Social

Squatteuses du VVF : La mairie et les gendarmes laissent faire mais jusqu'à quand ?


17h30 : La mairie de Saint-Paul qu'à partir de ce soir les familles qui resteraient dans les bungalows du Village Corail de l'Ermitage devront régler elles-mêmes leurs nuitées, soit 84 euros plus leurs deux repas, soit 25 euros. Le problème lui, reste entier : des familes ont réservé leur bungalow pour les vacances scolaires de mai. L'expulsion resterait donc toujours à l'ordre du jour. Affaire à suivre.

16h45 : Une bonne nouvelle est venue agrémenter l'après-midi des jeunes mères de famille qui restent "toutes solidaires" selon sa porte-parole Lydie Louise et également soeur de l'une d'elles. En effet, peu après 16h30, un message de la mairie est parvenu auprès des logés du VVF. Un cas supplémentaire semble avoir été réglé selon Dominique Romély, le président de l'association pour le développement pour Saint-Paul qui soutient les jeunes mères désormais les plus connues de la Réunion. Un logement pérenne aurait été trouvé à la Possession pour cette personne. Déjà, malgré le conflit qui perdure, le cas de 4 d'entre elles semble désormais acquis. Deux seraient logées du côté du Port, une troisième à Plateau Caillou. Pourtant, un doute subsiste : le logement d'une des mères du côté de Saint-Pierre que celle-ci refuse à cause de la distance. A 17h15, les gendarmes pourtant toujours en poste devant le VVF n'ont toujours pas appliqué l'avis d'expulsion qui aurait dû être respecté à midi pile.

14h30 : L'expulsion des familles n'a toujours pas eu lieu, elles sont actuellement devant leurs bungalows malgré la signification par la police de leur expulsion. Depuis une heure de temps, trois gendarmes discutent avec la direction du VVF. La force n'a pas été employée pour le moment, sans doute pour tenter de calmer le jeu

13h : Trois policiers municipaux sont arrivés au VVF pour signifier aux familles de quitter les lieux. Depuis 13h, les forces de l'ordre discutent avec les familles qui refusent pour le moment de s'en aller. "On nous demande de quitter les bungalows parce que la mairie nous a trouvé une solution. Mais où va-t-on aller?", s'insurge une dame.

Les familles demandent la présence d'Huguette Bello, maire de Saint-Paul, ou de Jean-Marc Gamarus, le premier adjoint. Un représentant de la mairie est intervenu pour expliquer que le protocole prévoit que les personnes ne restent pas à la rue, et que leur départ du VVF est assimilé à un autre centre d'hébergement provisoire. Il a rappelé que 5.000 personnes sont dans cette situation et que tous doivent être logés à la même enseigne.

Un fourgon de la gendarmerie est arrivé sur les lieux.

Squatteuses du VVF : La mairie et les gendarmes laissent faire mais jusqu'à quand ?

Squatteuses du VVF : La mairie et les gendarmes laissent faire mais jusqu'à quand ?
Vendredi 6 Mai 2011 - 13:14
Ludovic Grondin
Lu 2521 fois




1.Posté par Gentille police le 06/05/2011 16:47

Les squateuses "priées" par la police d'aller dormir dans la rue !

2.Posté par sans dispute le 06/05/2011 19:54
hugette bello vous qui militer pour les femmes vous devez avoir honte!!! c'est un toal hypocrisie
de votre part je ne voterai plus pour vous ............

3.Posté par ancienne militante de madame hugette bello le 06/05/2011 20:45 (depuis mobile)
wii madame bello et pour info ensemomen mm il ya beaucoup de gendarme et de policier municipal sur place de la kantine de vvf , et pour quoi d'apres vous ces la misére total la directrice de vvf veux pa donner a manger a ces famille mon dieux dans quelle monde on vie, y a des zenfant ki on faim et madame la directrice veux pa que ces mere de famille donne a manger a ces zenfant je ces plus quoi dire quand g entendu sa mes mrs gamruse vous vous rendé conte un peux de ce que vous faite a ces famille il on pa 15 000 euroki tonbe chaque mois enlauqurence vous c le ca non!!! vous me faite pitier franchemen y a pas asser mot pour m 'exprimer , te n'ai bon les de famille on est dériere vous pour faire remonter cette a faire jusko président de la république .

4.Posté par Tantine là le 06/05/2011 21:20
Band femm là na poin la honte kwé??? mendi pou la kaz!!!! tou sat famille y atten pou in kaz, y atten zot tour depui lontan et zot fé forcing pou passe dovan kwé??? fo bèz kout piè dan zot ki é enlèv zot zenfan ek zot!!! y da zot la kaz st pièr , st denis zot vé pa!fo rienk dan l'west??? kossa sa té!!! alé dor da ru si compren pi!!!! kwé sa!!! domoun fine réserve vvf dopi lontan et zot fé zot pinpimpe!!!

5.Posté par Cocoooo le 06/05/2011 22:15
Post 3: Kossa sa??? Y vé pa da zot mangé??? Ben kossa bana y fé ek zot l'argent la Caf??? y fé la fete ? Boire? Fume? y habille??? Dan bingalo VVF na la cuisine, zot gaine pa fé cuit mangé oci???
Bande d'assistées!!!!

6.Posté par in moune pa per maloki kom zote le 06/05/2011 22:17 (depuis mobile)
ti msg pou police gentile ek tatine la,, puff zote fai pitié t kwé si zote nana tan mieux pou zote sii bana i ggne baize konte pied donne ki bana la ,a ou tantine la , viens ,viens baize le koute pied ou !! sa la c ti créole mm sa hien !! i kraze dimoune koma aller lave la fesse bne politicien la donc!! aréte ferme a zote policier gentil dé merde a ou sa, a koz ou sa pa dor si trotoire twé aller ou va voir komen i fé bon, tou sa pour dire ke nora tjr in moloki pou okupe lo ki du plus démunie et tok !! bn kourage o famille fé honte bana mm i mérite ke sa a ou tantine la ek police gentil mette i doit ousa mi pense et en fonce a li bien kom il fo koma zote va arréte ouvert mdrrrrr

7.Posté par moudugenou le 06/05/2011 23:30
poste 4 et 5 vous avez parfaitement raison et je me demande ce qu elles font avec leur argent ,il me semble que c est a ses femmes de nourrirent leurs enfants et non pas le vvf de fournir a manger

8.Posté par noe le 07/05/2011 08:00
Le droit et la charité n'ont pas de frontière bien définie ...
Ces familles ne demandent que le gite pas le couvert ...
Au lieu de faires des dépenses somptuaires (voyages , études idiotes avant toutes constructions comme pour le tram train , nos décideurs auraient dü construire des logements ...pallier à la misère ...donner un plus à cette population en détresse ...
Qu'on cesse d'accuser les femmes de tous les maux : faire des enfants , argent "braguette" , prostitution ....
L'humanité a besoin des femmes , les hommes ont besoin des femmes ....lol

9.Posté par Tantine là le 07/05/2011 14:19
Post 6: Zot lé vulgaire wii!!! Politicien la dit a zot alé fé zenfan kossa!! Tou sa femm y atten in logement, y monte zot dossier et y attend zot tour!!! zot lé vulgaire; impolie; bande de gueuses va!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales