Social

Sihem Hbachi : "Nous allons demander à tous les services de l'Etat de se mobiliser"

Dans le cadre de sa visite sur les terrains des comités régionaux, la présidente de "Ni Putes Ni Soumises", Sihem Habchi a rencontré une centaine de femmes lors d'une conférence débat, hier soir, au Tampon. Accompagnée par une dizaine d'associations du Sud dont le combat porte sur les incivilités et la défense des femmes, elle a pu partager des moments de discussions et d'échanges avec une assemblée qui avait auparavant assisté à une mise en scène relative aux violences conjugales.


Après les moments d'émotions vécus hier dans le Sud sauvage, lors de la visite chez la famille d'Elodie Boudia, la présidente de "Ni putes Ni Soumises" a poursuivi sa tournée.
Hier soir, c'est au 12ème kilomètre, au Tampon, que le public pouvait la rencontrer lors d'une conférence-débat sur les violences faites aux femmes et la prise de conscience qui doit se faire jour.

Accompagnée par la bouillante présidente de l'association "Femmes des Hauts, Femmes d'Outre-mer" et du comité local de "Ni Putes, Ni Soumises", Sophia Castaing, Sihem Habchi a découvert le programme qui l'attendait. Après une première approche des violences faites aux femmes réalisée dans le cadre d'une "chorégraphie" improvisée, l'assemblée a assisté à une petite scène de théâtre sur les violences conjugales qui se produisent majoritairement à l'abri des regards.

Ces représentations parfois poignantes de la réalité d'une femme qui ne sait plus où donner de la tête face à un concubin dont les violences et les menaces sont régulières et quotidiennes ont été appréciées par l'assemblée. Une assemblée tantôt figée par les scènes jouées, tantôt enjouée par l'implication d'hommes compréhensifs dans ces moments de prise de conscience.

"On ne parle pas, on menace, on insulte et on tape..."

Réunis ensuite autour d'une table, les responsables d'une dizaine d'associations et un avocat, Me Frédéric Hoareau, se sont présentés avant que ne débute un débat avec le public. Tous ont plus ou moins le même crédo même si leur domaine d'action demeure sensiblement différent : "Si il y a violence lorsque que l'on est enfant, alors la violence devient un modèle de communication. On ne parle pas, on menace, on insulte et on tape..." a expliqué Sihem Habchi.

L'importance de la parole et de la communication au sein de ce qu'il reste du noyau familial apparaît très important. Toujours est-il que les associations présentes ont indiqué que les moyens mis à leur disposition n'étaient pas à la hauteur de l'importance du phénomène observé localement et que de nombreuses personnes ne bénéficiait d'aucune structure dans leur quartier, leur commune.

Zinfos a rencontré la présidente de "Ni Putes Ni Soumises" et l'a interrogé sur les solutions concrètes pour solutionner un problème dont on a l'impression qu'il est récurrent localement. Solutionner et prévenir aussi avant le drame et non après cela comme cela est souvent le cas, à la Réunion, depuis le début de l'année.


Sihem Hbachi : "Nous allons demander à tous les services de l'Etat de se mobiliser"
Mardi 15 Septembre 2009 - 07:50
Ludovic Robert
Lu 1448 fois




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 15/09/2009 11:00
Mme, nous sommes TOUS d'accord pour dénoncer les Violences Faites aux Femmes, TOUS d'accord pour irradier la DISCRIMINATION que vous dénoncer légitimement... maintenant à votre tours d'entendre LA VERITE... Moins de 10% des Hommes susceptibles d'être Violents et on en parle PARTOUT, alors que 90% des Pères séparés de Force de leurs Enfants dans les TGI et on maintient le SILENCE COMLPICE sur le sujet TABOU... Vous conviendrez sûrement que c'est de l'ESSENTIEL dont on parle quand on évoque NOS ENFANTS ARRACHES à leur Père et ADOPTES DE FORCE... ?!... NON ? Etes Vous Vraiment pour la PARITE ou seulement pour les Femmes ?

*PMI au Lieu de Protection Parentale et Infantile (Pères dangereux de NATURE, GENRE)?
*Assistant(es) Maternelles au lieu de Parentale: Les Parents Eduquent, pas les seules Mères...
*9 Balles sur 10 aux JAFs pour les Pères condamnés de NATURE: Paritaire ? Discriminatoire envers les Femmes ? Déclaration des Droits de l'Enfant à Vivre et être éduqué par ses 2 parents ? à banir ? trop favorable aux Hommes ?
*Sujet du Massacre Judiciaire et Sociale des Pères TABOU sur les TV: Paritaire ? Discriminatoire ?
*"Délégation aux Seuls Droits des Femmes en Préfecture (Enfants et Pères: NON): Paritaire ?
*Aide à la Création d'Entreprise pour les Seules Femmes: paritaire ?
*Services de Victimologie Fermés le Week-end aux seuls Pères du Dimanche, ouverts aux Mères toute la semaine: paritaire ? Discriminatoire ?
* classement systématique "sans suite" du Parquet des Plaintes pour "Non Présentation d'Enfants" (jusqu'à 21 ici) et Impunité Pénale et Civile des Mères: Paritaire ? Discriminatoire ?
*Favoritisme, Incitation à laViolence, Falsification d'Instruction des Dossiers, Abus de Confiance et de Pouvoir aux: JAFS, Juge des Enfants, Parquet, AREL, AREMO, ARPEGE, ARAJUFA, UDAF, UNAF, GUT, PMI, ...etc... Paritaire ? Discriminatoire ?
*28 Associations de Femmes subventionnées au Département, pas une seule D'enfants et leurs Pères !....
*Un RECTORAT Obtu et Buté qui refuse de reconnaitre l'autorité Parentale (FACTICE voir multiples PV gend) des Pères courcircuité par "L'ACTE USUEL JOKER" depuis 15 ans... Pas droit au Carnet liaison, Réunion Parents Profs, Election représentants Parents d'Eléves, siganture de la seule Mère engageant la Resoponsabilité Pénale et Civile du Père,...etc...

Ici, 1/4 des Foyers Monoparentaux (52% Guadeloupe) cad autant de Femmes, le plus souvent sans travail, rémunérées sous forme de Prestations sociales / Salaires (1er BUDGET DE L'ILE) qu'à la CONDITION que les Pères soient Condamnés dans les TGI pour leurs NATURE, GENRE MASCULIN... Autant de DEVISES Métropolitaines INDISPENSABLES à l'EQUILIBRE ECONOMIQUE du Département... Un taux de Natalité et Fécondité Inégalé dont les Sénateurs et Députés se félicitent chaque année, en perspective des Retraites à payer, dans la "digne lignée du scandale des Enfants de la Creuse, version DERIVE INSTITUTIONNELLES GRAVE moderne" ... Des Enfants qui sont détenus en OTAGES ici, sont l'enjeux de Rançons aux Pères, n'ont pas droit de connaître leur FAMILLE PATERNELLE, ou de porter leur NOM, ... Auriez vous l'audace de dire le contraire ? 52% de la Populations sous le seuil de Pauvreté, ça vous parle ?...

La Culture des Frustration des Hommes et Pères, la Société de VEUVES NOIRES dans laquelle on veut nous imposer de rester calmes, tranquilles et serins sont INCOHERENTS, tue toute perspective de Cohésion Sociale et de Parté !... Les Hommes, en cas de séparation SAVENT quel sort leur sera Réservé... quand bien même une Infime proportion d'entre eux pourrait devenir Violent au point de TUER (0.7%), c'est en multipliant les Frustrations et les Proportions d'entre eux SACRIFIES pour leur NATURE, GENRE (Voir HALDE, LDH, AMAFAR EPE, ACALPA) que VOUS PROVOQUER CES MASSACRES SOCIAUX... et si le reste n'est qu'affaire d'éducation, le minimum pour qu'un homme, un père puisse retranscrire cette éducation, c'est d'avoir le droit d'éduquer ses Enfants !!!!!!!........!!!!!!!!.......

Auriez Vous le Courage d'en Débattre avec Nous (SOS PGDR: Papas Réunion 06952 70 0073)? dés que nous ne serons plus ECARTES des débats Sociaux ? comme des Télévisions locales... Ou pensez vous qu'il faille continuer à vouloir construire une vie PARITAIRE ET EGALITAIRE entre Femmes, en ignorant le point de vue des Enfants et de leurs Pères, tout en maintenant le "statut de POUPONNIERE DE LA FRANCE" à n'importe quel Prix, y compris celui de la VIE des Enfants ? Des FEMMES ? ou des PERES SUICIDES EN NOMBRE dans le silence ?

Nous sommes traités comme des Chiens Géniteurs Payeurs, accessoires de l'Education de nos Enfants adoptés de force, aux TGI, n'avons aucune possibilité de JUSTICE VRAIE, nos Enfants sont traités comme un marché TRES JUTEUX (les Courageux Humains confirmerons).

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 15/09/2009 13:36
Il ne faut surtout pas oublier la CAF: Caisse d'Allocation FEMININE, qui outrepasse largement ses "compétences" et se permet de courcircuiter les actions JUDICIAIRES pour ne pas que les Pères puissent se constituer en opposition de SAISIES. Le Fric des Pères censsé financer la Monoparentalité en dénie total des Lois Paritaires votées et Bafouées depuis 15 ans...
Mme THIA SONG FAT, Responsable du Service des Recouverements de la CAF souhaite elle s'exprimer sur le Sujet ? ou a t'elle reçue la Confirmation de son IMMUNITE au Parquet pour ce permettre ces écarts ??? Les rapports des Abus sexuels subis par ma Fille chez sa Maman (effacés par TOUTES les INSTANCES JUDICIAIRES depuis 7 ans) restent à votre disposition Mme... Nous espérons bien pouvoir vous confondre PUBLIQUEMENT sur ce que vous faites... Plaintes déposées en Gendarmerie et remis à qui de droit... Nos nfants ne sont pas A VENDRE, les Pédophiles seront poursuivis et condamnés malgré vos interventions...
La même question vous est posée: Voulez vous en débattre dans une cour PUBLIQUE ?
Souvenez vus, Les Fusibles sautent bien avant les "lumières"...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales