Blog de Pierrot

Sicalait : A quoi joue Paul Martinel ?

Lundi 29 Décembre 2014 - 21:23

Sicalait : A quoi joue Paul Martinel ?
Depuis le début du feuilleton Sicalait, j'ai présenté Yves Evenat comme celui qui tirait les ficelles des différentes opérations de diversion montées pour préserver certains intérêts très rémunérateurs. A la réflexion cependant, le costume était peut-être un peu trop grand pour lui et il est fort probable qu'il n'était lui même qu'une marionnette entre les mains de bien plus gros que lui.

J'avais dans un précédent article évoqué le rôle trouble d'un "grand patron" de la place. Alors qu'il agissait toujours jusqu'ici en coulisses, ce dernier est sorti de l'ombre cet après-midi, pendant le conseil d'administration de la Sicalait. Paul Martinel puisque c'est de lui qu'il s'agit, par ailleurs PDG de la Cilam, a tout fait pour mettre des bâtons dans les roues de Julien Huet et essayer d'obtenir une nouvelle assemblée générale, histoire de se débarrasser de ce petit président de 32 ans qui ose lui tenir tête et refuse d'entrer dans ses combines. Le principe de l'AG a été voté, mais sans qu'une date ne soit fixée.

Quelle n'a pas été sa surprise de constater que loin de s'en laisser conter, le "petit éleveur" (sans que cela n'ait rien de péjoratif) a osé tenir tête au "gros patron", bien aidé en cela par son avocat, Me Djalil Gangate, un des ténors du barreau réunionnais.

Il faut dire que Me Gangate est à l'origine d'une belle déculottée judiciaire puisque au moment même où se tenait le conseil d'administration, le tribunal donnait tort à Patrick Hoarau (l'ancien président aujourd'hui soutenu par Paul Martinel et Yves Evenat) qui souhaitait se voir réinstaller dans son fauteuil de président de la Sicalait. Malgré l'avis juridique très pertinent de Me Djalil Gangate assurant que la démission par texto de Patrick Hoarau était valable, Paul Martinel avait pris son téléphone pour appeler personnellement les administrateurs et les éleveurs pour leur expliquer que Julien Huet n'était qu'un usurpateur et que le seul président légal était Patrick Hoarau, sa marionnette... Le juge a dit le droit et Julien Huet a été conforté à son poste.

La sortie de Paul Martinel a été très mal ressentie par une majorité des administrateurs présents ce matin. Au point que nombre d'entre eux se sont demandé ce qui pouvait bien pousser le PDG de la Cilam à prendre une telle position. Et certains vont même jusqu'à se demander ce qu'il a à cacher pour craindre ainsi les audits que Julien Huet compte lancer sur la Sicalait et toutes ses filiales...

Car ce que le grand public ignore, c'est que la Sicalait et l'Urcoopa sont de gros actionnaires de la Cilam. A force de s'opposer à Julien Huet et Jérôme Gonthier (président de l'Urcoopa) qui soutient Jérôme Huet, le président de la Cilam joue rien moins que son propre poste. Il se croit intouchable car, à ses yeux, la Cilam c'est lui. C'est vrai que c'est lui qui a bâti la Cilam mais il oublie que la Cilam, avant tout, appartient à ses actionnaires...
Pierrot Dupuy
Lu 2665 fois



1.Posté par KLD le 29/12/2014 22:20

sa c'est de l'investigation ! chapeau bas !

2.Posté par nimportenawak le 29/12/2014 23:08

les popols ont tendance à vouloir tout régenter, vive la retraite

3.Posté par Mwa la pa di le 30/12/2014 07:45

Pierrot, quelle "merdier" c'est une constante chez nous de magouiller. Que cela soit en politique, dans les affaires, partout ...

4.Posté par Marx le 30/12/2014 08:53

Pas mal Pierrot, tu t'approches doucement...

5.Posté par milkman le 30/12/2014 10:41

syndrome éthévien...triste à dire.

6.Posté par André le 30/12/2014 08:54

Paul Martinel n'a toujours pas compris que l'on change tous les 365j , une nouvelle année s'installe et qu'avec le temps il doit lui aussi changer ...
MOsieur Martinel pourquoi ne pas passer vos ap.midi à jouer au bridge ou fumer un cigare avec MOsieur Etheve , vous lui parlerez de lait et lui d'avion !!!
Lé bon ! Arrêt El ça avant que le totochement i tombe su ou !!

7.Posté par breizhatoll le 30/12/2014 15:46

voila la réunion que j'aime : des jeunes qui ne s'en laissent pas compter par les vieux barbons décrépits et les syndicats manipulateurs . peut être y a t'il encore un peu d'espoir pour cette belle ile !

8.Posté par vu de mon fauteuil le 30/12/2014 16:11

paul martinel a plus de 75 ans je pense qu'il est temps pour lui de prendre sa retraite

9.Posté par Caton2 le 03/01/2015 13:03

Lu ce matin sur I.REUNION.COM:
70% des vaches à lait réunionnaises sont atteintes par la leucose.
"S'agissant de la leucose, si l'on applique strictement la règle nationale, c'est l'abattage dans les six mois de l'animal positif. Si la prévalence est à 70% dans l'élevage laitier, dans les six mois, c'est l'abattage de 70% du cheptel. C'est la mort de la filière laitière…"(...)
Il n'en demeure pas moins vrai que le lait des vaches positives à la leucose, 70% du cheptel donc, si ce n'est pire aujourd'hui, est collecté comme le reste, certes à vil prix - il n'y a pas de petit profit - puis mêlé, ou dilué, à l'ensemble de la production. Sans quoi on serait loin aujourd'hui des 16 ou 17 millions de litres récoltés."
Appliquons la loi, ça mettra tout le monde d'accord!

10.Posté par zoro le 05/01/2015 21:03

il faut que la loi soit appliquer ils ont ramener des animaux malade ici depuis 1999 et ils contamine volontairement avec l'aide de l’État (dsv , monsieur coustel ex dsv reunion , maintenant très bonne place en métropole ) , parlons aussi de la paratuberculose (maladie de crohn chez l'homme) ça arrive a grand pas , dans l'elevages bovine a la réunion ce qui reste de bon c'est le vaccin vivant la on peut le vendre au détriment des éleveur.

11.Posté par nouveau le 23/01/2015 11:47

julie tien bon nous lé avec ou !!!!!! patric hoareau a craché dans la soupe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! d"autres eleveurs grevisses regrette et revient de notre coté

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >