Faits-divers

Sexe, violence, prostitution et Internet : Chronique de la misère ordinaire


Etre jeune et belle n’est pas toujours un avantage quand on n’a pas de travail et un parcours familial et amoureux plus qu’anarchique ; que l’on a erré à la recherche de l’oubli dans des produits qui n’arrangent rien.  Encore moins quand on tombe sur un couple de faux amis qui, au lieu de vous aider à vous en sortir, vous enfonce un peu plus chaque jour.

Annabelle (qui ne s’appelle pas du tout comme ça) en a fait l’amère expérience, jusqu’à se retrouver à la barre du tribunal. En rupture sociale presque complète, errant de copains d’un soir à copains d’une heure, elle rencontre Béatrice (même remarque) en 2013. Cette dernière, jeune et très belle aussi, a trouvé un seul moyen pour échapper au chômage et à la misère.

Dans une maison du Tampon louée par Eugène, son concubin quelque peu déjanté, elle reçoit des clients dragués sur Internet. Et ça marche pas mal. Ca marche même si bien qu’elle estime ne plus suffire à la tâche ! Les routes des deux jeunes femmes se croisent un jour et, n’écoutant que son bon cœur (!), Béatrice propose à Annabelle de partager son lucratif petit commerce. L’argent va effectivement rentrer, sous l’œil attentif d’Eugène qui n’est jamais très loin et veille au grain. On ne sait jamais…

Et les inconvénients vont débarquer en 2014. Deux clients estiment que 300 euros, même pour les faveurs conjointes des deux copines, c’est un peu cher. Surtout que certaines privautés très spéciales leur sont carrément refusées.

Arguant que c’est bien moins cher à la Pointe-du-Diable ou à Pierrefonds, ils font alors mine de s’en aller sans bourse (oups !) délier. Eugène entre alors en jeu, tempête, menace, cogne un peu et fait même mine d’utiliser une arme à feu et un couteau.

Sous le feu croisé de la Cour et des avocats, il apparaît peu à peu qu’Annabelle, en fin de compte, "épave" donc proie toute désignée, était une aubaine pour le couple.

Eugène jure ses grands dieux qu’il n’est pas, qu’il n’a jamais été un maquereau. Non mais ! Il a quand même accepté quelques petits avantages, ne serait-ce que des étuis de cigarettes. Pour le reste, on ne saura pas.

Il apparaît également très nettement qu’aujourd’hui, Annabelle a très peur de ses "amis" et souhaite bien ne jamais plus en entendre parler. C’est ce qu’a démontré avec talent Me Khlifi-Ethève qui parle même de la nécessité de "protéger cette jeune femme".

La personnalité du "souteneur" (?) y aura fait pour beaucoup. Eugène, la quarantaine, souffre de graves problèmes psychiques qui l’ont plus d’une fois conduit à être interné : paranoïa violente évidente. En fonction de quoi il touche une maigre AAH (allocation adulte handicapé) "plus maigre qu’un sandwich SNCF" disait Renaud. Il a donc manifestement arrondi ses fins de mois avec les passes juteuses de Béatrice, malgré ses dénégations réitérées.

Béatrice n’a pas été mieux lotie par la vie qu’Annabelle. Son enfance et son adolescence ont plus été caractérisées par les sévices en tout genre que par un amour familial digne de ce nom. Sans qualification, sans travail, un piteux RSA… que lui offrait-on comme perspective autre que la tarification de ses charmes ? Le cas n’est hélas pas isolé.

Me Normane Omarjee a tenté de prouver qu’il n’y avait là aucun proxénétisme avéré, malgré des textes de lois qui semblent pourtant bien dire le contraire. Mais il semble qu’une jurisprudence métropolitaine lui soit favorable.

Outre les faits de proxénétisme, de violence et d’extorsion, les volutes odorantes du zamal sont également venues apporter leur contribution à cette affaire qui a laissé un profond malaise chez tous les présents dans la salle.

Le procureur, après un réquisitoire sévère, a demandé de simples peines avec sursis pour les deux jeunes femmes et 9 mois ferme quand même contre Eugène.

Verdict le 23 avril.
Vendredi 27 Mars 2015 - 10:33
Jules Bénard
Lu 3288 fois




1.Posté par noe le 27/03/2015 12:36
C'est la vie !
Il ne faut pas lui en vouloir !

J'espère que les juges ne sont pas trop jaloux de sa beauté et de sa jeunesse !

2.Posté par Ray_au_Port le 27/03/2015 13:20
«... passes juteuses de Béatrice...» !

Alléchantes ! ! !

3.Posté par Le Corbeau le 27/03/2015 14:32
POINT DE VUE

Il semble que certains croyants plus ou moins sceptiques voire incrédules comme Saint Thomas, désirent savoir, pourquoi on enseigne dans certaines religions, qu'il y a un seul Dieu - mais en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint Esprit ( invisible ) censé être le Père de la seconde personne.
Avouez que pour un esprit cartésien, ce n'est pas facile à comprendre.
Ceci dit, on ne nie pas l'existence d'une Intelligence Supérieure qui a créé l'Univers.
En ce qui concerne la vie, ce n'est pas une réussite apparemment.
La Nature est cruelle, jugez plutôt :
Les animaux carnivores, obligés de tuer pour se nourrir pour vivre.
Chez les humains, avec des instruments ad-hoc obligés d'enfreindre la loi, la morale pour assouvir ses bas instincts - et en plus - dominateurs, d'où les assassinats, guerres et autres tueries.
Où est la Bonté Divine ??
L'homme est-il victime de son Créateur ??
Ces choses-là nous dépassent !
On ne sait pas, on ne sait rien.
Et ça On le sait.

4.Posté par EKOLO le 27/03/2015 16:02
En parlant de la pointe du diable, justement, s'ils voulaient vraiment lutter contre le proxénétisme (quand on voit le réquisitoire du procureur, on comprend que c'est le proxénétisme qui les dérange plus que la prostitution en soi), ça se saurait.

@ Post 3 :

Beaucoup de gens croient que la vie sur Terre doit être un paradis sur Terre. Et voyant ce qu'il se passe vraiment, ils doutent de Dieu.
Mais c'est bien expliqué dans la Bible, et pas qu'une fois, que la vie sur Terre n'est pas censée être une partie de plaisir, mais plutôt une épreuve permanente pour justement éprouver la foi et la valeur.
Ceux qui n'ont pas encore compris ça auront du mal à comprendre quoi que ce soit dans la religion, parce que c'est un principe de base.
On comprend maintenant pourquoi les religions peuvent donner lieu à des comportements incohérents ; c'est avant tout un problème de compréhension, et si en France, malgré notre système scolaire, on trouve encore des gens qui ne comprennent rien à rien, parlons pas de ce qu'on peut trouver dans des pays où l'école n'est pas obligatoire ou carrément inexistante.

5.Posté par Jules Bénard le 28/03/2015 09:48
aux "mystiques" ci-dessus et à tous les autres : quand vous aurez cessé de mélanger religion et comportementalisme, vous aurez fait un grand pas. En attendant, "cessez de jeter la première pierre".
La religion est "peut-être" (mais j'en doute) un élément de réponse. Le phénomène social est plus abordable, à condition de cesser de se laver à l'eau bénite chaque matin !
Dan la Grèce et la Roma antiques, les prostituées avaient pignon sur rue. Heureux temps !

6.Posté par Le Corbeau le 28/03/2015 17:17
ET POURTANT

Elle a apporté la civilisation dans le monde - mais aujourd'hui - il semble que le problème de la Grèce, c'est l'Euro.
Un Etat, pour être viable, doit pouvoir exercer ses pouvoirs régaliens.
En effet, un Etat qui refuse de créer sa monnaie nationale pour emprunter à un tiers, s'endette et perd son indépendance pour se soumettre aux désidérata de son créancier.
De même, pour un arbre, si on enlève ses racines, il meurt.
Dans la situation actuelle de la Grèce et autres Etats Européens qui ont donné la corde à Bruxelles pour les pendre, c'est le chômage.
Voilà où nous en sommes.

7.Posté par gouatnous le 29/03/2015 08:40
méme zinfo le dit "misère quotidienne",episode classique de ce que devient la réunion,lamentable,y fé pitié mon caf,eh oui futur dépotoir de la misère humaine,bravo à cette mentalité qui ne cesse d'inventé dans la débilité!

8.Posté par Glandeur de Première le 30/03/2015 14:04
On s'y croirait. Jules Bénard est vachement bien renseigné sur cette affaire de mœurs. Tout est détaillé. Je me pose questions à son sujet.

9.Posté par polo974 le 31/03/2015 13:41
enfin, bon, à 300 euro la passe avec 2 filles (et un proxo), ça fait un bon rendement...

on peut être cynique et cacher son jeu derrière des problèmes de santé.

calcul rapide pour rappel:
300 euros pour disons 2h (c'est très long...), ça fait un revenu non déclaré de 6000 mensuel pour un coup l'après midi 5 jours par semaine. réparti à 3, chacun(e) y retrouve plus que son compte...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales