Faits-divers

St-Denis : Christian Haemers aurait pu "mourir en tombant par terre"


St-Denis : Christian Haemers aurait pu "mourir en tombant par terre"
L'affaire Christian Haemers, ce quinquagénaire retrouvé mort le 23 janvier 2011, gisant dans son sang dans une rue du Chaudron va-t-elle prendre un nouveau tournant ? Hier, deux des trois personnes mises en examen ont demandé leur remise en liberté tandis que le rapport du médecin légiste sème le doute chez les enquêteurs. 

Le légiste soutient en effet dans son rapport que Christian Haemers "a très bien pu mourir en tombant par terre. Quand ces deux là sont arrivés sur les lieux, Christian Haemers avait déjà le visage dans le sang", rapporte le Quotidien. 

Ces deux là sont deux Chaudronnais, Dimitri Boudia et Guillaume Bedami, au casier judiciaire vide. Mis en examen pour "extorsion avec violences ayant entraîné la mort", le juge n'a pas accordé leur remise en liberté partielle que demandaient leurs avocats. 

Un troisième homme a été mis en examen dans cetta affaire pour coup mortel. Il s'agit de Thierry Randriamialy, laissé libre. Alors qu'aucune arme ou objet n'a jamais été retrouvé sur les lieux du crime. "On sait par ailleurs que la victime a reçu un coup ou a chuté de sorte qu'une fracture du crâne avait été décelée", écrit le journal. 

Lors de la précédente reconstitution, les deux susects avaient refusé de coopérer, leurs avocats conseillant à leurs clients de ne rien déclarer tant que le dossier d'instruction n'était pas entre leurs mains. 

L'affaire Haemers n'a pas encore levé tous ses doutes. 
Mercredi 11 Juillet 2012 - 06:53
Lu 1138 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales