Blog de Pierrot

Sogécore : Quand David se bat contre Goliath...

Vendredi 22 Octobre 2010 - 15:37

Cela fait déjà plusieurs fois que nous évoquons sur Zinfos le conflit qui oppose les frères Moussajee à la société Sogécore, à la suite du rachat par cette dernière du réseau de magasins Propneus (Lire "A qui appartiennent les sociétés Propneus Plus? ", "1,5 million d'euros d'amende, c'est trop selon la Sogecore ", ou encore "La Sogécore assignée en redressement judiciaire par des créanciers "), rachat dont les frères Moussajee n'ont pas encore vu le premier sou, le patron de la Sogécore multipliant les procédures et les manœuvres pour ne pas payer sa dette.

La bataille judiciaire depuis, fait rage, avec des fortunes diverses pour les frères Moussajee. Les procès ont été nombreux, devant une multitude de juridictions, et l'affaire est aujourd'hui tellement complexe que seul une chatte pourrait y retrouver ses petits. Les frères Moussajee ont souvent gagné et parfois perdu et la plupart des dossiers en sont encore au stade de l'appel, ce qui signifie que rien n'est définitivement tranché.

Il existe par contre une décision définitive rendue le 2 juillet dernier par la cour d'appel de Saint-Denis qui a constaté que la Sogécore n'avait pas respecté l'exécution provisoire d'une décision arbitrale en date du 9 décembre 2008, aménagée par une ordonnance du premier président de la cour d'appel du 24 mars 2009, qui prévoyait "le paiement aux frères Moussajee de la somme de 170.782 euros correspondant à des dommages et intérêts compensatoires de leur préjudice financier" et "consignation à la Caisse de dépôts et consignations de la somme 1.365.148 euros compensatoires de leur préjudice moral". La juge d'appel constate que "la Sogécore ne justifie" pas "du règlement direct ou indirect" de ces sommes, d'où sa décision de radier l'appel formulé par la Sogécore du rôle de la cour d'appel...

Malgré tout, la Sogécore refuse toujours de payer, malgré les sollicitations de ses adversaires.

Son PDG devrait relire ses classiques... Dans l'histoire de David et Goliath, à la fin, contrairement à toute attente, c'est bien David qui finit par gagner...
Copie de la décision de la cour d'appel de Saint-Denis
Copie de la décision de la cour d'appel de Saint-Denis
Pierrot Dupuy
Lu 3462 fois



1.Posté par etjosedire le 22/10/2010 17:25

Les manoeuvres dilatoires, une spécialité bien utile à ceux qui savent y faire.

DOMENECH par exemple a été viré pour un motif d'une gravité fallacieuse. C'est la manoeuvre idéale pour éviter de trop payer quelqu'un en CDD dont le contrat doit être rompu légalement par décision prud'homale, sauf en cas de faute grave. Donc on lui colle une faute grave, histoire de ne pas avoir à attendre les délais de procédures prud'homales.

C'est toujours plus économique de procéder ainsi plutôt que de faire conformément à la loi.

Les avocats de DOMENECH connaissent à l'évidence la ficelle et ils vont tenter de gagner un maximum en dommages et intérêts qui de surcroît ne supportent pas de charges sociales.

Ainsi va le monde.

2.Posté par duo le 22/10/2010 17:56

Il faudrait peut être appeler à un Boycott !?

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/10/2010 18:20

ne leur reste plus qu'à provoquer la mise en redressement judiciaire de la SOGECORE...?

4.Posté par mathieu le 22/10/2010 19:46

voila un exemple du système économique locale, les gros mangent les petits, avec la complicité du pouvoir judiciaire, de l'état, des banques. A quand une réforme de ce système mafieux ?

Appelons au BOYCOTT de SOGECORE

5.Posté par jean paul le 23/10/2010 07:14

il est temps que l injustice s arrete!!ms que font les autorités?????????????????

6.Posté par laurent le 23/10/2010 11:49

Au fait, est-ce que la SOGECORE est une entreprise réunionnaise ? touche t-elle des subvention de l'Etat et de l'Europe ? Peut-on savoir qui est actionnaire de la SOGECORE ?

Ne faudrait-il pas que ces jeunes se rapproche des franchises gérées par la SOGECORE ( séat...) et leurs dire toutes la vérité sur cette affaire ?

En tout cas, la justice m'écoeure. VIVE LA JUSTICE REUNIONNAISE

7.Posté par Vivien DURIEUX le 23/10/2010 21:05

"Si la Justice cherchait la vérité cela ferait bien longtemps que cela se saurait" Procureur Eric de MONTGOLFIER ayant en 2004 nommé une commission rogatoire dans l'affaire Jeanne FRUTEAU DE LACLOS que son Juge des tutelles a enterré le 2 novembre 2009, le Jour J des morts, où l'Elysée avait répondu à sa fille:

"AFFAIRE A SUIVRE" ET NON A ENTERRER!?

BONNE FÊTE DES MORTS

v.durieux@ool.fr

8.Posté par Jean-Marie Carbec le 25/10/2010 19:56

Avec cet argent, les frères Moussajee pourraient payer ce qu'ils doivent à leurs anciens avocats !

9.Posté par bullitt974 le 26/10/2010 21:47

à 330€ l'adrenaline 001 en 17 à la sogecor/propneus avec la remise 30% (merci william), c'est pas bien compliqué de les boycottés, je dirais même plus c'est naturel, l'équivalent est à 100€ en métropole 30€ pour le faire venir douane comprise. La tu fais 200€ d'économie ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter