Politique

Services déconcentrés: Le préfet prend la main sur les budgets


Services déconcentrés: Le préfet prend la main sur les budgets
Dans un souci de meilleure utilisation des moyens financiers, le comité interministériel pour la modernisation de l'action publique (Cimap) du 17 juillet réuni à Paris a livré une nouveauté qui concernera très prochainement la préfecture et les services déconcentrés de l'Etat à la Réunion.

Défaits de leur pouvoir de tutelle depuis la décentralisation de 1982, les préfets sont en passe de retrouver leur arbitrage budgétaire concernant les services déconcentrés de l'Etat en région.

La confirmation est venue du Cimap du 17 juillet et répond à la volonté du Premier ministre de renforcer l’autorité préfectorale sur des services dont le budget était "fléché" directement depuis les ministères.

La décision n°30 du comité interministériel pourrait révolutionner l’organisation de l’État dans les années à venir. Elle prévoit que “les préfets de région seront désignés responsables des budgets opérationnels de programme (BOP) gérés par les services placés sous leur autorité”. Dans les faits, cela aurait pour conséquence de placer des services bien connus tels que la DEAL, la DIECCTE, la DRAC, l'ARS* ou encore la Direction régionale des Finances sous la responsabilité budgétaire du préfet.

De cette manière, le gouvernement confie aux préfets de région les crédits venus des ministères afin qu'ils gèrent au mieux leur répartition sur le terrain. Le gouvernement a décidé d'expérimenter cette mesure dans cinq régions immédiatement. Et la Réunion en fait partie tout comme la Bretagne, l'Aquitaine, la région Rhône-Alpes et la Martinique. Une généralisation aux autres régions est programmée l’année prochaine.

--------
*Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement, Direction régionale des Affaires culturelles, Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, Agence régionale de santé
Lundi 22 Juillet 2013 - 07:47
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1520 fois




1.Posté par Vivre à St Denis le 22/07/2013 12:23
L URBANISME AUSSI EN URGENCE

2.Posté par jemma le 22/07/2013 12:33
Il est étonnant, aux lendemains d'une période de décentralisation inachevée, que l'Etat renoue avec le jacobinisme dans sa version moderne! Reprise en main de l'Etat, avec une centralisation renforcée et un emprise grandissante d'une technocratie qu'on avait pourtant vilipendée ? Si autrefois, cette conception avait pour but l'émergence d'un Etat fort, garant d'une certaine neutralité et d'une assez juste répartition des moyens, il est à craindre qu'aujourd'hui le fossé se creuse davantage entre les décideurs technocrates et les citoyens de plus en plus affaiblis et démunis dans un contexte de crise généralisée !

3.Posté par Anticor sur Réunion 1 ère La première chaine TV qui informe le 22/07/2013 21:33
Très bonne initiative !

4.Posté par franck974 le 22/07/2013 22:00
je ne suis pas convaincu de l'issue de cette initiative, lorsque l'on connait ces mêmes services préfectoraux, à l'exception c'est vrai de quelques uns
les collectivités ne sont pas toujours contrairement à ce que l'on croit les écuries d'augias

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales