Société

St-Benoît: Le refuge pour chiens obtient un sursis de la sous-préfète


Astrid Puissant devant le refuge annexe de Saint-Benoît
Astrid Puissant devant le refuge annexe de Saint-Benoît
L'association Droit de Cité, la seule réponse contre l'euthanasie de chiens dans l'Est, est toujours à la recherche d'un terrain pour y déménager son refuge. Une entrevue fin février avec la sous-préfète de Saint-Benoît, Hélène Rouland-Boyer, lui offre quelques garanties et un sursis.

Un mois après la réponse négative de la Cirest pour une libération de foncier dans la zone d'activité économique Paniandy à Bras-Panon, l'association Droit de Cité continue de prospecter dans l'Est. Elle possède un refuge à Sainte-Anne et une annexe à Saint-Benoît. Dans les deux cas, les sites ne répondent plus aux exigences formulées par la direction des services vétérinaires.
 
Dans ce tableau peu réjouissant, seule la municipalité de Bras-Panon répond à l'appel de la présidente d'association, Astrid Puissant. Après la solution avortée de la ZAE Paniandy, le maire de Bras-Panon a formulé à celle-ci deux nouveaux replis potentiels pour le refuge en sursis dans la ville voisine.

"Sur les deux terrains proposés par Bras-Panon, et que j'ai visités, l'un des terrains se trouve en zone touristique. Elle doit voir la question avec le maire. Ce premier terrain a notre préférence", souligne Astrid Puissant. Malgré ce classement touristique, la présence d'un club canin déjà sur place conforte l'idée d'une continuité d'intérêt sur ce secteur, de l'avis même du responsable aménagement de la mairie, Jean Fred Damour.

L'autre terrain, en cours d'acquisition par la commune, semble plus favorable sur le plan de son zonage non touristique même s'il demeure plus difficile d'accès pour les futurs adoptants d'animaux.
 
Si l'espoir renaît lorsqu'il s'agit d'évoquer ces deux pistes, la finalisation administrative sera telle que "nous ne disposerons pas du temps nécessaire à l'aménagement du site pour notre activité dans la mesure où les démarches sont longues", concède la présidente bénévole.

En ce qui concerne la destinée de l'annexe du refuge, la sous-préfète accorde à Astrid Puissant jusqu'à fin mars pour faire adopter au plus vite la dizaine de chiens adoptables qui s'y trouvent. Pour le refuge principal de Sainte-Anne, la représentante de l'Etat accepte de laisser le dossier en stand-by encore quatre à six mois.

La solution métropolitaine

Une note positive : les articles des derniers mois sur Droit de Cité ont "sauté la mer". "J'ai été contactée par trois associations de protection animale métropolitaines qui ont eu connaissance de nos difficultés qui leur ont été transmises par des personnes révoltées : elles m'ont fait part de leur soutien moral", tient à faire savoir l'enseignante à la retraite.

La Fondation Assistance Aux Animaux et la SPA de Paris proposent de leur transférer les animaux adoptables afin d'éviter leur euthanasie. "Si nous n'avons pas de solution réunionnaise, nous serons contraints de prendre cette décision pour sauver nos bêtes. Une solution qui laissera sur le carreau les vieux et les estropiés", ajoute-t-elle un bémol.

La Fondation Bardot continue quant à elle de soutenir l'association réunionnaise pour ces frais vétérinaires. Une bien maigre consolation au regard de l'appel aux dons de janvier qui "n'a pas bien fonctionné puisqu'il s'est traduit par 2.000 € seulement de dons alors que nos besoins mensuels sont de 8.000 € minimum".

Astrid Puissant compte plus que jamais sur la diligence dont voudra bien faire preuve la sous-préfecture dans ce dossier en collaboration avec la collectivité de Bras-Panon.
Lundi 3 Mars 2014 - 07:26
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1129 fois




1.Posté par almuba le 03/03/2014 07:45
"Les vieux et les estropiés resteront sur le carreau".
Dans le règne animal cela s'appelle la sélection naturelle.
Mais ce constat est visible, hélas, aussi chez les humains dans certaines régions.
Pleurons plutôt sur ces derniers!

2.Posté par Koursalinfo le 03/03/2014 08:48
« Plus je connais les gens, plus je respecte les animaux. »

3.Posté par Thierry le 03/03/2014 11:22
On reconnaît un Etat, à la manière dont il traite ses animaux ... à placer la barre du "bien faire" trop haute, ne serait-ce pas un moyen éliminatoire ... quand on sait, qu'un animal (chien-chat, voire autre) n'a besoin que d'un espace à lui pour dormir (dans des conditions sanitaires correctes, bien-entendu) et d'un espace pour gambader ... Enfin, d'un peu (beaucoup, c'est mieux) d'affection ... ah ! j'oubliais, un bol d'eau propre et de la nourriture quotidiens ...

@ 1 ... effectivement, si l'on pouvait associer des actions en faveur des personnes délaissées via les animaux... ce serait bénéfique pour tout le monde ... quand on sait l'affection que peuvent donner nos amis les toutous et chats ... mais aussi recevoir ...

La cause animale, beaucoup de nos politiques en sont trop peu sensibles (sinon pour faire bonne figure) même à la veille d'élections ... Bizarre ... au moins, ils restent honnêtes.

4.Posté par La vérité qui tue le 03/03/2014 13:34
Si les politiques ne fournissent pas de terrain, c'est qu'il y a de fortes raisons.
Les loyers de l'annexe de st benoit ne sont pas payés (procès avec les propriétaires et mesure d'expulsion) car il se trouve dans une zone d'habitation, à l'origine le bail était prévue pour des bureaux.
Il n'y a aucun respect de la règlementation (sur-population, animaux malades, pas de produits d'entretien, manque de nourritures).
Mme puissant gère cette association en toute opacité, que deviennent les sommes d'argent collectés, les versements de cotisation,les dons....car les salaires des employées ne sont plus payés, les cotisations sociales non plus....et la nourriture pour les chiens et chats pas payés non plus ( Aucun fournisseur ne souhaite travailler avec elle). Avant de vous plaindre Mme PUISSANT agissez en toute transparence, après on verra ?!?

5.Posté par Faite comme elle le 03/03/2014 19:11
à post 4 :
si cette présidente d'asso se retrouve dans les difficultés c'est parce que le problème de l'errance/maltraitance est traité par dessus la jambe à la réunion.

les élus de l'est, puisqu'on cet article parle de ce secteur, préfèrent subventionner les asso culturelles/cultuelles pour amuser la populasse, sans compter les associations bidons d'emplois verts, les associations bidons bat'carré.

les vrais passionnés ne sont pas ceux qui font le plus d'esclandre, leur modestie et leur bonne âme parlent pour eux.

je tire mon chapeau à tous ces bénévoles qui oeuvrent dans l'ombre en recueillant les chiens errants.

il fallait voir le président de la cirest eric fruteau se féliciter en 2013 avec toute la bande d'administratifs de la cirest, en coupant le ruban de la nouvelle fourrière de l'est. Il faut oser quand même : se réjouir d'inaugurer un centre qui euthanasie des chiens et chats au bout de 4 jours une fois qu'ils ont été capturés.

voilà où on en est arrivé.

à post 4, essayez un jour de faire ne serait-ce qu'un centième de ce que les bénévoles entreprennent aux quatre coins de l'île. chacun choisit son combat dans la vie. Mme puissant a ouvert ce refuge il y a 18 ans je crois, un véritable exploit en soi quand on ne s'appelle pas SPA. quant à vous, quel est votre combat ? combattre une personne qui oeuvre pour une cause avec des moyens limités ? c'est plus que triste. remettez vous en question et faites le bien autour de vous

6.Posté par Elisabeth le 03/03/2014 22:34 (depuis mobile)
les exigences de la DAAF ex dsv, sont relatives au code de l environnement notamment ICPE, car il y a des normes de surface a respecter pour les sites de détention et transit d animaux de compagnie ex min 5m2/chien

7.Posté par La vérité qui tue le 04/03/2014 09:20
Je ne combat pas la personne, mais les agissements au sein de cette association....
Oui les politiques ont tort de ne rien faire pour les animaux errants, mais c'est pas parce que l'on soulage la cause animal, que tout est permis .
Avez vous déjà vu la surpopulation des chiens à l'annexe de ST BENOIT, et pire à STE ANNE, le calvaire pour les voisins habitant en face (les aboiements), et les loyers des propriétaires des locaux....qui demande son expulsion pour cause de loyers impayés...
Oui, il faut faire quelque chose pour les animaux errants, mais en respectant la règlementation, et en étant aux normes et surtout en payant ces dettes !!!!!!!!!
De la transparence, il faut que cette personne arrête de se faire passer pour une persécutée, et c'est quand elle veut pour rétablir la vérité !!!!!

8.Posté par Faite comme elle 2 le 05/03/2014 00:29
Je vous cite : "je ne m'en prends pas à la personne" etc...et vous finissez par cibler vos attaques sur les problèmes financiers de l'association envers ses propriétaires pour finir sur les voisins.

vous ne faites qu'admettre que le problème est bien d'ordre financier. si cette asso avait reçu le soutien de la collectivité communale plus celui de la Cirest, elle n'en serait pas à ce point critique.

si vous voulez vraiment que les voisins ne soient plus importunés, que les loyers soient payés, que les conditions des box des chiens soient aux normes, rangez-vous plutôt du côté de cette association et demandez des comptes à votre maire et à votre président de la CIREST.

vous tirez sur l'ambulance.

Car rappelons-le, toutes ces associations, aux quatre coins de l'île, assurent une mission de service public qui ne dit pas son nom.

Quand je vois le nombre de contrats aidés qui sont fanés à des associations d'embellissement, avec le plus souvent 15 boug pour chaque secteur d'une ville, je me dis que l'argent public est mal, très mal réparti. c'était oublié que des contrats aidés ça vote, et ça vote bien...

9.Posté par Astrid PUISSANT pour DROIT DE CITE le 05/03/2014 23:00
Cher Monsieur qui n'avez jamais mis les pieds ni à notre Refuge de Sainte-Anne ni à notre annexe
de Saint Benoit et qui vous la coulez douce depuis des années aux crochets de la société, si vous êtes aussi sûr de vos affirmations pour le moins fallacieuses pourquoi vous cacher derrière votre pseudonyme alors que vous voulez rétablir la vérité ?

10.Posté par la verite qui tue le 06/03/2014 05:53 (depuis mobile)
Nous y voila!
Si mes propos sont diffamatoires et je prends zinfos a temoin !!! La verite
On a demander votre expulsion, pour cause de non paiements des loyers....apres des annees de proces...c est vrai ou pas ....
vous ne payez pas vos dettes !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales