Culture

St-Denis: La Fête de la musique "pour tous" s'annonce riche et diversifiée


St-Denis: La Fête de la musique "pour tous" s'annonce riche et diversifiée
Samedi 21 juin, la ville de Saint-Denis célèbre la Fête de la musique dans son centre-ville. Un accès piéton sera mis en place pour l'occasion et comprendra plusieurs tronçons de rues telles que la rue de Paris, rue Pasteur ou encore la rue de La Compagnie. De 18h00 à 1h00 du matin, plus de 1.000 artistes accompagneront les spectateurs durant un parcours musical réparti entre une vingtaine de groupes par scène, sur plus de 17 spots et au départ de la Villa Carrère.

Comme l'année dernière, environ "25 à 30.000 personnes" sont attendues par les organisateurs. Un évènement qui toucherait donc toute l'île, "au delà des Dionysiens" selon eux.

La musique pour tous

René Louis Pestel, l'adjoint à la culture, annonce que l'évènement cette année aura pour thème "La Musique Pour Tous". Car, pour "faire plaisir aux artistes mais aussi aux Dionysiens", la soirée est "ouverte à tous". Il encourage les amateurs à se présenter avec leurs instruments pour une "participation spontanée" aux concerts. Il assure que de plus en plus de Réunionnais sautent le pas pour "partager ensemble la musique".

"Tout le monde peut venir, se poser et jouer librement, il y a de place pour tous", affirme Stéphane Hoarau, directeur du développement culturel à la mairie de Saint-Denis.

Dans le thème "pour tous", Stéphane Hoarau entend aussi "la musique de rue, la musique dans la rue". Un lieu qui peut être "un gage de qualité" selon lui, pour "les choses qui s'y passent".

D'après lui, cette nouvelle édition de la Fête de la musique promet "une programmation très riche" avec des musiques urbaines, du monde, plus traditionnelles ou encore du rock, du jazz, de la soul etc… Soit, "à peu près toutes les musiques jouées à la Réunion, et donc dans la plupart des endroits du monde", explique-t-il.

Une atmosphère de "feria"

Pour la municipalité, le pari de "proposer un décor pour jouer et faire vibrer la ville gratuitement", devrait être gagné. Elle espère que ce partage prendra avec les années "un rayonnement un peu plus important" au niveau national et donnera "un goût festivalier" aux habitants. Comme tous les ans, et au vu de son succès, un karaoké sera aussi de la partie.

En plus des concerts, les bars à bières et autres restaurants dresseront des tables en extérieur pour rajouter "un aspect ludique et feria" selon la Mairie.

Des artistes locaux

Parmi les collaborateurs et participants artistiques, le parcours comptera trois spots musicaux du Palaxa, où seront représentés différents groupes comme Ti babine, Sayaman, Kréol Groove Machine, Kolektif Sud et encore bien d'autres…

Différents artistes réunionnais et dionysiens seront aussi à l'honneur comme Sayaman, qui explique que la Réunion est "riche de son mélange culturel" dont découle un "mélange musical" avec des artistes ayant "un potentiel". "Le grain lé la, i fo fé germé", estime-t-il.

De son côté, l'école de musique Loulou Pitou met en place une scène un peu spéciale, puisqu'elle est "clé en main"… Le groupe proposera au public de se porter volontaire pour diriger un orchestre "tout prêt", parce que "tout le monde ne joue pas d'un instrument mais peut aimer la musique pour autant".

Pour la première fois, un orchestre composé d'une trentaine d'élèves musiciens se laissera guider par un inconnu. Un "challenge" pour ces élèves mais aussi une occasion pour les personnes qui se jettent à l'eau, de découvrir les ficelles d'un groupe de musique.

Une ouverture sur la métropole

La présence de Trace Urban, la chaîne de télévision musicale, sur deux scènes de concerts, permettra à des jeunes artistes urbains réunionnais comme New Generation, Skyrun ou encore Mickaël Pouvin de promouvoir leur style. À l'occasion, deux programmateurs venus de métropole assisteront aux spectacles de ces chanteurs et danseurs, afin "d'écouter" et de faire "du repérage". Selon la représentante du groupe télévisuel à la Réunion, ce sera une opportunité de "tisser plus de liens" avec la musique locale.

L'un deux, Mickaël Pouvin, est "très heureux" de participer, "grâce à TraceTV", à cette fête, et ce pour la première fois. À 23 ans, il a déjà été finaliste de Runstar et participé aux "lives" de The Voice. Malgré un temps de passage plutôt restreint, environ une demi-heure de show, il compte présenter son album actuellement en préparation et certains titres qui ont été diffusés sur la chaîne de télévision urbaine partenaire.


L'ensemble des collaborateurs et quelques artistes de la programmation
L'ensemble des collaborateurs et quelques artistes de la programmation

Un "risofé" à l'hôtel de ville avec des artistes attendus ce samedi
Un "risofé" à l'hôtel de ville avec des artistes attendus ce samedi

Ça s'ambiance à l'hôtel de ville
Ça s'ambiance à l'hôtel de ville
Mardi 17 Juin 2014 - 17:20
Lu 1488 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales