Faits-divers

Session d'assises: Rixe mortelle et viols sur mineurs

La session d'assises se poursuit cette semaine, avec trois affaires de viols sur mineurs et le procès de deux cousins accusés d'avoir violenté un homme, décédé après avoir essuyé plusieurs coups et chuté.


Session d'assises: Rixe mortelle et viols sur mineurs
Lundi

Aujourd'hui, un homme comparait devant la Cour d'assises pour le viol d'une jeune fille mineure.

Le 31 juillet 2009 dernier, Frédéric Saint-Alme, rencontre la petite soeur de son ancien co-détenu, à l'époque où le trentenaire purgeait une peine de prison pour vol et agressions sexuelles.

L'adolescente, tout juste âgée de 15 ans, se trouve à Ravine Blanche sur le chemin de son lieu de résidence et Frédéric Saint-Alme se propose de la raccompagner.

Ils bifurquent alors ensemble vers un "raccourci". Là, l'adulte, faisant fi du refus de la jeune fille, la viole. Le récidiviste qui a admis les faits, risque la perpétuité.

Mardi et mercredi

La Cour d'assises devra se pencher sur les cas de Joël Ferrere et Guillaume Payet.

Le 26 décembre 2006, les deux cousins, partent à la recherche de Jean-Michel Lastouillat. Il est le frère de la compagne enceinte de Joël Ferrere et vient de la tabasser.

Les deux hommes retrouvent le frère violent et l'explication vire à la bagarre quand le père de Jean-Michel Lastouillat, Serge Christina, intervient. Il est à son tour battu et s'étale au sol. Il s'éteindra peu de temps après à l'hôpital où il est transporté.

Les cousins seront jugés pour coups mortels aggravés sur le père défunt et pour violences volontaires en réunion sur le fils.

Jeudi

Les jurés auront à examiner une affaire de viol sur mineure. Selon une information du Journal de l'île, la victime n'aurait que dix ans et l'agresseur serait un quadragénaire, le meilleur ami de l'un des parents.

La petite fille aurait entretenu une relation équivoque avec l'adulte sur internet et aurait par la suite subi ses abus. L'accusé encourt vingt ans de prison.

Vendredi

Un homme souffrant de troubles mentaux sera jugé pour des faits de viols sur sa femme et abus sexuel en 2009 sur l'une de ses filles, alors âgée de quatre ans.

Cette dernière avait, ainsi que sa petite soeur âgée de deux ans à l'époque, confié aux enquêteurs les intrusions vaginales de son père avec un stylo.

Le père de famille, d'après le Quotidien, suivi depuis une dizaine d'années pour un "syndrome dissociatif et délirant", type schizophrénie, a été décrété apte à comparaitre.

Confus, il n'aurait jusqu'ici reconnu que les agressions sexuelles sur sa compagne.
Lundi 28 Novembre 2011 - 08:00
.
Lu 1095 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales