Social

Soupçons de fraudes aux élections syndicales de la Poste

"Ca commence à bien faire" pouvait-on entendre ce matin dans le hall du parc des expositions de la Nordev à Saint-Denis. Ces mots, ce sont ceux des postiers et syndicalistes de la Poste affligés par ces méthodes facilement qualifiables de "gros doigt". Un scellé a été décacheté "par inadvertance" affirmait un postier en charge du transfert des votes de la veille. Le soupçon gagne du terrain.


Le hall de la Nordev se transforme en salle des pas perdus. Les conclusions de l'huissier se font attendre...
Le hall de la Nordev se transforme en salle des pas perdus. Les conclusions de l'huissier se font attendre...
La journée de vote s'était pourtant bien déroulée hier dans les murs de la Nordev de Sant-Denis. C'est ce matin que le couac se serait produit. "Un gars qui travaille à la cabine (en charge des entrées et sorties au centre messagerie du Chaudron) a affirmé qu'il avait ouvert le contenu d'un sac contenant les votes de la journée d'hier".

Les syndicalistes et postiers présents doutent fortement de la version donnée par ce postier. Un postier qui, après son erreur volontaire (?), aurait recacheté le sac en question. Un nouveau numéro de scellé a donc été posé.

Pour comprendre l'importance de ces élections professionnelles qui n'interviennent que tous les quatre ans, Johnny Michel et Eric Taochy, respectivement délégué et secrétaire départemental de Sud PTT rappellent que la réforme syndicale a redistribué les cartes au niveau de la représentativité syndicale. Exit donc les syndicats qui n'auraient pas atteint la barre des 10% lors de ces élections.

Soupçons de fraudes aux élections syndicales de la Poste
La situation est donc très tendue dans les rangs de la Poste. La dernière photographie syndicale au sein de la Poste donne une majorité au syndicat FO, suivi de la CGTR et de SUD PTT.

Le sac contenant les bulletins de la journée d'hier dont le scellé a été enlevé est, comme par hasard, celui du centre courrier de Saint-Denis, celui de la rue Maréchal Leclerc. "Avec 92 personnels inscrits sur les listes électorales, 83 s'étaient exprimés hier". Ce qui fait de ce centre un bureau qui pèse fortement dans la balance estime David Aure, délégué syndical SUD PTT de Saint-Denis.

A 13h, un huissier était encore dans les murs de la Nordev pour trouver une issue qui satisfasse tous les représentants syndicaux.

C'est du centre de messagerie du Chaudron que la fraude non encore prouvée a été commise
C'est du centre de messagerie du Chaudron que la fraude non encore prouvée a été commise
Mercredi 19 Octobre 2011 - 13:25
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1562 fois




1.Posté par noe le 19/10/2011 14:04
Les perdants porteront tj plainte pour engorger nos tribunaux ... c'est gratuit !

2.Posté par MENSONGES974 le 19/10/2011 14:17
La poste Française privée en 2011... ça pue!

3.Posté par COM D''''''''HAB!!!.. le 19/10/2011 14:21
la dedans aussi nana des pourris alors!!!.

4.Posté par Jeff le 19/10/2011 16:22
Ben quoi, faut bien s'entraîner pour les présidentielles.

5.Posté par Le troll 974 le 19/10/2011 18:02
Ha !! les syndicats pays !! Que des gens honnêtes !!

6.Posté par Filou le 20/10/2011 07:34
Et absolument non politisés, cela va sans dire 0:)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales