Société

Shark Camo : un autocollant efficace contre les attaques de requins ?


Shark Camo : un autocollant efficace contre les attaques de requins ?
Coller un autocollant sous sa planche de surf pour dissuader un requin d'attaquer, l'idée peut paraître saugrenue, voir dangereuse au premier abord. Toutefois, la communauté scientifique semble de plus en plus convaincue que les couleurs des planches du surf ont une incidence sur les attaques de requins. Les squales seraient attirés par les couleurs vives. A l'inverse, ils se méfieraient de certains poissons venimeux à l'allure zébrée.

Fort de ce constat, un inventeur américain a mis au point un autocollant noir censé tromper le requin sur se proie. Pour tester ce procédé, les inventeurs du Shark Camo, c'est son nom, se sont rendus en Afrique du Sud. Ils ont souhaité confronter leur invention au grand requin blanc, apparemment avec succès.

Toutefois, les conditions d'expérimentation sont largement remises en cause par la communauté scientifique car l'autocollant a été testé sur une planche sans surfeur. Pour les détracteurs de ce procédé, un requin n'attaque pas une planche mais les membres du surfeur qui gesticule sur la planche. L'absence de surfeur lors des expériences  réalisées pour tester le Shark Camo ne permetrait donc pas de valider l'efficacité de cette technique de camouflage (voir la vidéo ci-dessous).

Même si cette nouvelle approche peut sembler séduisante, pour réduire une part du risque requin, rien ne permet encore de dire que cela fonctionne. L'investissement de 45 dollars pour équiper sa planche reste cependant abordable même s'il ne s'agit que d'un autocollant. Résultat, de nombreux surfeurs ont sauté le pas et arborent désormais un style zébré sous leur planche.

Lundi 6 Août 2012 - 15:56
.
Lu 3131 fois




1.Posté par ASSENJEE.M le 06/08/2012 17:10
Tous les moyens sont bons pour faire de l'argent sur le dos des autres!

2.Posté par noe le 06/08/2012 17:18
Avec une croix au milieu , c'est hautement efficace ... et surtout après avoir fait votre testament en bonne et du forme !
Parfois une planche bénie par un saint curé est bien meilleure ...on bénit bien les sabres avant la coupe des cannes ...ainsi que le motos ... parfois ça n'empêche pas les accidents ....

3.Posté par Laluno le 06/08/2012 17:20 (depuis mobile)
Certainement plus que la couleur ..surtout les nombreuse formes du tail et de bottoms qui n"rxistaient pas jadis..culpabilitér le requins est une erreur monumentale..

4.Posté par remy le 06/08/2012 17:42
autocollant sharkcamo a ete suggeré par guy Gazzo à plusieurs ateliers requins. ca coute 50 euros et c'est bien moins cher qu'un cercueil.

Alors pourquoi aucune planche n'en est equipée?

5.Posté par fundisantim le 06/08/2012 17:58
La couleur du fond des radeaux de survie ,comme facteur declenchant les attaques ,avait ete evoquee par Alain Bombard a l'epoque ou il a ecrit "Naufrage volontaire" ( 1954 qd meme)......Il faut du temps aux bonnes idees alors que la betise ca glisse tout seul!!!

6.Posté par Irreverseable le 06/08/2012 18:57
Combien y a-t-il de requins tigres et bouledogues dans les eaux réunionnaises ? Pourquoi y a-t-il plus d’attaques ces derniers temps ? Les interprétations vont bon train, et les scientifiques, ayant pourtant touché 700.000 depuis 1 an de l’Etat pour répondre à ces questions, ne fournissent toujours pas le moindre début d’explication…

Les pêcheurs traditionnels réunionnais, à qui l’on donne rarement la parole, ont cependant leur idée. Selon eux, les requins tigre et bouledogue ne sont plus péchés à la Réunion depuis plus de 30 ans par risque potentiel (et non avéré) de la maladie Ciguatera. Les populations de ces 2 espèces seraient donc en forte augmentation (un calcul rapide et très approximatif de 1 requin péché tous les 2 jours à l’époque conduirait à une augmentation de la population de 900 requins en 5 ans). De nouveaux individus de requins tigres et bouledogue pourraient même être arrivés en suivant des bateaux senneurs, et attirés par les déchets de la ferme aquacole et les ravines, protégés par la réserve naturelle, se seraient sédentarisés près des côtes. Un petit groupe d’environ 5 requins a été observé à plusieurs reprises. Les apnéistes corroborent ces savoirs et ont filmé une population tout près des côtes. Toujours selon les pêcheurs traditionnels, ce serait le même requin, la même bête, qui aurait causé les 3 attaques mortelles… Peut-on décemment, en ayant connaissance de telles informations, faire autre chose que prélever ces quelques individus sédentarisés ?

Car il n’a jamais été question « d’éradiquer » ou « d’exterminer » les requins. Les usagers de la mer demandent bien au contraire une gestion globale, raisonnée et respectueuse de l’écosystème marin, duquel l’Homme et ses activités sont partie prenante. Mais est-il pertinent d’avoir constitué une réserve naturelle en pleine station balnéaire ? Pourquoi cette réserve marine et surtout le programme CHARC de l’IRD dont Marc Soria est le responsable, refusent de considérer dans leur étude à 700.000 euros les possibles effets de la pêche industrielle et des déchets relâchés par la ferme aquacole gérée par l’ARDA ? Serait-ce parce que l’Institut de Recherche et de Développement (IRD) est justement en contrat avec cette même ferme aquacole (qui ne fonctionne que grâce à des subventions), qui fait également partie du comité scientifique de la réserve naturelle ?

Tout au long de cette cette crise requin à la Réunion, les surfeurs et les usagers de la mer ont cristallisé les haines et les rancœurs, laissant le champ libre aux manigances de CHARC et de l’ARDA. Il serait maintenant temps que journalistes, politiques et associations écologiques s’intéressent aux conflits d’intérêt et au clientélisme de ces institutions…

7.Posté par Caton2 le 06/08/2012 20:32
6. Bonne analyse...

8.Posté par Sinonçà le 06/08/2012 21:29
Et si simplement on prenait l'équation suivante:

Depuis plus de 30 ans on a çà:
Population qui augmente (au niveau mondiale commen au niveau locale) = pollution qui augmente exponentiellement
+ mauvais traitement des déchets
+ mauvais assainissement des eaux usées
+ non respect de l'environnement (tous sexes, toutes races, toutes cultures, toute age, toute éducation confondue)
+ augmentation des fréquentations des plages
+ les populations aquatiques qui ne cessent de diminuer à cause de l'élément numéro 1

= CONDITIONS IDÉALES pour accueillir une espèce animale opportuniste qui adore les eaux sales et qui ne refuse aucune nourriture que SON environnement lui propose.

Peut être faudrait il revoir le problème à la base et revoir tous les éléments de l'équation, non?

9.Posté par Thierry le 06/08/2012 21:50
@6 ... je vote pour vous 700 000 euros et pour votre analyse qui n'est en fait pas une analyse (je me permets de taquiner Caton2) ... C'est en fait une SYNTHESE ... des analyses qui ont trainées au travers de divers posts de "raison"... non subventionnés donc NON écoutés

Il est su que l'on écoute que ceux qui savent se faire subventionner ... plus dur pour un pêcheur d'obtenir une subvention, qu'à des structures pseudos bien intentionnées ... et protectrices .... de l'environnement de leurSSS poches. 700 000 euros une goutte dans l'océan .. mais quelle goutte ... qui pend au nez des mêmes ...

10.Posté par Thierry le 06/08/2012 22:01
Je vais faire dans le "vulgaire" juste pour blaguer. Je m'en excuse. Mais entouré de 2 nanas comme sur la photo, je vous parie l'or du monde que les requins ne m'attraperaient pas de si tôt ...OOOOO ...

A moins qu'ils ne sortent de l'eau .... mais là, pas d'inquiétude... Ils seront morts avant... d'arriver à mes orteils ...

11.Posté par réponse le 06/08/2012 22:15
Un autocollant avec la tete de pallan-vergoz ou huguettebelot c'est sur que cela marcherait !

12.Posté par Pechons le requin avec le Robert zébré le 06/08/2012 22:19
Thierry Robert veut pêcher le requin lui-même !
Habillez le avec une peau de zèbre, donnez lui un couteau et jetez le à l'eau pour tester.

13.Posté par Caton2 le 06/08/2012 22:30
9. les subventionnés ne sont pas plus écoutés, car ils ne disent rien.
Circulez, on ne sait encore rien, et comme on ne sait encore rien on n'a rien à dire. Il faudra attendre qu'on ait plus d'informations qui ne servent à rien, pour qu'on puisse scientifiquement conclure qu'on a beaucoup de chose à vous dire (dans au moins une centaine de pages), pour vous expliquer que toutes les études étudiées, y compris la notre, ont été faites dans les règles connues à ce jour, et qu'elles concluent qu'on n'en sait pas plus sur les requins. Cette étude n'aura donc pas servi à rien puisqu'elle conclura qu'on ne peut rien conclure.
Savoir qu'on ne peut rien conclure, ça vaut bien 700 000 euros? D'ailleurs, il faudrait une nouvelle étude pour savoir si on peut trouver de nouvelles méthodes pour en savoir plus sur les requins, afin d'envisager une nouvelle enquête. Une petite rallonge de 700 000 euros serait nécessaire.

14.Posté par Thierry le 06/08/2012 23:29
@ 13 ... La conclusion de mon analyse me disait bien de taquiner Caton... dont la synthèse est plus qu'éloquente ... Finalement ces 700 000 euros, ils auraient pu me les donner directement et auraient servi à qqchose.. puisqu'ils n'ont servi à rien !!! à nous prendre pour des poires ... allez, on se la coupe en 2.

15.Posté par Essayez avec une photo de requin chagrin le 06/08/2012 23:37

11.Posté par réponse le 06/08/2012 22:15 | Alerter
Un autocollant avec la tete de pallan-vergoz ou huguettebelot c'est sur que cela marcherait !

Ca marcherait mieux avec la tête d'un "requin chagrin" à 2 pattes. Essayez avec Lolo Peugeot Réunion.


16.Posté par Verité le 07/08/2012 01:34
post15 ; c'est qui lolo peugeot REUNION ?

17.Posté par Gaspard le 07/08/2012 07:39
Le Pin's sont également très efficaces ! Avis aux couillons !
Mais sinon, très sérieusement, pourquoi ne pas parler des choses qui fâchent, je veux parler de tous les égouts de l'île qui se déversent dans la mer, directement ou pas ?

18.Posté par jeanpierre metropole le 07/08/2012 12:24
Il serait tellement plus simple de combiner sur les planches un répulsif

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales