Municipales 2014

St-Denis : J-J Morel pas candidat, l'union de la droite toujours espérée


St-Denis : J-J Morel pas candidat, l'union de la droite toujours espérée
Si Objectif Réunion a installé sa section à Saint-Denis avec Jean-Jacques Morel comme coordinateur, il a bien sur été aussi question des municipales.

Didier Robert a confirmé sa volonté de vouloir élaborer "une union de la droite et du centre-droit" pour les échéances de 2014, à Saint-Denis comme ailleurs. "Nous sommes dans une logique de partenariat avec l'UMP et l'UDI", a poursuivi Didier Robert.

Avant de nuancer toutefois à propos de l'UDI, qui traverse actuellement la première crise de son existence. "Il faudra que l'UDI finisse par trouver sa voie. La présidente de l'UDI doit mettre de l'ordre dans son mouvement. Il y a parmi ses points d'appui des personnes ne partageant pas les mêmes valeurs, qui ont appelé à voter François Hollande et qui continuent de soutenir la politique du gouvernement", assure Didier Robert, citant André Thien Ah Koon et Thierry Robert.

"Il ne s'agit pas d'ajouter du désordre au désordre"

A Saint-Denis, Jean-Jacques Morel, lui, a confirmé qu'il ne sera pas candidat à la succession de Gilbert Annette. "Il ne s'agit pas d'ajouter du désordre au désordre, souligne le porte-parole d'Objectif Réunion. Je ne serai à priori pas candidat aux municipales. En revanche nous allons tout faire pour que l'union soit possible entre l'UMP, l'UDI et Objectif Réunion".

Cependant, et Jean-Jacques Morel le concède bien, l'union de la droite semble plus facile à dire qu'à réaliser dans le chef lieu. "Nous avons eu une réunion au mois de mai, mais depuis les choses n'ont pas beaucoup avancé car tout le monde veut être tête de liste ! Ce n'est pas comme ça qu'on va avancer. Il faut arriver à une réconciliation !", lance Jean-Jacques Morel.

Ce dernier promet qu'Objectif Réunion "suivra loyalement celui ou celle qui sera le mieux placé. Cependant, l'union doit se faire dans le respect de l'autre. Ce n'est pas une seule personne qui décide de tout, c'est une équipe".

Pour rappel, un sondage, qui doit être réalisé ce mois-ci, a été la formule choisie pour départager René-Paul Victoria, Michel Lagourgue et peut-être aussi Nassimah Dindar, qui maintient toujours le suspense sur une éventuelle candidature.
Vendredi 13 Septembre 2013 - 15:12
Lu 654 fois




1.Posté par kafir le 13/09/2013 18:54
Avec Didier robert" la réunion d'abord "

Didier robert et j j Morel la donne a totalement changé. Nous vivons une période politique particulièrement instable, ou la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain. Cette situation démontre s'il en était besoin, à quel point il est important de savoir se démarquer politiquement et d'afficher son Independence. Je ne veux pas dire pour autant que l'élu ne doit pas avoir une appartenance politique, avec un tel ou un tel parti, bien au contraire. Il s'agit en réalité pour le patron de mettre en avant son action politique locale.
Quelle belle indépendance d'esprit ?

kafir

2.Posté par dyonisien le 21/09/2013 15:52
Je partage l'avis de Kafir ! dans le contexte actuel où le monde va très vite, à cause de la mondialisation notamment, il ne faut plus résonner en matière partisane, droite contre gauche, bien entendu on peut avoir des convictions marquées à droite (ou à gauche), et tendre la main, comme l'a fait Nassimah Dindar, certes pour sauver son siège à l'époque (pour une mauvaise raison), mais qui a permis avec le temps (depuis 2008) de montrer que lorsque la majorité est plurielle, les choses peuvent mieux avancer... Je ne la défends pas, bien au contraire, car elle a commis récemment quelques erreurs, à savoir celle d'avoir parader aux côtés de Victoria contre le mariage gay, alors qu'on attendait d'une femme moderne, musulmane, comme elle, d'ouvrir les yeux de ceux qui vivent dans le fénoir afin qu'ils comprennent que le mariage gay n'est pas un drame, et que même si elle n'est pas de gauche, elle est capable de soutenir un projet de société défendu par les socialistes. C'était pour elle le seul moyen d'avoir le soutien de ceux qui ne voteront pas Annette en 2014, car niveau politique sociale, ceux là soutiendront encore les socialistes, quoi que... avec l'influence de la commission européenne, entre Sarkozy et Hollande, il n'y a pas de différence !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales