Faits-divers

Six épaves de voitures prennent feu à Saint-Louis


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Six voitures ont pris feu cet après-midi à proximité d'un garage situé rue Leconte de Lisle, dans le quartier de Roche Maigre, à Saint-Louis. L'origine du sinistre est indéterminée. Les pompiers sont intervenus rapidement avec 16 hommes mobilisés. "On a a engagé de gros moyens en raison de la proximité d'un garage" précise l'officier de permanence du Codis, le Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours.

Le feu a été maîtrisé vers 17h00. Aucune victime n'est à déplorer.
Vendredi 23 Mars 2012 - 17:59
.
Lu 1364 fois




1.Posté par Thierry le 23/03/2012 20:06
L'une des voitures a surement dû vouloir s'en griller une ... allez savoir ??

Ca compense les pannes d'ordinateur ....et l'odeur des violettes

2.Posté par marco974 le 23/03/2012 20:18
si c'étaient des épaves, il fallait nettoyer l'endroit. L'inactivité des services municipaux sont aussi coupables que les "débiles" qui ont mis le feu à ces épaves.

3.Posté par Zbob le 24/03/2012 06:33
c'est peut-être les mêmes!
dans cette ville on peut s'attendre à tout!

4.Posté par PAYET le 25/03/2012 01:13
PAS ETONNANT ; LA VILLE EST UNE POUBELLE . OU PASSE NOS IMPOTS? EN AFRIQUE DU SUD ? POUR CONSTRUIRE DES STATIONS D'EPURATION?

5.Posté par Si rien n''est entrepris... le 26/03/2012 14:48
...les poubelles se font de plus en plus rares, il y a même des endroits où elles ont carrément disparues, et ce, depuis fort longtemps; mais, arrive-t-on à en trouver qu'elles sont devenues inutiles car, presque toutes, saccagées, trouées... brûlées, n'en contribuent pas moins à l'achèvement du désastre ! Elles ont d'ailleurs été, il y a fort peu, les victimes privilégiées d'une bande de jeunes vandales en mal de sensations fortes.

D'autre part, qu'est-ce qui peut bien justifier la présence de ces groupuscules de jeunes adolescents, à peine pubères pour la plupart d'entre eux, sillonnant les rues saint-louisiennes " tous les soirs ! ", jusqu'à très tard la nuit, à faire quoi ? L'on se le demande ! Ils ont bien des parents, non ? Mais, il semblerait que là-bas d'où ils viennent, ils vivent à même la rue ! Je veux bien le croire... mais ici, on est, jusqu'à preuve du contraire, à la Réunion... et çà, ce n'est pas le mode de vie qui est le nôtre !

Peut-être même que, dés 18 ou 19H00, la gendarmerie, normalement soucieuse de la tranquillité des habitants, devrait-elle, en priorité s'intéresser à ces voyous plutôt que de contrôler inutilement les quelques rares rescapés conducteur encore à circuler... à la recherche de je ne sais quoi qui ne saurait, en aucun cas, constituer une gêne pour les habitants. Le contrôle de conducteurs contrevenants pouvant très bien se faire le jour.

Si la ville est devenue ce qu'elle est aujourd'hui, c'est, en grande partie à cause du manque de dialogue entre les maires de passage et leurs administrés ; et plus conséquemment à la prolifération de logements soi-disant sociaux qui, une fois implantées, deviennent des ghetto où s'entasse la misère culturelle; donnant naissance à des zones de non-droit où la saleté et le bruit règnent en maître.
La cité Pretoria, là où malheureusement j'y habite, implantée au lieu-dit Le Gol en est un douloureux exemple ; mais il y en a d'autres non moins réputées ! Sans compter ceux qui vont être construits ailleurs... les Rivièrois vivent dans la crainte que de tels logements puissent, dans un avenir assez proche, être construits chez eux. Comme on les comprend !

La situation est à un tel point catastrophique que chaque citoyen en vient à se demander si toute forme de vie saine est encore possible au sein de cette agglomération ? Force est de constater qu'aujourd'hui, la réponse est : non ! Dommage, vraiment dommage ! Car elle possède nombre d'atouts favorables à un développement des plus harmonieux. Mais pour réussir ce tour de force, il faudrait que la municipalité s'implique d'avantage dans la vie de la cité... et en d'autres termes, que monsieur le maire s'enquière pour une fois au moins de la situation alarmante dans laquelle vivent ses administrés. Est-ce trop lui demander ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales