Economie

Sidelec/Electicité: D. Alamelou craint une "forte hausse du tarif"


Sidelec/Electicité: D. Alamelou craint une "forte hausse du tarif"
Daniel Alamélou, président du Syndicat intercommunal d'électricité du département de la Réunion (Sidelec), tenait aujourd'hui une conférence de presse afin d'alerter l'opinion publique sur le projet de loi de deux députés socialistes portant sur la tarification progressive de l'énergie. Ce projet de loi vise à instaurer un système de bonus/malus pour encourager les ménages à modérer leur consommation et à améliorer l'isolation de leurs logements.

Pour Daniel Alamélou, "ce projet de loi ne prend en compte la situation de l'Outre-mer concernant les constructions de bâtiments et de l'utilisation de la climatisation , conséquente dans le consommation d'énergie".  Il rappelle cependant que "l'objet de cette loi, qui est de responsabiliser le consommateur, nous convient. Mais si on ne prend pas en compte les spécificités de l'Outre-mer concernant le chauffage, nous craignons une forte hausse du tarif pour les consommateurs". Le Sidelec interpelle donc les députés Réunionnais pour qu'isl puissent proposer des amendements et modifier le projet de loi pour qu'il soit plus favorable aux usagers de l'Outre-mer.

Pour la création d'un établissement public dédié au FACE

Par ailleurs, en tant que président de la commission DOM au sein de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), Daniel Alamélou a demandé la création d'un établissement public dédié au FACE (Fonds d'amortissement des charges d'électrification), qui finance le Sidélec.

"Nous avons interpellé les ministres Delphine Batho, Jérôme Cahuzac pour demander une modification du fonctionnement du FACE. La criculaire Besson, créée par l'ancien gouvernement, nous complique la tâche pour obtenir les subventions dédiées au Sidelec puisque la gestion du FACE est absorbée au sein de plusieurs ministères", détaille Daniel Alamélou.

Les ministres Delphine Batho et Jérôme Cahuzac ont répondu dans une lettre commune avoir "bien compris la problématique et nous ont accordé une souplesse sur le délai d'utilisation des fonds en 2012 et pour 2013", explique le président du Sidelec. Il espère désormais que le gouvernement prendra en compte sa demande de création d'un établissement public dédié au FACE via décret, pour mener à bien la maîtrise d’ouvrage des travaux d’électrification en zone rurale, principale compétence du Sidelec.
Vendredi 14 Septembre 2012 - 06:33
Lu 859 fois




1.Posté par polo974 le 15/09/2012 17:59
Il est urgent d'imposer une isolation thermique avant toute installation de clim ! ! !

Il est urgent d'interdire les toits gris anthracite (parfois imposé par de débiles règlements de lotissement).

Il est urgent d'imposer une réelle ventilation des pièces d'eau et pas seulement en comptant sur la fenêtre (impossible à laisser ouverte s'il pleut ou si tous les occupants partent la journée).


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales