Société

Seuls 13% des touristes influencés par l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco

L'IRT a révélé aujourd’hui les résultats d’une étude de l’institut Ipsos OI. Le sondage visait à mesurer, un an après, l’impact sur la fréquentation touristique à la Réunion de l’inscription de notre île au patrimoine mondial de l’Unesco. Les chiffres indiquent que seulement 13 % des sondés ont été influencés par la récente inscription de l’île au patrimoine mondial.


Seuls 13% des touristes influencés par l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco
 
Dans le cadre du premier anniversaire de l’inscription des "Pitons, cirques et remparts” de la Réunion au patrimoine mondial de l’Unesco, l’IRT a souhaité chiffrer l’impact de cette inscription sur la fréquentation touristique.

Pour répondre à cet objectif, Ipsos Océan Indien a mené une étude, en face à face, à l’aéroport Roland-Garros. L’étude a été menée du 29 au 30 juillet 2011 auprès de 203 touristes de 15 ans et plus. Le questionnaire concernait uniquement les voyageurs non-résidents et non originaires de la Réunion. 81% des personnes interrogées étaient originaires de métropole et 61% venaient à la Réunion pour la première fois.

Au final, si 32 % évoquent la nature et les paysages de l’île pour expliquer le choix de la Réunion comme destination de leurs vacances, seulement 13 % des sondés disent avoir été influencés par la récente inscription de l’île au patrimoine mondial de l’Unesco. L’impact serait donc encore marginal.

71% des touristes qui séjournent à la Réunion sont "des habitués du voyage"

Les premiers éléments démontrent également que les touristes viennent principalement à la Réunion par l’entremise de leur entourage. 42 % des personnes interrogées sont influencées par le bouche à oreille (17%) ou les conseils d’un proche (25%).

Parmi elles, 71% voyagent au moins une fois par an et 45 % voyagent au moins une fois par an vers des destinations lointaines. L’étude d’Ipsos qualifie donc les visiteurs de la Réunion comme "des habitués des voyages".

Deux raisons sont avancées par l’institut de sondage pour expliquer ces résultats : "L’inscription au patrimoine de l’Unesco n’est qu’un bonus, qui vient conforter les touristes déjà attirés par la Réunion et sa nature" et/ou "peu de touristes connaissent, ou ont retenu, l’inscription des pitons et cirques au patrimoine de l’Unesco".
Jeudi 4 Août 2011 - 17:12
Lilian Cornu
Lu 2115 fois




1.Posté par Olivier Bidet le 04/08/2011 17:17
oui gonthier et marylene doivent rendre des comptes et demissionner. Au passage on rigole du numero de cirque joué par René Robert: En mars il demissionne, en juillet il revient devvant les projecteurs. C'est fou ce que l'ego peut faire faire.

2.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 04/08/2011 17:26
C'est quand même pas négligeable, 13%...

3.Posté par fan2didier@yahoo.fr le 04/08/2011 18:21
Pas mieux que post 1!!

4.Posté par touriste le 04/08/2011 18:30
et combien de % de touristes sont venus grâce à une action communication de l''IRT?

5.Posté par corinne.P le 04/08/2011 18:35
L’inscription au patrimoine de l’Unesco n’est qu’un bonus


un bonus qui empêche les derniers bergers de La réunion de travailler dans le cassé de la rivière de l'est, un bonus qui complique la vie des habitants de Mafate devenu les néo esclavages du parc, un bonus qui empêche la recherche de source géothermique. quand au parc il préfère mettre l'unseco en avant plutôt que de régler les vraies problèmes, mais il n'est pas là pour ça. Juste bon à donner des leçons de morale à tout le monde et se vautrer dans ses 53% de vie cher et les déplacements nombreux en métropole de son petit personnel.

6.Posté par le taz le 04/08/2011 19:07
combien d'euros dépensés pour in fine un simple bonus sur ce coup là ?
c'est vrai que c'était ultra prioritaire, et que tout va bien dans l'ile (formation, chômage, croissance, activité, surf).
un jour, faudra faire le bilan, en millions d'euros, toute forces politiques confondues, des investissements réalisés au nom du tourisme pour des petites plages sur une petit cailloux loin de tout ou le billet d'avion coute déjà presque la moitié d'un séjour sur l'ile.
au fait, ça sert à quoi l'inscription au patrimoine de l'unesco.
sur jupiter, la réunion est inscrite au patrimoine de l'uhgrtr.
Franchement, a quand une VRAI étude sur le tourisme à la réunion : qui vient ? avec quels moyens ? quand ? pour quel type de vacances ? et pour les rares qui ont fait le déplacement, qu'est-ce qui leur a plu ? qu'est-ce qui leur a déplu ? et surtout pourquoi les 95% d'entre eux ne reviendront pas ?
quand une telle étude aura été menée, on aura une visibilité plus réaliste du potentiel touristique de la réunion qui à mon avis n’est pas bonne du tout.
Devriez plutôt investir un max sur la formation des jeunes et surtout sur la création d'entreprises car je crains que d'ici les 50 prochaines années, la démographie soit le problème majeur de cette ile, avec beaucoup beaucoup beaucoup de chômeurs et tous les problèmes liés, et que les 4 pauv' touristes qui auraient pu venir en soient dissuadés par l'état de la société réunionnaise.
(juste pour info, allez demander aux touristes qui ne vont plus aux antilles pourquoi et vous aurez pour qui veut l’entendre, un début de réponse aux problèmes qui vont se poser dans toutes ces iles domiennes).
(je préfère préciser, le contexte antillais n’est pas du tout le même qu’à la réunion, mais par contre, les effets des grèves et de la pseudo petite révolution personnelle de l’andouille indépendantiste a tué l’économie touristique de l’ile pour longtemps...)

7.Posté par tingmax le 04/08/2011 19:11
13% Oui c'est intéressant. Car pour la plupart, il ne sont pas forcément francophone. Beaucoup de touriste Allemand et les guides touristiques d'ici parle rarement Allemand.... Aux maido, ce dimanche j'ai rencontré un gros groupe d'australien (une vingtaine) les 2 pauvres guides parlaient avec un anglais de chat... très pauvre en vocabulaire... c'est dommage. Heureuseument qu'un des australiens étais francophile sinon.... la cata. J'écoutais ce que les 2 guides racontaient, c'étais intéressant (histoire du rempart, origine du cirque.....). Il y aussi pas mal de touriste suédois qui viennent sur l'ile la aussi j'en aient recontré (un groupe) sur un restaurant de st gilles les bains.

Je pense que ces 13% sont issues majoritairement de ces pays la avec aussi une part non négligeable de Français. Bien entendu ce chiffre devrait "gonfler" d'ici quelques année à condition de bien faire les choses progressivement mais surement. De plus il va falloir que l'irt comprenne que le splages de la réunion ne son pas "vendeur" car non attrayante..... Il faut désormais vendre le paysage réunionnais et particuliérement ces montagnes. La aussi il y a encore du travail. Si la réunion veut s'aligner face a Maurice, Seychelle, Madagascar aux niveau des plages, va falloir y mettre les moyens, et je pense que c'est pas possible, car les bandes de sable blanc ne sont pas suffisante.. De plus ces plages sont envahit par maison, boutique, coquillage, mégot, merde et autres..... pour le touristes qui veut du sable blanc et fin comme sur la carte qu'il a vue dans son tour operator = deception total !!

Pour cela l'irt et la réunion en général doit vendre ce qu'elle a obtenu "le paysage unique aux mondes de la réunion"
Les infrastructures de gites péi vont devoir elle aussi s'adapter je connais 2,3 gites super mais si il y a non maitrise de la langue anglaise avec quelques bases d'allemands c'est foutu. Car parfois, il faut avouer quand on est touriste il est plaisant de se faire comprendre avec sa langue....
Après, il est vrais que c'est dommage pour les petits gites bien simpas genre le gite grondin pas trop loin de la cascade biberon = super (avec spécialité unique) car ces gens la ne pourront pas forcément s'adapter... mais c'est à la génération des jeunes et surtout des diplomé de langue de mettre en avant leurs atouts afin de faire briller notre iles aux yeux du monde par le biais des touristes.


8.Posté par timagnola le 04/08/2011 19:54
Plus FO Q que le rené, y a pas !. Quant à "Mr Bean" et à "jeanette", leur incompétence est criante car 1 an après et au delà des intentions et amuse-couy.....nisseries, rien derrière "baro la cour". Il suffit pour s'en convaincre de se balader à Mafate et rencontrer ses quart-mondistes, sauf les gro zoizeau" qui s'éclairent au gazole. Vite un maloya ek riz chauffé ! Pitoyable !

9.Posté par Sonia le 04/08/2011 19:55
oui, c'est une excellente chose que l'inscription au patrimoine mondial nous ait permis d 'eviter le saccage des forages geologiques.

10.Posté par métencor le 04/08/2011 20:28
Mais que fout le parc ?????

11.Posté par AigleNoir le 05/08/2011 06:29
Combien d'entre vous ont choisi leur destination touristique parce qu'elle est inscrite à l'UNESCO ?
Réponse : zéro calebasse la fumée Grand Bois. Et y a pas besoin de sondage pour trouver la bonne réponse.
Prix d'un billet avion Paris Réunion en juillet Août : autour de 1900 euros.
Comparez avec un SEJOUR aux Caraïbes (Antilles non françaises) même période.
Le tout est de savoir si on veut réellement développer le tourisme ou pas.

12.Posté par martinebonbois le 05/08/2011 08:14
Pathétique tout ces gens du parc, le René Robert compris et tout ça avec l'argent du contribuable à se donner des grands airs.

13.Posté par ph le 05/08/2011 10:13
que du guignolesque

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales