Faits-divers

St-Denis: Il abat son frère d'un coup de fusil

Le drame s'est déroulé dans le quartier du Bas de la Rivière à Saint-Denis. Hier soir aux alentours de 18 heures, un homme a abattu d'un coup de fusil son frère ainé. Il a été placé en garde à vue.


St-Denis: Il abat son frère d'un coup de fusil
Que s'est-il passé dans le quartier du Bas de la Rivière à Saint-Denis ? C'est la question à laquelle les enquêteurs de la brigade criminelle de Saint-Denis vont devoir répondre.

Hier soir, Patrick Fannio a été abattu par son frère d'un coup de fusil dans le dos. L'auteur du coup de feu mortel, âgé d'une trentaine d'années, a été interpellé et placé en garde à vue sans résistance, immédiatement après les faits.

Selon les premiers éléments avancés, cette dispute qui a viré au drame viendrait d'un contentieux financier. Les deux frères possédaient de nombreux animaux et s'occupaient du rond de batay coq du quartier.

L'autopsie de Patrick Fannio doit avoir lieu ce matin. Son frère est toujours en garde à vue dans les locaux de Malartic.
Mardi 1 Juillet 2014 - 07:34
Lu 2524 fois




1.Posté par posez-vous la question le 01/07/2014 10:43
là au moins ça reste en famille

2.Posté par babs le 01/07/2014 10:45
sommes nous revenue quelque million d'année en arriere.........cain et abel....paix a son ame

3.Posté par laraison le 01/07/2014 11:09
Il faudrait supprimer ces ronds de coqs inutile pour la Réunion......................

4.Posté par titi974 le 01/07/2014 11:30
au tarif ou cela va en ce moment il serait temps d' agrandir ou de construire de nouvelles prisons car l’île intense au niveau crimes et délinquances devient de plus en plus l’île OK CORRAL.

5.Posté par almuba le 01/07/2014 11:49
La "Batay Coqs" des gallinacés se retrouve chez les humains, avec la même barbarie.

6.Posté par Môvélang le 01/07/2014 13:06
des paris qui se montent à plusieurs dizaines de milliers d'euros, les zimpots devraient y jeter un coup d’œil sur ces trafics!

7.Posté par iliade974 le 01/07/2014 13:45
Quand on connait les enjeux financiers de ces traditions typiquement locales.... il serait bon que les services fiscaux, de la dsv et autres organismes mettent un peu le nez dans ces ronds...
Quelques inspecteurs en civil, quelques filatures discrétes....
Sur qu'il y aurait de quoi "ramasser'' et tout en espéces sonnantes et trébuchantes....

A l'heure ou tant d'associations se battent pour la protection animale il est honteux de laisser perdurer de tels combats...

8.Posté par NITA le 01/07/2014 14:01
La problématique ne vient pas du " rond de batay coq' " @3, mais bien d'un problème social, économique et humain. La Réunion perd ses valeurs humaines, l'identité réunionnaise est mise à mal par un profond bouleversement et nous n'en sommes qu'au début. La violence se développe ces dernières années dans la société réunionnaise, mais elle existait déjà par le passé et était ( sans nul doute ) liée aux conditions de vie au sein de la société coloniale où l’humiliation était monnaie courante. Aujourd’hui, la violence s’exprime au sein de la société (vols, agressions. . . ), mais elle s’exprime aussi au sein de la famille.Les rapports sociaux qui reposaient par le passé sur la notion de charité - respect se sont transformés en une relation de " délinquance - crainte ". Il est aussi vrai qu'actuellement, la société de consommation génère beaucoup d'illusion, la jalousie est évoquée à maintes reprises et la solidarité traditionnelle, base du système social est fortement ébranlée par ce phénomène. Cependant, la Réunion se trouvant encore apparemment ( je le pense) dans une phase transitoire, rien n’est joué, la responsabilité incombe aujourd’hui aux Réunionnais pour ce qui est de la détermination de la forme que prendra leur avenir. Retrouvons nos valeurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales