Social

“Seule la mobilisation de l’opinion publique fera baisser le prix du carburant”

Le collectif pour la baisse du prix du carburant et du gaz à La Réunion, est ressorti déçu hier après-midi, de sa rencontre avec la direction de la Société réunionnaise des produits pétroliers. “Il n’y aura pas de baisse du prix du carburant au mois de décembre”, a indiqué Jean-Hugues Ratenon, porte-parole du collectif.


Mais, ce n’est pas joué selon Jean-Hugues Ratenon, également président de l’association Agir pou nout tout. Il existerait un moyen d’obtenir une diminution du prix du carburant à la pompe, selon lui.
“S’il n’y a pas une mobilisation de la population réunionnaise, il n’y aura pas de nouvelles baisses du prix du carburant à la pompe. Et ce sera un nouveau coup porté à notre pouvoir d’achat”.
“Mais, je crois qu’aujourd’hui les Réunionnais se réveillent. Il y a en matière d’éducation populaire, un certain nombre d’éléments qui permettent à nos concitoyens d’apprécier et de maîtriser les événements, et de se faire une opinion, et ce à partir des paramètres entendus, discutés et analysés ça et là”.
“Nous l’avons vu récemment avec un contexte économique mondial, victime d’une crise aiguë du libéralisme sauvage et d’un capitalisme financier outrancier et déshumanisé. Le paradoxe a voulu que cette conjoncture catastrophique s’accompagne de la chute du prix du baril du pétrole”.
“En métropole, cette baisse a été rapidement répercutée à la pompe pour les automobilistes. La diminution du prix de carburant a atteint les 30 %.  Dans certaines stations service, le gazole se vend à un euro le litre et le sans-plomb à 1,10 euro. La tendance est toujours à la baisse”.
“Alors comment se fait-il qu’à La Réunion, le scénario soit différent? Il faut savoir que notre approvisionnement se fait tous les quinze jours à Singapour. Et tous les quinze jours, le prix du baril de pétrole baisse”.
“La population réunionnaise a intégré ces éléments, cela signifie que notre niveau d’information est suffisant pour savoir pourquoi il faut se mobiliser”.
En fait, la mobilisation a déjà commencé. “Des artisans, des agriculteurs, des automobilistes se concertent déjà. Le collectif et l’association Agir pou nout tout seront à leur côté…”

Mardi 18 Novembre 2008 - 06:51
Jismy Ramoudou
Lu 586 fois




1.Posté par André974 le 18/11/2008 07:34
une baisse des carburants je veux moi aussi, mais pour en faire quoi ,multiplier les déplacements inutiles qui ne rendent que plus esclave de la sacro- sainte bagnole et augmente la pollution ,le bruit ,le stress,les embouteillages ?

2.Posté par Pierre-Olivier le 18/11/2008 11:40
Tout simplement pour ARRÊTER DE SE FAIRE TONDRE.

Les moutons, on les tond une fois par an ! Les Réunionnais se fond tondre, racketter à chaque fois qu'il doive "sortir le porte-monnaie", que ce soit pour faire le plein de carburant ou le plein du CADDY.

Franchement, y en a marre ! ! !

L'équivalent Réunionnais de la TIPP, ne doit en aucun cas être supérieur à son homologue Métropolitain (code des Douanes). de plus les carburants à La Réunion ne SONT PAS SOUMIS à la TVA (contrairement à la Métropole où ils ont une TVA à 19,6%).

Alors un simple calcul :

le prix moyen du Gas-Oil en Métropole est d'environ 1,14€ TTC soit 0,95€ HT (prix qui comprend la TIPP), et on arrive même à le trouver à 1,03€ (0,86€) dans les Bouches du Rhône.

A la Réunion, il coûte comme chacun sait, 1,15€. Comme il n'y pas de TVA, il peut être comparé directement avec le prix Hors taxe métropolitain :

1,15€ contre 0,95€ ou même 0,86€. Y A COMME UN DEFAUT ! !

Alors, on pourrait trouver comme raison que ce carburant arrive déjà, raffiné (dans les pays du Golfe Persique ?), donc, peut-être, un surcoût logique...

Seulement, voila, y a un hic, ya un os, c'est que le carburant qui nous est vendu à la Réunion est d'une qualité très très moyenne (pour ne pas dire merdique). Il y a quelques années, il avait une teneur en soufre 20 (VINGT) fois supérieure aux normes européennes. Il semble que depuis la situation ait évolué, puisque cette teneur ait été divisée par 2 (comme me disait fièrement un commercial de la SRPP).

Car il s'agit en fait de carburant destiné au Pays du Tiers-Monde ! ! Il y a de quoi être fier, n'est ce pas.

Tant que l'on n'aura pas une transparence REELLE sur l'établissement du prix des carburants, on continuera à se faire plumer jusqu'à l'OS ! !

3.Posté par Ulysse le 18/11/2008 11:41
C'est un peu un bis de l'info donnée hier ...
Dans un souci de clarté ne serait-il pas possible de tout regrouper dans un cas semblable ? Ceci permettrait aussi une meilleure continuité dans les commentaires. C'est valable pour d'autres sujets récurrents.

4.Posté par FRANCO le 19/11/2008 06:41
Pourquoi, et pour obéir à qui "on" réclame à une société capitaliste qui plume les Réunionnais des comptes sur leur gestion et leurs prix ( les pétroliers, ce qui est totalement légitime puisque partout les prix ont baissé), et auquel avec Coll'Air je ne puis que m'associer, ce que j'ai fait, car si le carburant baisse, les billets d'avion devraient baisser ! Mais alors pourquoi ne pas réclamer des comptes à une autre société capitaliste et gérée farouchement comme telle, Air Austral, sauf que les capitalistes là sont la région et le conseil général, ne faut-il réclamer aucun compte sur sa gestion et ses comptes, comme il faudrait le faire d'ailleurs aussi pour Air France et Corsairfly ?
Serait-ce que ces grands défenseurs des Réunionnais seraient à la solde d'un parti politique, ou du moins, de certains dirigeants de ce parti politique, le PCR pour ne pas le citer ? Ainsi les combats pour la defense des Réunionnais est à géométrie variable : oui au combat contre certains vilains capitalistes profiteurs et exploiteurs, et on ferme les yeux sur la gestion opaque de certains autres ! Samedi matin, devant l'essouflement du combat pour le prix des carburants, "on" pense au prix du gaz, et comme par hasard le président de région hier, en grand penseur, pense au prix du gaz qui pèse sur les petits revenus ! Qui donc a la primauté de la pensée : Jean Hugues Ratenon ou Paul Vergès ? Un grand mystère que les fins limiers de zinfos974 pourraient peut-être élucider. Pour ma part, devant le REFUS catégorique du PDG d'Air Austral de s'asseoir autour de la table des négociations parisiennes pour la baisse des prix de ses billets d'avion, j'ai hâte de voir si Jean Hugues Ratenon va venir apporter son soutien à Coll'Air avec son mot d'ordre tout à fait juste et que ja partage totalement avec lui " Ceux qui paient ont le droit de savoir". Alors chiche Jean Hugues, demandons ensemble avec Max Banon le syndicaliste très actif pour les combats en faveur des Réunionnais à Air Austral de nous rendre des comptes comme cela a été fait avec raison à la SRPP ! Rendez vous prochainement devant le siège d' Air Austral à Gillot. Je te rappelle à cet égard mon téléphone 0692 70 95 69 et mon mail : collair@izi.re . Car comme toi je suis archi convaincu que "seule la mobilisation de l'opinion publique fera baisser les prix des billets d'avion", ne dit-on pas toujours à la Réunion que "si ou pleure pas, ou gagne pas téter "!

5.Posté par PATRICE , TRANSPORTEUR et CITOYEN le 19/11/2008 09:02
Les pétroliers sont entrain de nous tourner en bourrique. Je m' explique, en mai 2007 le baril était à 66$ et le gasoil à la pompe était de 0,97 € . Aujourd' hui le baril est en dessous des 60$ donc le gasoil doit etre endessous de 0,97 € .La REGION nous a démontré que le FIRT est fixe et ne varie pas selon la hausse ou la baisse du baril.Ce qui veut dire que les 28 centimes qui resulte de la differençe entre 1,25 € et 0,97 € par dans la poche des pétroliers ou dans une caisse noire . Maintenant c' est à nous citoyen de nous mobiliser et de réclamer ce qui nous revient de droit .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales