruire moins efficacement. Il est de la responsabilité des parents de poser les conditions d’une instruction réussie en éduquant leurs enfants au respect de l’autorité, notamment celle de l’enseignant, au respect des règles de vie commune etc.
Les Parents doivent s’investir sans interférer dans le suivi scolaire...
Si l’implication des parents est absolument nécessaire, il arrive qu’elle prenne des formes néfastes. L’intervention des parents se fait en effet de plus en plus au profit, non pas d’un soutien au personnel éducatif, mais d’une opposition à celui-ci. Ils contestent la notation ou les sanctions du maître, remettent en question ses connaissances ou son approche pédagogique, vont contre son autorité devant l’enfant. Comment, dans ces conditions, les enfants seraient-ils encouragés à respecter leur enseignant ?
Il faut que les Parents aient une plus grande confiance dans le corps enseignant (directeurs , professeurs, personnel de service ...). L’équilibre est délicat entre une implication des parents, nécessaire et bénéfique pour l’enfant, et une immixtion néfaste. Il faut définir clairement ce que l’école attend du parent.

3.Posté par binoune le 30/09/2014 15:44 (depuis mobile)
Sanction financière.
Qu''''on lui coupe la caf
Et un petit séjour en prison pour se calmer.
La prévention ça suffit

4.Posté par Why not? le 30/09/2014 20:22
Faut l'interner durant 6 mois, qu'elle réfléchisse à ses actes !!

5.Posté par tasoeur le 30/09/2014 21:09
ben y serait bon de renvoyer certain parent à l'ecole,l'education faisant cruellement défaut sur noute l'ile

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales