Economie

Solidaires finances publiques propose un gel des dettes fiscales des particuliers


Solidaires finances publiques propose un gel des dettes fiscales des particuliers
Le syndicat Solidaires finances publiques Réunion joue la provoc'. Le syndicat a en effet donné une conférence de presse ce matin pour évoquer le contexte économique et la possibilité de "geler les dettes fiscales des particuliers". 

Pour le syndicat, si la politique du gouvernement va "dans une direction intéressante", il est important de gagner en "cohérence" et en "vision globale". A ce titre, s'il ne nie pas la situation difficile de certaines entreprises, le syndicat a voulu rappeler que les entreprises ne sont pas les seules à avoir des difficultés financières. D'où la proposition de gel des dettes fiscales des particuliers, destinée à servir d'aiguillon pour rappeler que des milliers de personnes ont perdu leur emploi, leur salaire... 

Or il existe peu de dispositifs pour ces personnes. Outre la commission de surendettement, qui ne s'applique que pour les cas les plus graves, il n'y a que la possibilité de faire un recours gracieux, c'est à dire de demander à l'administration de bien vouloir ne pas percevoir tout ou partie des impôts. Mais dans un contexte de crise budgétaire, l'administration accorde peu de ces dérogations. 

C'est à une "pédagogie de l'impôt" que Jocelyn Cavillot, délégué régional de Solidaires, a appelé. Il rappelle que l'impôt est à la source de la solidarité publique et que c'est ce qui finance écoles, protection sociale... Il souligne également que dans le cas de la TVA et des cotisations salariales, les entreprises ne sont que collecteurs de l'impôt, celui-ci n'est pas prélevé sur leurs revenus. 

Enfin, il a appelé à une meilleure gestion de la fiscalité locale. En effet, les collectivités ont tendance à préférer augmenter les impôts locaux plutôt que de mettre à jour leurs bases de recensement. De ce fait, certaines personnes devant payer l'impôt y échappent parfois pendant plusieurs années alors que les autres doivent en contrepartie payer un impôt plus élevé.
Mercredi 22 Août 2012 - 15:21
Samuel Bertil
Lu 1139 fois




1.Posté par Damour le 22/08/2012 15:35
Faites circuler une pétition, je signe de suite.

2.Posté par Simplet le 22/08/2012 16:21
Aussi ridicule que la demande des entreprises et de leurs chambres consulaires de geler les dettes sociales des entreprises ...

Que nous soyons des particuliers ou des entreprises, nous devons avoir un comportement citoyen ...

Pourquoi favoriser ceux et celles qui ne savent pas gérer leur argent, au détriment de ceux et celles qui savent le faire ...

C'est la "prime" à la médiocrité ...

Les entreprises qui paient leurs dettes sociales et fiscales vont être défavorisées par rapport à celles qui ne les paient pas et demandent ensuite à ne pas les payer ... On marche sur la tête ...

3.Posté par un observateur le 22/08/2012 16:43
ah mais allons y !!! déjà qu'un réunionnais sur deux ne paie pas différents impots comme taxe habitation et impot foncier parce que une maison sur deux est sans permis de construire !!! le reste sont aux minima sociaux donc non imposables.
Combien restent-ils pour payer normalement les impots comme un métropolitain en métropole !?

Que l'on s'attaque aux réels problèmes comme la vie chère à la réunion qui ruine jour après jour la population réunionnaise !?

4.Posté par Toby or not Toby le 22/08/2012 17:04
Bien vu ! Mettre à jour le cadastre et recenser les "petits immeubles" de 10-12 appartements qui ont été construits en lieu et place des cases à terre qui s'y trouvaient, parfois sans permis...
Ca me permettrait peut-être de payer moins de taxe d'habitation...

5.Posté par noe le 22/08/2012 17:12
Ce syndicat fait de la provoc de bas de gamme !
Circulez , il n'y a rien à voir d'intéressant dans ses propositions ..
Soyons solidaires de notre belle pays , la France , en payant avant l'heure tous nos impôts ...

Si on paie les impôts , c'est qu'on a les moyens , on est un peu riche !
et c'est tant mieux !

6.Posté par payet le 25/08/2012 17:38
Moi aussi je signe la pétition si vous en faites une

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales