Société

St-Denis: L'école des Badamiers perd une classe, les parents inquiets


L’école maternelle des Badamiers verra une de ses classes supprimée pour la rentrée prochaine, selon un groupe de parents d’élèves inquiets.

Ils accusent la mairie de Saint-Denis de réduire le nombre de classes de neuf à huit. Avec 216 élèves inscrits pour la rentrée de 2016, ils seraient 27 par classe, selon eux.  "Cette école étant en zone REP, le recteur avait fixé à 26 le nombre maximum d'élèves par classe, ce qui ne sera pas respecté; en gardant cette 9e classe ouverte cela ferait 24 élèves", expliquent-ils.
 
Ils ajoutent que la mairie refuserait des inscriptions et des rapprochements de fratries, ce qui diminue le nombre d’élèves et justifie le retrait d’une classe. "24 élèves par classe me paraît tout à fait correcte, mais admettons qu’ils auraient accepté les rapprochements de fratries qui représentent neuf élèves, cela ramenait le nombre à 225, soit 25 par classe".

La mairie, de son côté, explique que les fermetures de classes ne sont pas de son ressort : C'est le rectorat qui redessine la "carte scolaire" de l'île. "L'école des Badamiers est classée en REP ce qui lui autorise un seuil d'accueil à 26 élèves par classe. A l'heure actuelle, il y a donc 208 places disponibles. Malgré la fermeture d'une classe, la Ville a pu inscrire tous les enfants du secteur d'habitation et elle a accepté 31 dérogations (majoritairement dans les cas de rapprochement de fratrie). Mais l'école a atteint sa capacité maximale. Aucune autre dérogation n'est donc possible", explique la ville de Saint-Denis.

La crainte de certains parents proviendrait, selon la commune, de la mise en place de deux classes "montessori" expérimentales. Pour rappel, la méthode Montessori est différente de l'enseignement plus traditionnel et cherche à prendre en compte l'individualité de chaque enfant. Les places sont habituellement réservées à des enfants nécessitant ce genre d'enseignement spécialisé mais les classes étant pour l'instant expérimentales, elle sont ouvertes à tous, explique la mairie de Saint-Denis. Certains parents n'auraient pas obtenu de place pour leur enfant, d'où leur colère.

Le maire rencontrera prochainement le recteur pour tenter de rééquilibrer la carte scolaire de la commune avec, notamment, l'ouverture d'une classe pour la rentrée d'août 2016 à l'école primaire Maxime Laope.
Mardi 24 Mai 2016 - 16:23
Lu 971 fois




1.Posté par Candide le 24/05/2016 16:49
Arrêtons un peu d'adapter l'école à l'élève. Est ce qu'on demande à l'entreprise de s'adapter au salarié ? C'est tout le contraire. Quelle éducation donnée à des enfants que de leur faire croire que le monde s'adapte à eux ? De plus, cela les conforte dans l'idée de ne faire aucun effort, puisque c'est l'entourage qui va s'adapter. Quand est ce que les têtes pensantes dans les ministères vont enfin comprendre cela ?

2.Posté par eno le 24/05/2016 16:57
Question de la moyenne de l'effectif tout simplement !

3.Posté par moicha le 25/05/2016 05:49
Bien dit Candice.

4.Posté par Le prof le 25/05/2016 13:10 (depuis mobile)
Mon cher candide, apporter ce que l enfant a besoin n est pas de le rendre plus fainéant mais plus de partir de ce qu il sait pour qu il avance mieux et prenne plus d assurance. Il développera ainsi plus de compétence et ne décrochera pas .

5.Posté par alternative974 le 25/05/2016 15:19
"Est ce qu'on demande à l'entreprise de s'adapter au salarié ? C'est tout le contraire." et vous en êtes satisfait? L'organisation française du travail vous satisfait? Moi non, j'aspire à autre chose pour mes enfants. D'autres pays font mieux alors pourquoi pas nous. Je pense qu'il ne faut pas accepter un système sans essayer de le changer si ce dernier ne convient pas. Pour moi, la meilleur façon de changer un système c'est d'agir sur l'éducation. Les enfants sont l'espoir de demain. En les rendant démocratiques, ils vivront la démocratie; en les rendant autonomes, ils sauront prendre les décisions qu'il faut; en leur apprenant à choisir, ils seront demain responsables. La mission de l'école? faire de ses élèves des adultes citoyens, autonomes et responsables. L'école doit être en adéquation avec son temps, si la société change, elle doit l'accompagner.
En ce qui concerne la pédagogie de Maria Montessori, elle permet de faire vivre les valeurs républicaines aux élèves - des valeurs qui nous manquent cruellement en ce moment - des valeurs au centre des nouveaux programmes 2016:
- La liberté: car c'est ce à quoi tous nous aspirons. pas une liberté inconsciente et bête. Une liberté respectueuse de l'autre, des bien communs, respectueuse de soi-même. La pédagogie montessorienne apporte cela, car les élèves choisissent librement ce dans quoi ils veulent s'investir (elle prépare les futurs investisseurs de demain, ceux qui s'impliquent dans leur destin, ceux qui choisissent par eux-même et pour eux-même). Les pays anglo-saxons connaissent cette liberté d'entreprendre, une liberté que l'on apprend dés le plus jeune âge.
- L'égalité : les enfants ont la chance d'évoluer dans un environnement beau, préparé. Ils manipulent des objets qu'ils n'ont pas chez eux. Ces objets sont en bois, respectueux de l'environnement et éduquent par ce biais à l'éco-citoyenneté. Qu'ils soient issus de milieu favorisé ou pas, ils apprennent dans un cadre favorable. La progression de chaque enfant est respectée et tous peuvent apprendre, progresser et évoluer à leur rythme. Quelque soit leur niveau au départ, ils progressent tous. C'est l'égalité devant l'apprentissage: l'une des priorité de l'école publique. Qui pour une fois se veut ambitieuse en REP.
- La fraternité: la transmission du savoir ne se fait plus uniquement de l'enseignant vers l'enfant mais elle se fait d'enfant à enfant. L'apprentissage est plus riche. "L'union fait la force" les élèves le comprennent vite et se servent de cet outil qu'on leur donne. Ils œuvrent dans ce sens pour eux-même, entre eux. Là encore quelque soit l'origine raciale, l'origine sociale, ils œuvrent ensemble pour apprendre. La base de la pédagogie montessorienne est là: le partage des connaissances.

Cette initiative ne vient pas d'un ministère, elle vient de parents, d'enseignants qui en ont marre de vivre avec 30% d’illettrisme à la sortie du collège. L'école traditionnelle ne marche plus, elle n'offre pas la chance aux enfants de devenir ce qu'ils veulent être. L’ascenseur social est en panne depuis un bout de temps. Les états-Unis, la Finlande, la Norvège, le Canada, la Suède et bien d'autres ont compris que cette pédagogie représentait un moyen de gérer l'hétérogénéité des publics d'enfants. Alors, merci aux maîtresses des Badamiers qui osent (contre vents et marées) introduire cette pédagogie si fructueuse dans l'école publique en REP. Et merci à elles d'apporter des résultats concluants pour une fois: tous les élèves qui sortent de ces classes sont lecteurs et maîtrisent les nombres jusqu'à 9000 (et oui c'est au programme des classes montessori en maternelle)!
Soyons ambitieux pour nos enfants, ils nous le rendront bien!!

6.Posté par Calmax le 26/05/2016 12:38
Super commentaire alternative974 !!!
Certes nous ne pouvons pas toujours aller dans le sens de l'enfant mais nous parlons là d'une école maternelle ou des petits bouts de 3/4ans ont besoin de repères et de stabilité pour apprendre et grandir.
Je pense que d'avoir des classes en sureffectif n'est pas adapté au bon développement de l'enfant.
De plus, les classes permettent elles d'avoir 27 élèves par classe ? Lits pour la sieste, meubles, matériels, ... ?
Ce qu'il faut juste voir, c'est que cette école est limité à 26 élèves par classe et qu'à la rentrée ils seront 27. Des inscriptions et des dérogations ont été refusés alors qu'elles rempliraient largement cette 9e classe. Trouvez-vous normal qu'on refuse des rapprochements de fratries ?
Mise en place de classes Maria Montessori ? il y a déjà des classes Montessori dans cette école, ce n'est pas une nouveauté !
En effet, cette fermeture n'est pas justifiée si en acceptant seulement 9 enfant, les 9 classes passaient à 25 élèves.
Ils seraient souhaitable que M. Le Maire et le Rectorat prennent la bonne décision, celle d'accepter une dizaine d'enfants supplémentaires puisqu'il y a des demandes et de maintenir cette 9e classe ouverte.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales