Société

Solidaires: "Notre réseau routier n’est pas extensible"


"Malgré les milliards engloutis, on arrive toujours à la même conclusion"
"Malgré les milliards engloutis, on arrive toujours à la même conclusion"
Face à la "politique du tout-automobile" promue par les collectivités à La Réunion, la branche transports du syndicat Solidaires appelle à un véritable "Plan Marshall" pour développer "réellement" les transports collectifs dans notre département.

Comme l’explique le délégué régional du syndicat, Pascal Valiamin, "parler de transports publics et de réseaux de bus à La Réunion c’est aussi parler du réseau routier". Un réseau "pas à la hauteur des enjeux", estime le syndicaliste, "avec des infrastructures lourdes à mettre en oeuvre, aggravées par l’homme et la politique du tout-automobile".

"En 2016, on continue dans cette politique. Malgré les milliards engloutis, on arrive toujours à la même conclusion, à savoir la congestion du réseau routier", déplore Pascal Valiamin, qui rappelle que "le réseau progresse, tout comme le nombre de véhicules sur nos routes".

Un réseau dont le développement ne se fait pas en concertation avec les collectivités chargées de la gestion de réseaux de transports collectifs, regrette-t-il par ailleurs. "Le réseau de transport public est en grande difficulté dans notre île, reprend Pascal Valiamin, encore plus avec le désengagement de l’Etat au sein des intercommunalités. Derrière les belles campagnes promotionnelles, les conditions de travail sont difficiles, particulièrement pour les chauffeurs, qui subissent de plein fouet la colère des usagers. Regardez ce qui s’est passé avec les changements d’horaires au sein de la Citalis".

"Il faut accepter le fait d’assumer de payer plus cher"


Jocelyn Cavillot, le délégué adjoint de Solidaires, "ne revient pas sur les choix politiques faits", mais demande aux décideurs de travailler main dans la main. "Il faut développer une politique cohérente en terme de transports collectifs. Il ne suffit pas de dire ‘allons créer des bus pour faciliter les transports en commun’ alors que dans le même temps ces bus ne bénéficient pas de leur propre réseau routier, et se retrouvent du coup pris dans les embouteillages", dénonce-t-il.

Jocelyn Cavillot rappelle également que chaque intercommunalité possède son propre réseau de transport collectif entre le réseau Citalis pour la Cinor, Alterneo pour la Civis, Karouest (TCO), sans oublier le département avec le réseau Car Jaune. Problème pour le syndicaliste, "il n’y pas de coordination ou de liens entre ces opérateurs, qui pourraient mutualiser leurs moyens".  

"Aujourd’hui on parle beaucoup de développement durable mais dans le même temps, on continue sur la voie du tout-auto", ajoute pour sa part le délégué transports à Solidaires et salarié à la SEMTO, Richenel Clopon. Ce dernier prend l’exemple de Saint-Paul, où des investissements avaient été faits par le passé pour inciter les habitants à faire usage du vélo pour leurs déplacements. Une mesure qui n’est plus à l’ordre du jour affirme-t-il.

Pour Solidaires, même si les coûts en terme d’infrastructures pour le transport public "sont plus importants à La Réunion qu’en métropole", en raison notamment du relief de l’île, "il faut accepter le fait d’assumer de payer plus cher". Le syndicat appelle même à un "véritable Plan Marshall" pour donner une nouvelle impulsion à la politique du transport à La Réunion. "Notre réseau routier n’est pas extensible et le développement des transports publics est essentiel pour le futur de notre île", termine Pascal Valiamin.
Lundi 9 Mai 2016 - 14:50
SI
Lu 954 fois




1.Posté par Eno2016 le 09/05/2016 15:28
Je ne suis pas d'accord !
On peut construire de nouvelles routes à travers l'île pour fluidifier la circulation et supprimer quelques vieux bâtiments du Barachois qui bouchent la vision de la mer ....et ralentissent la bonne marche de nos voitures !

2.Posté par Badaboum le 09/05/2016 15:36 (depuis mobile)
Si y avait que les routes qui étaient pas extensible.......

3.Posté par soca le 09/05/2016 15:40
il faut arreter le gaspillage d argent de la NRL , et utiliser l argent pour baisser nos impots ,
faire un tunnel en passant par l ancien , moins couteux de 12 km comme celui relie france endore , securité, écologique et pas de pollution visuelle , privilégier le trame train avec des navettes , bus mini bus taxis, charette boeuf, velo , véhicule électrique, dronehumain etc......

4.Posté par Sia le 09/05/2016 15:44
Pour ne pas mettre des tram en place, les usagers des transports en communs en souffrent.

Même sur une île, quand on ne sait pas les numéros de bus qu'on doit emprunter pour se rendre à un endroit, devient déplorable.

5.Posté par Réveillez vous le 09/05/2016 15:48
Notre réseau routier n’est pas extensible

hé ben...heureusement qu' ils ont fait des années d'études dans leurs vie, des réunions à rallonge, et vu plus d une dizaine d'année de développement ...

POUR ARRIVER A CETTE CONCLUSION.....
c est dingue ca..

l'ile n est donc pas extensible non plus alors....

6.Posté par Quel train le 09/05/2016 16:53
On oublie que Didier ROBERT a promis 2000 bus en remplacement du tram-train proposé par le camp adverse.

Alors, non seulement c'est une idée absurde, car à contre courant de ce qui se fait partout ailleurs avec succès, mais en plus, il n'a même pas tenu sa promesse.

Et cerise sur le gâteau, il a été réélu. Voila donc les limites des avantages de la démocratie.

7.Posté par Marx le 09/05/2016 17:42
N'importe quoi, a partir de 2020 les voitures autonomes arrivent et la majeur partie des experts s' accordent a dire que la conduite humaine devrait disparaitre des 2060:
Nous devrions plutot nous inquieter de la capacité de la Reunion a s' addapter aux vehicules ecologiques: produire suffisament d'électricité pour les voitures!
L'auto-partage et l'autolib remplaceront en mieux les transports collectifs...laisser donc faire le privé au lieu d'eternelleme, t vous en remettre a l'Etat providence, une SNCM et une SNCF ne vous ont donc pas suffit?....

8.Posté par Fidol Castré le 09/05/2016 18:05
Les syndicats sont les instruments du grand capital et des multinationales. En imposant des règles qui s'appliquent à tout le monde de la même manière, les TPE et les PME agonisent et meurent. Résultat : les monopoles imposent leur loi. Et c'est ce qui se passe à la Réunion. Des grosses fortunes (dont certaines sont issues de l'esclavage) mettent le grappin sur l'île et la contrôlent totalement. Le tout-voiture est inéluctable.

9.Posté par Tir Malol le 09/05/2016 19:11
hi hi hi j'ai l'impression qu'aucun décideur ne lisent ZINFOS alors qu'on aime bien les séminaires et déplacements pourquoi pas un déplacement à Grenoble la nora séminaristes :
et j'invente rien j'ai vu prés de Rennes il existe à Bordeaux
il suffit de partager l'axe des (BAU) bande d'arrêt d'urgence ace les bus, taxis
quand les St Paulois verront 20 mn en bus et 50 mn en voiture la donne changera à moins que le Monsieur Tout voiture lé idiot remarque li compte rienque l'essence li mette dans loto mais il oublie qu'en moyenne le cout au km d'une voiture s'élève à 0.73 centimes
LOTO : Saint-Denis / St Paul 28 x 0.73 x 2 = 40.88 € jour (50 mn) + trajet dans la ville ?
LO BIS : Saint-Denis / St Paul 2 € x 2 = 4 € (Merci Nassimah) + 1.10 X 2 = 2.20 pour Citalis dans St Denis soit 6.20 € jour 20 mn plus long trajet avec CITALIS et 20 mn Car Jaune qui empreinte la BAU depuis station Total Possession le soir
Sélment loto y change tous les 8 ans mais banna va crier maison crédit va fé faillite y baisera plue l'argent créole intelligent
Pour l'EST pareille si la grande surface y veut jouer malin comme à Strasbourg
Car jaune y démarre depuis Saint Suzanne devant la grande surface puis devant le grand parcking du stade de Bocage et utilisent la BAU depuis Ravine Des Chèvres jusqu'au Mail du Chaudron direct paiement parking si ou fé les courses lé gratuite hi hi hi

10.Posté par Réveillez vous le 10/05/2016 07:17
Tir Malol

regarde du coté de la russie.... l exemple de la bêtise humain !!

il était communiste donc tous les transports était collectif et très développé !
aujourd'hui sur les plus grand ville, suppression des voie de bus/ tramway/cycliste EXISTANT !!!!

Pour laisser place a l'automobile individuelle ....du bon 4*4 voie ...super !!!

y a tellement de belle chose qui AURAIT pu être fait a la réunion avant de pensais au toute automobile....on aurait pu être un exemple dans bien des domaines...mais non l 'automobile rapporte beaucoup plus ( importation, vente, pièces détaché, octroi de mer, TVA, garage, tous les ouvriers, leur salaire qui repart dans l économie....)

Comparé au transport en commun qui rapporte rien ....(achat, entretien, ticket réduit étudiant, retraité....)

c est malheureusement triste...pourtant sur le long terme...c est l'inverse ( pollution avec nettoyage des immeubles, maladie et donc dépense santé, risque polution important sur les pièces détaché, lubrifiant jeter dans la nature, pollution des nappes d eau .......etc)

11.Posté par polo974 le 10/05/2016 13:55
à Tir Malol:
j'ajoute gros pv aux fioneurs qui empruntent les voies réservées aux bus.
exemple: le pont sur la rivière des pluies: un fioneur passe par la voie réservée, ça perturbe les feux pour 15s pour tous les autres véhicules, donc les taxis et autres qui prennent cette voie devraient un peu goûter aux pvs bien salés (135 euros).

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales