Société

St-Benoît a inauguré les contrôles éclairs et ciblés de la gendarmerie

Automobilistes, le temps de la médiatisation des week-end "routes bleues" est bel et bien révolu. L'autorité préfectorale responsable de la sécurité routière passe au mode de la répression en douceur, c'est-à-dire sans grand déploiement de personnels de gendarmerie et de police et surtout sans tintamarre annonciateur. La première opération du genre se tenait cet après-midi du côté de la quatre voies de Saint-Benoît.


Serge Bideau inaugure une nouvelle méthode plus discrète que les "routes bleues"
Serge Bideau inaugure une nouvelle méthode plus discrète que les "routes bleues"
 
Le déploiement en force des gendarmes et policiers pour des opérations d'envergure a peut-être vécu. C'est en tout cas le sentiment que laisse deviner Serge Bideau, sous-préfet de Saint-Benoît.

Présent en cette fin d'après-midi aux côté des gendarmes et policiers de l'Est, le représentant de l'Etat a posé aujourd'hui les prémisses d'une nouvelle approche des automobilistes contrevenants.

De l'alcoolémie déjà à 16h

"Les forces de l'ordre ont pour mission aujourd'hui de ne cibler que les excès de vitesse et l'alcoolémie", prévient Serge Bideau. Déjà en moins d'une heure, deux cas d'alcoolémie, l'un à 0,66 gr l'autre à 1,33 gr, ont été constatés. Dans les deux cas, le conducteur sera prié d'abandonner son véhicule en attendant qu'un proche puisse venir le reprendre. C'est le cas de cette mère de famille qui a vu son mari pris en flagrant délit. Un mari qui conduisait, pour l'anecdote, avec leur fille en passagère. Après avoir échangée quelques mots avec le sous-préfet, la mine de l'épouse reste déconfite.

Pas d'alcool dans le sang pour cet automobiliste mais une abscence de permis sur lui
Pas d'alcool dans le sang pour cet automobiliste mais une abscence de permis sur lui
Un peu plus tôt, c'est un excès de vitesse à 130 km/h qui sera constaté. Juste après 17h, c'est au tour d'une automobiliste, seule à bord cette fois, de se faire détecter par les jumelles des gendarmes planqués en amont de l'échangeur de la Rivière des roches. Elle roulait à 135 km/h. La tolérance reste celle du +5% par rapport à la vitesse limite.

"Le fait de cibler l'alcoolémie et la vitesse n'exclut cependant pas de relever d'autres infractions", concède pourtant Serge Bideau. "Evidemment que les gendarmes ne laisseront pas repartir un automobiliste qui conduit un véhicule avec un quelconque défaut ou une absence de permis". Le but étant, malgré tout, de privilégier des opérations éclairs, pas plus d'une heure et demie. Le sous-préfet change ainsi d'angle d'attaque. "L'objectif est de cibler les 5% des automobilistes en infraction" ajoute-t-il.

Avec le même personnel

L'autre grande différence par rapport aux opérations routes bleues réside dans le fait de "ne pas mobiliser de personnel supplémentaire", d'où le côté très rapide et mobile de l'opération. En clair, la coordination des gendarmes et policiers se fait dans les conditions de leurs emplois du temps respectifs.

Et à Serge Bideau de prévenir : "ce genre d'opération peut tout aussi bien se passer dans l'Ouest, le Sud, n'importe où". Saint-Benoît n'était donc qu'un baptême du feu. Le bilan de cette sortie policière de veille de week-end sera communiqué lundi prochain.

Déjà quatre infractions en moins d'une heure (ici sur la quatre voies de la rivière des roches)
Déjà quatre infractions en moins d'une heure (ici sur la quatre voies de la rivière des roches)
Vendredi 15 Juillet 2011 - 17:44
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2852 fois




1.Posté par noe le 15/07/2011 17:56
C'est du bonheur pour les honnêtes conducteurs ...
Quand on touche à la poche , c'est mieux , ça fera lever le pied et lever le gosier ...
Les amendes doivent être plus lourdes avec prise du véhicule pour la revente aux malheureux ...pour 1 € symbolique ...
Mais on doit laisser passer ceux qui ne consomment que du champagne (ça fait fonctionner l'économie)

L'alcool des riches est mieux pour la consommation que l'alcool des pauvres (rhum ...)

2.Posté par Al Kolik le 15/07/2011 18:16
C'est pas sympa de montrer ma plaque d'immatriculation, non seulement la planète va savoir que je bois et que je roule en foufou, mais en plus ma femme va savoir que je suis parti voir ma maîtresse à St Benoit !

3.Posté par Montfort le 15/07/2011 18:51
Pour gagner du temps, pourquoi ne pas mettre un "bleu" dans chaque bistrot dés qu'un client un peu allumé sort du café, un petit appel au bleu du coin et hop un PV plus besoin de course poursuite.....

4.Posté par babar le 15/07/2011 19:28
Et un mort de plus hier soir.

On ne peut pas tout faire que par la répression ils vont comprendre quand?? Jamais pourquoi? Parce que les PV ça rapporte du pognon et l'état est bien content point barre.

5.Posté par pere Plexe le 15/07/2011 21:11
pourquoi l apres midi ?
la nuit les chats sont grisés !
c'est là qu il faut attaquer
allez vers ZI3 de st pierre
rassemblement de poussé voitures
des tas de scooters mob sans assurances casques lumieres
automobilistes ivres zamalizés
OSEZ

6.Posté par polverjes le 15/07/2011 21:30
en 2012, on change les profiteurs ! Ce sera juste un petit plaisir même si ça va nous coûter aussi cher…

7.Posté par Merci Avertinoo le 15/07/2011 21:33
Faut les pousser à faire encore plus court et plus rapide, ils finiront peut-être à attraper les voleurs…

8.Posté par David ASMODEE le 16/07/2011 07:36
Quand il y a la pousse sauvage les samedis sur la trois voies de St-Denis, toute la Réunion est au courant, sauf les autorités. Et ils la ramènent pour le petit kilomètre-heure de trop.

Les photos sont un peu floues, on ne voit pas l'auréole de Saint Bideau.

9.Posté par cimendef le 16/07/2011 08:56
Les méthodes ont changé mais les chauffards courent toujours. Au fait continuent-ils, les gendarmes pas les chauffards, à se planquer du coté de Saint-françois, vers Sainte Anne, pour verbaliser l'automobiliste trompé par une signalisation faite en dépit du bon sens. La pompe à fric carbure à plein en tout cas. Il faudrait leur donner un nouveau nom à notre maréchaussée : je propose tout simplement celui de gendarme-percepteur ou de policier-percepteur. Cette nouvelle appelation colle plus à la réalité. Monsieur le sous-prefet Bideau pourrait peut-être nous communiquer les indicateurs d'efficience de la maréchaussée !! combien un gendarme-percepteur doit-il "faire" de PV pour atteindre cet indicateur. Et je le répète pendant ce temps là, les chauffards courent toujours !!!!

10.Posté par Montfort le 16/07/2011 09:42
Pardon j'oubliais, Cher monsieur Grondin Ludovic [ Prémices ] s'écrit avec un "C" et non deux " S" Cela dit nous avons compris. Monde cruel dans lequel nous n'avons pas le droit de nous tromper.....(lol)

11.Posté par a post 9 le 16/07/2011 09:58
Post 9 vous avez tout dit...
Les voir tels des chasseurs embusqués derrière des arbres, qui plus fiers criant presque "YES" après chaque prise pour quelques kms; et pour finir nous dire que c'est la faute à Sarko...

12.Posté par unquidam le 16/07/2011 16:09
Monsieur le sous-préfet Bideau, achetez aussi des sonomètres pour vos gendarmes
afin de contrôler ces scooters trafiqués qui cassent nos oreilles tous les jours.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales